Service volé : dans quel autre film judiciaire tiré d'un fait divers Laurent Lucas a joué ?

Une histoire vraie

Service volé : dans quel autre film judiciaire tiré d'un fait divers Laurent Lucas a joué ?

"Service volé" est le nouveau téléfilm événement de TF1. Un show dans lequel Laurent Lucas incarne un personnage terrifiant dont les actes pourraient (ou devraient) l'amener derrière les barreaux. Ce n'est toutefois pas la première fois qu'il joue ce genre de rôle dans sa carrière.

Service volé : l'histoire d'un scandale

Après avoir revisité un célèbre fait divers avec Une affaire française, TF1 poursuit sur sa lancée avec Service volé. Le téléfilm est tiré du livre éponyme, écrit par Isabelle Demongeot, ancienne tenniswoman ayant effectué une carrière professionnelle dans les années 80 et 90.

En 2007, elle publie son œuvre, dans laquelle elle relate qu'elle et plusieurs autres joueuses ont été violées durant leur carrière par leur propre entraîneur Regis de Camaret.
L'affaire fait grand bruit : c'est en effet la première fois qu'un sujet aussi tabou dans le monde du sport éclate au grand jour, agitant la sphère médiatique et publique. À la suite de la parution de Service volé, l'instruction judiciaire se saisit alors de l'affaire, donnant lieu à un procès retentissant en novembre 2012. Régis de Camaret sera condamné 8 jours plus tard à 8 ans de prison. Tentant de faire appel, il verra sa peine être alourdie à 10 ans. Une justice exemplaire rendue, mais qui reste encore un cas bien rare, tant les langues ont bien du mal à se délier dans cet univers.
Service volé, sur TF1, retracera donc le combat de cette femme courageuse pour obtenir réparation face à son violeur qui continue toujours à exercer son métier d'entraîneur en toute impunité. Pour incarner Isabelle Demongeot, c'est la comédienne Julie de Bona qui a été choisie. Cette dernière a souvent joué dans des productions made in TF1 ces dernières années (Sœur Thérèse. com, Une famille formidable, Le secret d'Elise...) A ses côtés, on retrouve Florence Pernel, Samuel Labarthe et... Laurent Lucas.

Un nouveau rôle inspiré de faits réels

Dans Service volé, le comédien Laurent Lucas incarne Tony, l'entraîneur qui a régulièrement violé Isabelle, de ses 14 à 23 ans. Bien que le nom soit changé, le personnage est directement inspiré de Régis de Camaret. Et comme ce dernier, le personnage devrait normalement croiser la route des tribunaux au cours du téléfilm. Cela rappelle que ce genre de rôles, Laurent Lucas les connaît bien.
En effet, le comédien (nommé au César du meilleur espoir masculin en 1999 et définitivement révélé dans Harry, un ami qui vous veut du bien), était à l'affiche d'Une intime conviction 2 ans plus tôt. Le long-métrage, réalisé par Antoine Raimbault, et dans lequel on retrouve notamment Marina Fois, Olivier Gourmet et Laurent Lucas, est une histoire vraie, tout comme Service volé. Ainsi, il se centre sur l'affaire Suzanne Viguier, fait divers survenu en 2000 et dans lequel Jacques Viguier était accusé du meurtre de sa femme.
Une intime conviction
Une intime conviction ©UMedia
Comme dans le téléfilm de TF1, Laurent Lucas jouait une nouvelle fois un rôle essentiel au récit puisqu'il y incarnait le présumé coupable. Sauf qu'à l'inverse de Jacques Viguier, son personnage dans Service volé sera bel et bien responsable de ce qui lui est reproché.

 

Voir aussi

Sang froid : pourquoi Liam Neeson a créé la polémique à la sortie du film ?

Sang froid : pourquoi Liam Neeson a créé la polémique à la sortie du film ?

Dans "Sang froid", Liam Neeson incarne un père meurtri qui se lance dans une croisade vengeresse après le meurtre de son fils. Durant la promotion du long-métrage, le comédien crée la polémique et est accusé de racisme après s’être confié sur un épisode de sa vie survenu environ 40 ans plus tôt, au cours duquel il a failli céder à des pulsions de violence.