MENU
Accueil > Critiques > Critiques cinéma > Happy Birthdead 2 You : de retour dans la boucle temporelle mortelle

Happy Birthdead 2 You : de retour dans la boucle temporelle mortelle

CRITIQUE FILM – Après un premier opus sorti en 2017, la boucle temporelle horrifique est de retour avec « Happy Birthdead 2 You ». Une suite sympathique et décomplexée à l’image du premier opus.

Après un premier opus sorti en 2017, Christopher Landon n’a pas chômé et est déjà de retour avec une suite : Happy Birthdead 2 You. Le premier épisode était un film à concept. Pour résumer rapidement c’était Un Jour sans Fin version horreur. Un slasher movie drôle, inquiétant et divertissant. Le casting est de retour avec toujours Jessica Rothe, Phi Vu et Israel Broussard. Quand Happy Birthdead est sorti, il s’est classé en tête du box-office, engrangeant plus de 26 millions de dollars de recettes. Les spectateurs ont été fascinés par ce personnage ayant l’opportunité de profiter au maximum du dernier jour de son existence… en revivant en boucle les 24 dernières heures qui précèdent son assassinat.

Une suite qui parvient à se renouveler

Le piège, c’était de tomber dans un copier coller du premier opus. Happy Birthdead aurait largement pu se suffire à lui même, un deuxième film n’étant pas indispensable. Pourtant Jason Blum produit une suite très rapidement après la sortie du premier film. Christophe Landon est de retour derrière la caméra pour offrir une nouvelle version qui finalement parvient relativement bien à se renouveler. Cette suite commence directement dans le feu de l’action. Cette fois pas besoin d’introduction pour expliquer le concept. Grâce à quelques clins d’œil habiles, le spectateur est en terrain connu. Christopher Landon s’amuse avec son auditoire, place ça et là des indices sur la suite de l’histoire et reprend les ficelles du premier opus. Nous revoilà de nouveau coincés dans une boucle temporelle mortelle.

Mais cette fois le concept va encore plus loin. On s’attendait à ce que Happy Birthdead 2 reprenne l’idée du premier film avec un autre personnage. Et c’est finalement ce qui se passe dans la première partie. Cette fois c’est Ryan (Phi Vu), le geek de service, qui est au centre de cette éternelle boucle. Tandis que Tree est évidemment au courant de la situation, Ryan doit affronter le Baby Face. Mais alors que le long métrage aurait pu s’enfermer dans une histoire répétitive simplement centrée sur un autre protagoniste, le scénario décide de prendre une autre tournure et d’entrer dans la notion des dimensions parallèles. Une idée habile, qui permet de placer Tree dans un contexte différent, dans une réalité alternative, où le Baby Face n’est plus Lori, et où certaines situations ont évolué. Une nouvelle enquête se met donc en place et l’histoire se répète, mais pas tout à fait à l’identique.

Une série B décomplexée

Mais la grande force de cette suite c’est de nouveau son ton décomplexé. Happy Birthdead est une saga sous forme de petite série B humble, dont le but véritable est de divertir. Comédie horrifique sympathique, elle permet de jouer sur les différents sentiments du spectateur : la peur et la joie. L’assistance passe de l’un à l’autre en quelques secondes. Happy Birthdead 2 You, comme son prédécesseur, n’oublie pas de jouer avec les clichés du slasher movie, qu’il détourne à l’occasion pour lui donner un ressort comique inédit. C’est finalement assez drôle, en tout cas davantage comique qu’horrifique.

Jessica Rothe démontre encore sa persévérance à jouer les mêmes scènes en boucle sans sourciller. Cette constante répétition permet d’offrir des morts variées et originales, qui deviennent carrément un ressort comique. Cette fois Tree connaît les règles du jeu, le fun prend donc le pas sur la peur, elle a toutes les clés en main pour s’amuser. Et le spectateur aussi se reconnaît dans cet univers, lui aussi sait manipuler les ficelles. Il est en terrain connu, ce qui permet à Christopher Landon d’innover sans perdre l’intérêt du spectateur. Il peut s’amuser avec lui, lui laisser des indices, se faire des auto-références qui seront comprises. Bref, Christopher Landon parvient bien à réitérer l’expérience et réadapte son univers dans un agréable mélange de références et de nouveautés. Cette suite demeure inévitablement moins réussie que l’original, puisque certains éléments sentent le réchauffé. Mais les amateurs du premier film passeront assurément un bon moment. En tout cas Christopher Landon peut décliner son concept à l’infini et personne n’est à l’abri d’un troisième épisode, éternel recommencement.

Happy Birthdead 2 You de Christophe Landon avec Jessica Rothe en salles dès le 13 février. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

Après un premier opus sorti en 2017, Christopher Landon n'a pas chômé et est déjà de retour avec une suite : Happy Birthdead 2 You. Le premier épisode était un film à concept. Pour résumer rapidement c'était Un Jour sans Fin version horreur. Un slasher movie drôle, inquiétant et divertissant. Le casting est de retour avec toujours Jessica Rothe, Phi Vu et Israel Broussard. Quand Happy Birthdead est sorti, il s’est classé en tête du box-office, engrangeant plus de 26 millions de dollars de recettes. Les spectateurs ont été fascinés par ce personnage ayant l’opportunité de profiter au maximum du dernier jour de…

Note de la rédaction

Sur la bonne voie

Une suite à l'image du premier film : une série B comique et horrifique sympathique et divertissante.

Note spectateur : Sois le premier !
Voir aussi
Late Night : comédie vibrante à l’américaine

CRITIQUE / AVIS FILM - Avec "Late Night", la cinéaste Nisha Ganatra signe (enfin) un premier film d'envergure et réunit un casting irrésistible pour cette comédie qui l'est tout autant. Sans surprise, Emma Thompson crève l'écran.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis