MENU
Accueil > DVD/VOD > Tests DVD/BR > Astérix – Le Secret de la potion magique : recherche druide en Blu-ray

Astérix – Le Secret de la potion magique : recherche druide en Blu-ray

Après avoir fait ses preuves au sein de la société Pixar grâce à WALL·E (2008) et Là-haut (2009), Louis Clichy retrouve Alexandre Astier (Kaamelott) avec qui il avait dirigé Le Domaine des Dieux. Le tandem réalise un nouveau coup de maître puisque leur Astérix : Le Secret de la potion magique séduit près de 4 millions de spectateurs dans les salles françaises et récolte une nomination dans la catégorie Meilleur film d’animation aux César Awards. Bien que le prix soit finalement accordé à Dilili à Paris de Michel Ocelot, sa renommée est telle qu’il est considéré par beaucoup comme étant l’un des meilleurs…

Note de la rédaction

Film
Vidéo
Audio
Bonus

Sont-ils toujours aussi fous, ces Romains ? La concoction « Astérix – Le Secret de la potion magique » mitonnée par Alexandre Astier et Louis Clichy ne séduira pas tous les adeptes de la franchise, en particulier à cause de la sous-utilisation du célèbre duo. L’intrigue est simple mais travaillée et les ingrédients ayant fait la réussite du précédent opus sont là malgré un charme quelque peu terni. Quant au Blu-ray, il est d’excellente facture à tous les niveaux si ce n’est pour une piste audio qui aurait gagné à user davantage d’effets surround afin de maximiser son dynamisme.

Note spectateur : Sois le premier !
×

Par Toutatis ! Après avoir marqué les esprits avec « Le Domaine des Dieux » en 2014, les Gaulois les plus robustes jamais inventés sont de retour dans « Astérix : Le Secret de la potion magique ». N’attendez pas que César envahisse la Gaule puisque cette histoire originale à l’humour mordant est d’ores et déjà disponible en Blu-ray et autres supports physiques.

Après avoir fait ses preuves au sein de la société Pixar grâce à WALL·E (2008) et Là-haut (2009), Louis Clichy retrouve Alexandre Astier (Kaamelott) avec qui il avait dirigé Le Domaine des Dieux. Le tandem réalise un nouveau coup de maître puisque leur Astérix : Le Secret de la potion magique séduit près de 4 millions de spectateurs dans les salles françaises et récolte une nomination dans la catégorie Meilleur film d’animation aux César Awards. Bien que le prix soit finalement accordé à Dilili à Paris de Michel Ocelot, sa renommée est telle qu’il est considéré par beaucoup comme étant l’un des meilleurs longs-métrages de la franchise.

Astérix – Le Secret de la potion magique : présentation et critique

Rien ne va plus lorsque la vie du druide Panoramix (Bernard Alane) est mise en péril. Tandis qu’il cueille du gui, ce dernier chute douloureusement d’un arbre. Choc aux lourdes conséquences puisqu’il perd temporairement la capacité de marcher. Son pied plâtré lui fait alors prendre conscience qu’il ne sera pas éternel et que son silence autour de la préparation de la potion magique met le village entier en danger. Comment les habitants pourront-ils se protéger des Romains sans son fameux coup de pouce mystique ? La course au successeur commence ! Il est notamment accompagné des fidèles Astérix (Christian Clavier) et Obélix (Guillaume Briat) mais aussi d’une dynamique fillette non-invitée, Pectine (Lévanah Solomon), qui se révélera ultérieurement indispensable. Malheureusement, cette mission n’est pas aussi simple qu’elle y paraît étant donné qu’aucun apprenti n’est convaincant et qu’un ennemi aux pouvoirs aussi développés que son machiavélisme réapparaît : le druide Sulfurix (Daniel Mesguich).

