Stuart Little sur Netflix : le film a permis de découvrir une œuvre d'art disparue

Merci Stuart !

Stuart Little sur Netflix : le film a permis de découvrir une œuvre d'art disparue

Innocente comédie familiale avec une souris qui parle, "Stuart Little" a joué un rôle déterminant dans une histoire inattendue. Le film a permis de retrouver une œuvre d'art portée disparue depuis des décennies.

Stuart Little : les aventures d'une souris qui parle

Une aventure à partager en famille avec une petite souris amusante, c'est à ça que l'on s'attend quand on lance Stuart Little. Un film qui a l'étrange particularité d'avoir été écrit par M. Night Shyamalan. L'auteur de Sixième Sens, Incassable ou encore Le Village n'est pas vraiment quelqu'un que l'on attendait sur un tel projet. Une ligne qui dénote dans sa filmographie et que le public a tendance à ne pas connaître.

Le scénario raconte l'arrivée de la souris Stuart dans la famille Little. Le chat, Snowbell, n'est pas spécialement content et aimerait bien s'en débarrasser. Le fiston, George, n'est pas non plus enchanté dans un premier temps. Mais il va apprendre à découvrir celui qui peut être considéré comme son frère. Le film, réalisé par Rob Minkoff, se repose sur un casting éminemment sympathique. Michael J. Fox prête sa voix à la star Stuart, pendant que Geena Davis et Hugh Laurie incarnent les parents. George est, quant à lui, incarné par Jonathan Lipnicki. Un enfant qui a disparu de la circulation assez rapidement dans les années 2000.

Stuart Little
Stuart Little ©Columbia TriStar Films

Si Stuart Little a fait un beau score au box-office en récoltant 300 millions de dollars, on oublie parfois qu'il s'agit d'une production coûteuse. Son budget exact change d'une source à une autre mais tout le monde s'accorde à dire qu'il a dépassé les 100 millions de dollars.

Une œuvre d'art perdue retrouvée grâce au film

Stuart Little sort en 1999 et, 10 ans plus tard, un événement complètement inattendu va le ramener sur le devant de la scène. Le jour où Gergely Barki, historien au Musée national de Hongrie, regarde le long-métrage, tranquillement posé dans son salon en compagnie de sa fille. Au détour d'une scène, il est interpellé par un tableau qui se trouve au second plan (voir image ci-dessous). L'œuvre lui dit quelque chose. Elle semble étrangement ressembler à La Dame endormie au vase noir de l'arise hongrois Róbert Berény. Serait-ce possible, alors que le tableau est considéré comme perdu depuis les années 20 ? Il semblerait que ce soit le cas et Gergely Barki ne peut s'empêcher de se renseigner. Grand bien lui en a pris !

Stuart Little
Stuart Little ©Columbia TriStar Films

Jusqu'ici, il ne connaissait La Dame endormie au vase noir qu'au travers d'une ancienne photo en noir et blanc. L'homme se renseigne et découvre finalement que le tableau a été acheté à un prix totalement dérisoire par un membre de l'équipe de Stuart Little auprès d'un antiquaire de Pasadena, en Californie. Nul ne sait quel a été son chemin pour faire le chemin jusqu'aux États-Unis, depuis la Hongrie. Un mystère qui restera sûrement irrésolu mais l'intérêt premier n'est pas là. L'important est que La Dame endormie au vase noir soit remonté à la surface.

En conséquence, une vente aux enchères a eu lieu à Budapest. La mise de départ demandait un portefeuille bien garni : 110 000 euros. Plusieurs acheteurs se sont manifestés et c'est un collectionneur hongrois qui a remporté le tableau contre la modique somme de 229 500 euros. Cette histoire n'est pas sans rappeler tant d'autres liées à des œuvres disparues. On pense, par exemple, à ce tableau de Gustave Klimt retrouvé en Italie l'année dernière... Dans un sac à ordures.

 

Voir aussi

The Tomorrow War : le film se dévoile dans une nouvelle bande-annonce explosive

The Tomorrow War : le film se dévoile dans une nouvelle bande-annonce explosive

« The Tomorrow War », le film de science-fiction proposé par Amazon Prime Video, dévoile une nouvelle bande-annonce. Chris Pratt est prêt à dégommer des aliens dans ce nouveau trailer explosif.