ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Une offrande à la tempête : l’ultime volet de la trilogie du Baztan débarque sur Netflix

Après "Le Gardien invisible" et "De chair et d’os", l’inspectrice Amaia Salazar poursuit ses enquêtes dans "Une offrande à la tempête". L’héroïne veut en finir avec l’existence supposée d’un démon dévoreur de bébés, pour lequel des adeptes font d’horribles sacrifices. Les vérités éclatent dans ce thriller espagnol mené tambour battant, qui a tout pour plaire aux fans de la trilogie du Baztan.

C’est quoi Une offrande à la tempête ?

Suite de Le Gardien invisible et De chair et d’os, Une offrande à la tempête est la conclusion de la trilogie du Baztan, adaptée des romans éponymes de Dolores Redondo. Dans le premier volet, l’inspectrice Amaia Salazar (Marta Etura) revient dans son village natal d'Elizondo, dans la région de Navarre, afin de débusquer le coupable des meurtres mis en scène de plusieurs adolescentes. Dans le deuxième opus, l’héroïne tente de percer à jour les secrets de la commune et de ses environs, et découvre l’existence d’une secte pratiquant des rituels sacrificiels sur des nouveaux-nés.

"Une offrande à la tempête" : que faut-il attendre de ce dernier volet de la trilogie du Baztan ?

Les vérités éclatent enfin dans Une offrande à la tempête. Toujours aussi acharnée, Amaia veut comprendre l’implication de sa mère au sein d’une organisation dont la puissance ne cesse de grandir à mesure que la policière avance dans son enquête. Lorsque les membres de la secte se suicident mystérieusement les uns après les autres, l’inspectrice perd pied et s’aperçoit que les indices sont parfois trompeurs…

Une offrande à la tempête : une conclusion cohérente et tendue

Cette conclusion réussit à faire les connexions entre les nombreuses sous-intrigues de la trilogie réalisée par Fernando González Molina. L’enquête du Gardien invisible aurait par exemple pu n’être qu’un prétexte pour pénétrer dans l’univers où évolue Amaia Salazar et mettre en place les différents personnages. Si elle a effectivement ces fonctions, le troisième et dernier film lui donne une profondeur supplémentaire, et la cohérence entre les différents longs-métrages est exemplaire.

"Une offrande à la tempête" : que faut-il attendre de ce dernier volet de la trilogie du Baztan ?

Si les néophytes risquent d’être perdus, les fans des deux précédents films devraient donc se régaler. La plupart des personnages gagnent en épaisseur, à l’image de Jonan, fidèle assistant de l’héroïne dont la discrétion et la bienveillance ont ici une véritable utilité et font sens, alors qu’il semblait parfois relayé au second plan dans les deux premiers opus. Captivant de bout en bout, Une offrande à la tempête dévoile les véritables natures de nombreux individus avec une efficacité et une précision tenues jusqu’au générique de fin. Le long-métrage flirte encore plus avec l’horreur et l’épouvante que ses prédécesseurs. Certaines révélations s’avèrent même décevantes tant le suspense ne cesse de grimper jusqu’au dénouement.

Une suite pour Une offrande à la tempête ?

Une offrande à la tempête marque la fin d’un long calvaire pour Amaia Salazar. Balancée entre son instinct de brillante enquêtrice et les croyances aveugles qui gangrènent une partie de la communauté dans laquelle elle a grandi, l’inspectrice est à deux doigts de perdre toute rationalité dans le film, et son évolution représente le point pivot et l’élément le plus passionnant de la trilogie.

"Une offrande à la tempête" : que faut-il attendre de ce dernier volet de la trilogie du Baztan ?

L’héroïne est contrainte d’admettre - dans la douleur - que les mythes, les dogmes et la peur sont parfois plus puissants que la logique énoncée par les faits. À moins que les invisibles présences rassurantes ou malveillantes ne soient bien réelles… Après la figure du Basajaun, Amaia est cette fois-ci confrontée au redoutable Ingamu, démon dévoreur de bébés. Le long-métrage laisse clairement entendre que les forces supérieures et ceux qui les font vivre ne sont pas si faciles à vaincre. Reste à savoir si les défenseurs du Baztan auront de nouveau la chance de les affronter dans une suite totalement envisageable…

Une offrande à la tempête est disponible sur Netflix. Découvrez la bande-annonce en une d’article.

Voir aussi

Uncharted le film : découvrez la première photo officielle de Tom Holland en Nathan Drake

Uncharted le film : découvrez la première photo officielle de Tom Holland en Nathan Drake

L'adaptation des jeux video "Uncharted" a longtemps été une arlésienne. Le film a commencé son tournage depuis des semaines et Tom Holland, attaché au projet de longue date, se montre dans la toute première photo officielle de lui en Nathan Drake, le héros.