Le Secret de la potion magique a la lourde tâche de passer après l’un des piliers cinématographiques d’Astérix et Obélix. Impossible donc de ne pas avoir des attentes à en faire trembler l’Armorique. La particularité de ce nouveau chapitre est de ne pas transposer à l’écran les pages des bandes dessinées, augmentant par la même occasion les risques de vexer les fans qui n’y retrouveraient pas l’essence des pages illustrées. Finalement, le scénario d’Astier divise bel et bien. Si certains y voient l’âme de la création de René Goscinny, d’autres y voient un problème de taille : la mise au second plan des deux Gaulois. Car oui, autant le signaler, le contexte n’appuie pas la présence du moustachu (au doublage très controversé suite au départ en retraite de Roger Carel) ni du dévoreur de sanglier. Même Idéfix n’apparaît qu’une poignée de secondes à l’écran alors que parallèlement le conflit avec les Romains dirigé par César (Philippe Morier-Genoud) est également discret. Ici, le personnage principal est Panoramix, lui qui se situe si souvent dans l’ombre. Est-ce vraiment un mal que de changer le focus habituel ? Débat subjectif. Cependant, on ne peut qu’apprécier d’en découvrir davantage sur son passé jusque-là éternellement flou, d’autant plus qu’il apporte son lot de nouveaux personnages y compris ses « brillants » semblables particulièrement sexistes. Et dire que c’est Pectine sauve la mise. Une bonne leçon à retenir.

De plus, c’est grâce au druide que le métrage s’arrête sur des thèmes sombres à savoir l’héritage et l’effroi à l’approche de la mort. Évidemment, ces sujets sont peu approfondis puisque le ton adopté aurait pu être dramatique dans le cas où nous ne serions pas confrontés à un Astérix. À la place, les gags s’enchaînent, les anachronismes abondent, les jeux de mots sont légion et les références à la pop culture sont indénombrables (les plus évidentes étant les clins d’œil à Tom Cruise et Kaamelott). Cette mixture aux différentes ambitions donne un résultat un peu trop plat pour rivaliser complètement avec Le Domaine des Dieux mais aboutit à un divertissement familial efficace. Enfants et adultes passeront un bon moment, à condition de se laisser happer par l’humour et l’ambiance du film d’animation. Mention tout de même à Sulfurix, indifférent à la rédemption et jamais tourné en dérision. Un méchant charismatique comme on les aime.

Les éditions commercialisées

Une sortie boostée à la potion magique sans nul doute puisque M6 Vidéo gâte les fans des héros issus de bandes dessinées. Au programme : un DVD, un Blu-ray, un combo réunissant cet opus et le précédent, mais surtout une édition collector incroyable où la galette bleue se fait voler la vedette par un disque 3D puis un dédié à la résolution 4K. De quoi satisfaire tous les cinéphiles ayant fait leurs adieux à la définition standard. Le coffret continue de séduire puisque sous forme de digipack auquel s’ajoutent pas moins de quatre croquis exclusifs. Un plus sympathique qui en séduira plus pour un prix final attractif. Certains éditeurs (Disney pour ne pas le citer) devraient réviser leurs choix en la matière.

De gauche à droite : DVD, Blu-ray, Digipack + Blu-ray 4K + Blu-ray 3D + Blu-ray + Croquis, Coffret Blu-ray des deux derniers opus

Test Vidéo/Audio

Pour cette addition à la franchise, l’équipe technique a préféré avoir recours aux images de synthèse plutôt qu’aux prises réelles comme utilisées pour le réputé Astérix et Obélix : Mission Cléopâtre paru en 2002. Si le spectateur est en droit de s’attendre à une animation complexe à l’heure où le fossé avec le réel rétrécit, le parti-pris est tout autre puisque le visuel rend davantage hommage aux BD pour une apparence relativement unique ces dernières années. Remerciements au directeur de la photographie David Dulac (Happy Feet 2). Par exemple, les textures de peau sont faibles, lisses. Tout se joue par des nuances de couleurs discrètes dans les tons chair. Cet effet « cartoon » n’est cependant pas un frein brusque à la richesse globale du spectacle qui offre des décors tape-à-l’œil joliment restitués en haute-définition. Les scènes se déroulant au sein de la forêt des Carnutes sont ainsi généreuses en informations visuelles à l’instar de la confrontation finale. Ces deux parties ont par ailleurs un point commun : celui de représenter le sort de feu de l’antagoniste. Chaque utilisation de ses pouvoirs est mémorable de par leurs formidables contrastes qui dénotent avec la légèreté pastelle du reste du long-métrage. Les jeux de lumière ne manquent pas, donnant un cachet supplémentaire à une apparence finalement savoureuse. Aucun signe de compression abusive n’a été repéré. Bon travail.

Trois pistes sont disponibles : une en audiodescription, la seconde en DTS-HD 2.0 et pour terminer une en DTS-HD 5.1. Cette dernière fait part belle à un rythme endiablé assaillant le public dès le titre Ouverture mobilisé lors du lancement. À la composition se tient Philippe Rombi, ayant déjà signé l’opus précédent mais également des œuvres telles que Bienvenue chez les Ch’tis (2008) et Frantz (2016). Autant dire que sa musique accompagne délicieusement les péripéties délirantes des héros, appuyant sur le trait humoristique de base déjà omniprésent. En outre, la référence à la série télévisée Kaamelott en amusera plus d’un. La scène sonore est autrement agréablement exploitée bien qu’elle aurait mérité de bénéficier d’effets supplémentaires pour la rendre encore plus croustillante.

Test Bonus

La quantité de compléments n’est pas étourdissante mais leur qualité est indiscutable puisque tout semble abordé, jusqu’au succès des aventures papier.

  • Commentaires audio d’Alexandre Astier et de Louis Clichy : les réalisateurs explorent Le Secret de la potion scène après scène dans la bonne humeur : réécritures, discussion autour du scénario, design, personnages, anecdotes…
  • Making-of (23:52 min) : la production du film est de nouveau mentionnée dans ce bonus complémentaire aux commentaires audio. Sont mentionnés l’amour des cinéastes pour l’antagoniste, la direction artistique à travers des exemples concrets manipulés sur ordinateur, l’animation des mouvements, le doublage et l’enregistrement de la bande originale.
  • Les ingrédients de la potion magique (72:19 min) : supplément titanesque retraçant le parcours international des BD et celui de leurs auteurs/dessinateurs, en particulier d’Albert Uderzo.
  • Interview de René Goscinny (17:04 min) : durant un entretien restauré, le scénariste et créateur des premières bandes dessinées aborde la mise en pages, les moyens utilisés pour compenser l’absence de mouvements et la difficulté d’un tel support dépourvu de son nécessitant l’utilisation de bulles et d’onomatopées. Des questions plus personnelles lui permettent de revenir sur son parcours précédant l’arrivée d’Astérix et de faire preuve de sincérité sur des sujets difficiles comme les éditeurs.
  • Bande-annonce (02:08 min) : en HD.

Astérix : Le Secret de la potion magique est disponible ici en DVD et Blu-Ray.

Après avoir fait ses preuves au sein de la société Pixar grâce à WALL·E (2008) et Là-haut (2009), Louis Clichy retrouve Alexandre Astier (Kaamelott) avec qui il avait dirigé Le Domaine des Dieux. Le tandem réalise un nouveau coup de maître puisque leur Astérix : Le Secret de la potion magique séduit près de 4 millions de spectateurs dans les salles françaises et récolte une nomination dans la catégorie Meilleur film d’animation aux César Awards. Bien que le prix soit finalement accordé à Dilili à Paris de Michel Ocelot, sa renommée est telle qu’il est considéré par beaucoup comme étant l’un des meilleurs…

Note de la rédaction

Film
Vidéo
Audio
Bonus

Sont-ils toujours aussi fous, ces Romains ? La concoction « Astérix – Le Secret de la potion magique » mitonnée par Alexandre Astier et Louis Clichy ne séduira pas tous les adeptes de la franchise, en particulier à cause de la sous-utilisation du célèbre duo. L’intrigue est simple mais travaillée et les ingrédients ayant fait la réussite du précédent opus sont là malgré un charme quelque peu terni. Quant au Blu-ray, il est d’excellente facture à tous les niveaux si ce n’est pour une piste audio qui aurait gagné à user davantage d’effets surround afin de maximiser son dynamisme.

Note spectateur : Sois le premier !

Ça pourrait vous intéresser

Voir aussi

Marvel : un leak dévoilerait la suite du MCU et le successeur de Thanos

Les plans de Marvel pour la suite du MCU viendraient de fuiter sur internet. Les films en préparations sont évoqués, les contrats des acteurs principaux aussi et on découvre celui qui pourrait être le grand méchant de cette ère, succédant au surpuissant Thanos.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis