ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Reservoir Dogs sur Netflix : Tim Roth a accepté le rôle après une beuverie avec Quentin Tarantino

La méthode de Tarantino pour convaincre ses acteurs

Reservoir Dogs sur Netflix : Tim Roth a accepté le rôle après une beuverie avec Quentin Tarantino

Sorti en 1992, "Reservoir Dogs" est le premier film de Quentin Tarantino. Il est surtout la première porte d'entrée au "style Tarantino" qui culminera avec son film suivant : "Pulp Fiction." Pourtant, les coulisses de la production ont été semées d'embûches. Et pour arriver à engager certains acteurs alors qu'il disposait d'un budget ridicule, le réalisateur a dû donner de sa personne.

Succès d'un film fauché signé Quentin Tarantino

Cinéphile passionné et scénariste autodidacte, Quentin Tarantino se lance dans l'écriture de son premier film Reservoir Dogs en 1990. Au départ, le réalisateur souhaite en faire un long-métrage amateur en noir et blanc, et au format 16mm. En effet, la raison est évidente : le budget du film n'est que de 50 000 dollars. Toutefois, grâce à sa persévérance et l'entremise de relations, le script du film est envoyé à l'acteur Harvey Keitel. Ce dernier est emballé par le scénario et décide de jouer dans le film et de le co-produire. Le budget du film va alors être multiplié par 30 !

Ainsi, malgré des finances ridicules (Chris Penn a dû porter son propre survêtement tout le film), le film a été présenté hors-compétition au festival de Cannes 1992, et a par la suite multiplié les nominations et récompenses dans plusieurs cérémonies. Succès critique et commercial, Reservoir Dogs sonne surtout la naissance d'un cinéma atypique bardé de références, de narration non-linéaire et de violence brutale. En bref, du Tarantino 100%.

Reservoir Dogs
M. Orange (Tim Roth) - Reservoir Dogs ©Miramax

Pour rappel, Reservoir Dogs suit le parcours de huit truands dont le braquage a été raté. Ils tentent alors d'échapper à la police, tout en tentant de découvrir qui est le traitre de la bande. 

Tim Roth n'était pas le premier choix pour M. Orange

Initialement, Quentin Tarantino souhaitait avoir l'acteur James Woods pour interpréter M. Orange. Seulement, son agent de l'époque déclina rapidement l'offre, en raison du faible cachet proposé. Une erreur qui lui fera d'ailleurs découvrir le chômage puisque lorsque James Woods apprendra la nouvelle et verra le succès du film, il le virera immédiatement. 

De ce fait, le réalisateur va alors se tourner vers Tim Roth, âgé d'une trentaine d'années à cette époque. En ce temps-là, l'acteur britannique a déjà du bagage avec notamment un rôle remarqué dans The Hit (1985). Sa potentielle participation au film pourrait donc être une aubaine pour le cinéaste. Surtout qu'après avoir lu le scénario, Roth est chaud bouillant pour jouer dans Reservoir Dogs. Seulement, problème : l'acteur refuse d'auditionner pour le rôle de M. Orange, s'estimant trop nul pour ce genre d'exercice. 

Viens boire un p'tit coup à la maison

Dans une interview accordée à Entertainment Weekly, Tim Roth revient sur la tentative de persuasion totalement inattendue de Quentin Tarantino pour qu'il passe le casting :

Il a essayé de me persuader, et puis il m'a emmené dans un supermarché. Il m'a acheté un sandwich, une bière et on s'est assis mais je ne voulais toujours pas le faire. On a alors acheté plus de bières et on est allés chez moi, où on a commencé à lire le script en entier... Mais on refaisait chaque partie environ 10 fois parce qu'on était complètement bourrés. Et c'est comme ça que j'ai eu le rôle. En gros, il m'a saoulé !

Un mal pour un bien donc, car c'est ce film qui a définitivement fait décoller sa carrière. Mieux encore, Tim Roth est devenu un collaborateur privilégié de Tarantino puisqu'il a encore travaillé avec lui sur quatre longs-métrages : Pulp Fiction, Groom Service, et Les Huit Salopards. On le retrouve même dans la version longue de Once Upon A Time...in Hollywood.  

 

Voir aussi

Black Panther 2 : les fans lancent une pétition pour l'après-Chadwick Boseman

Black Panther 2 : les fans lancent une pétition pour l'après-Chadwick Boseman

La disparition prématurée de Chadwick Boseman en 2020 a attristé les fans de Marvel. Alors que "Black Panther 2" reste l'un des projets du studio, comment envisager la suite sans sa tête d'affiche ? Une pétition vient d'émerger pour que T'Challa reste dans le MCU.