The Tomorrow War : Chris Pratt envoyé dans le futur pour combattre des aliens

The Tomorrow War : Chris Pratt envoyé dans le futur pour combattre des aliens

CRITIQUE / AVIS FILM - Chris Pratt se retrouve en tête d'affiche de "The Tomorrow War", un film de science-fiction à grand spectacle basé sur une histoire de voyage dans le temps.

The Tomorrow War privé de sortie dans les salles

200 millions de dollars. C'est le montant du chèque qu'a signé Amazon pour obtenir les droits de diffusion de The Tomorrow War. Un long-métrage de science-fiction détenu par la Paramount, qui n'a pas pu se frayer un chemin dans les salles à cause de la crise sanitaire. Un de plus, sommes-nous tentés de dire. Prime Video peut donc enrichir son catalogue avec une exclusivité plutôt fringante sur le papier. Chris Pratt, héros des Gardiens de la Galaxie et de Jurassic World, incarne Dan Forester, un père de famille qui assiste à l'arrivée, dans le présent, de voyageurs du futur. Ces derniers ont fait le trajet depuis 2051 pour réclamer de l'aide car, quelques années plus tard, une invasion alien menace sérieusement l'humanité. Ancien soldat ayant servi en Irak, Dan va être une pièce essentielle dans la sauvegarde de notre espèce.

The Tomorrow War
The Tomorrow War ©Amazon Prime Video

Vous sentez comme un goût de Terminator dans ce postulat ? Vous avez raison. The Tomorrow War ne se démarque pas par son originalité, malgré un high concept qui accouche d'une jolie idée sur lA relation entre Dan et sa fille. Rien de très neuf sous le soleil de la science-fiction pendant plus de deux heures (!!), des enjeux aux personnages, en passant par le mode de fonctionnement des aliens. Mais l'originalité n'est pas le seul moyen d'happer une audience et le genre peut très bien marcher en se servant de motifs ressassés. Le deuil de l'originalité fait, on entre dans le vif du sujet par le biais de l'action. Comme Dan et d'autres, nous découvrons Miami dévasté, peuplé de créatures redoutables.

Un long-métrage efficace dans ses moments d'action...

Le film joue un temps sur le suspense mais ne tire par trop sur la corde à ce niveau. La première grosse scène d'action s'étalant sur environ un quart d'heure nous entraîne avec brio au cœur des événements, avec une mise en scène dynamique qui joue en faveur de l'immersion. Chris McKay se présente comme un solide artisan doté d'idées visuelles qui rendent l'action agréable à suivre. On lui pardonne quelques scories (les ralentis, par exemple) tant on apprécie vraiment ce premier moment de bravoure. Généreux, The Tomorrow War l'est. Le long-métrage se la joue grand spectacle, malgré des effets visuels inconstants. On sent que ce divertissement a été calibré pour atterrir dans les salles plutôt que sur le petit écran. Et il n'aurait clairement pas fait tâche à l'affiche en plein été.

... Hormis dans son final

Le scénario étant au mieux moyen, au pire cliché, c'est quand il n'y a pas grand chose d'autre à raconter qu'une pure urgence que l'on prend le plus notre pied. La faute, un peu, à un Chris Pratt qui n'a pas la carrure des pointures du genre pour tenir. Hélas, c'est au moment le plus crucial - durant le final - que l'action est moins à la hauteur. Le dernier acte n'a pas l'ampleur qu'on souhaiterait et tente d'inclure l'émotion au cœur de la résolution, sans y parvenir. À titre de comparaison, le sacrifice fait par Russell Casse dans Independence Day procure plus de sensation que celui, ici, d'un second couteau.

The Tomorrow War
The Tomorrow War ©Amazon Prime Video

Le plus intéressant, dans cette dernière partie, se trouve avant le dénouement. Lors du retour au front, Dan est forcé de revenir au présent en connaissant déjà son futur. Les problématiques posées par les informations dont il dispose ne sont que survolées. La formule classique d'un blockbuster reprend le dessus et balaie d'un revers de main les idées qui avaient le plus de potentiel. Si le concept de voyage temporel pouvait nous laisser penser qu'on décrocherait un bon moment à la Edge of Tomorrow, on se retrouve avec un résultat du calibre de World Invasion : Battle Los Angeles. On vous laisse juge quant au fait de savoir si cela peut être pris comme un compliment.

 

The Tomorrow War de Chris McKay, sur Amazon Prime Video le 2 juillet 2021. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

OSS 117 Alerte rouge en Afrique noire : un retour éphémère

OSS 117 Alerte rouge en Afrique noire : un retour éphémère

CRITIQUE / AVIS FILM - Jean Dujardin reprend son rôle d'idiot sympathique dans "OSS 117 : Alerte rouge en Afrique noire" cette fois sous la direction de Nicolas Bedos qui tente doucement de poser son style.