Mare of Easttown : meurtre dans une petite ville pas si tranquille

Mare of Easttown : meurtre dans une petite ville pas si tranquille

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - Déjà heurtée par une disparition non résolue, une bourgade de Pennsylvanie est frappée par un terrible meurtre dans "Mare of Easttown". Une mini-série estampillée HBO et portée par Kate Winslet, parfaite dans le rôle d’une policière désorientée.

Mare of Easttown : Kate Winslet mène l’enquête

Après The Outsider et The Undoing, HBO dévoile sa nouvelle mini-série criminelle. Constituée de sept épisodes, Mare of Easttown se déroule dans une petite ville de Pennsylvanie, dans la banlieue de Philadelphie. Le premier épisode prend le temps de dévoiler les différents visages de cette communauté, tous liés d’une manière ou d’une autre.

Parmi eux figurent Mare Sheehan (Kate Winslet), une inspectrice qui enquête sur la disparition d’une jeune femme depuis plusieurs mois. Marquée par la mort de son fils et installée en face de chez son ex-mari avec sa mère avec laquelle elle a beaucoup de mal à cohabiter, l’héroïne patine autant dans sa vie personnelle que sur l’affaire qui a plongé ses voisins dans l’effroi.

Mare of Easttown
Mare Sheehan (Kate Winslet) - Mare of Easttown © HBO

Lorsque le cadavre d’une adolescente et mère d’un bébé est retrouvé en pleine nature, Mare est au bord de la rupture. Cette découverte va faire émerger de nombreux secrets difficilement gardés par des habitants qui se toisent et se jugent malgré la tranquillité supposée de la bourgade. Un environnement plus hostile qu’il n’y paraît dans lequel débarque le policier Colin Zabel (Evan Peters), venu prêter main forte à Mare.

Gone babies gone

La trame de Mare of Easttown reprend plusieurs éléments familiers des amateurs de thrillers. D’Un homme est passé à Fargo, en passant par Twin Peaks, les petites villes aux apparences charmantes, chamboulées par une arrivée ou un meurtre, ont inspiré de nombreux longs-métrages et séries.

Associé à des disparitions, ce cadre isolé a donné naissance ces dernières années à des œuvres comme Prisoners ou Captives. La mini-série de HBO ne se démarque pas vraiment de ses prédécesseurs au niveau de son intrigue policière et s’ils demeurent prenants, les rebondissements de l’enquête s’enchaînent de manière convenue.

Des personnages qui éclipsent l’intrigue policière

Mare of Easttown demeure en revanche plus étonnante dans sa manière de traiter ses protagonistes. Le programme est entièrement écrit par Brad Ingelsby. Ce scénariste originaire de Pennsylvanie est habitué à traiter des bourgades américaines puisqu’il est notamment derrière les scripts de The Way Back et Les Brasiers de la colère, deux drames dont l’une des qualités n’était autre que la justesse d’écriture des personnages. Avec American Woman, il s’attardait sur le destin d’une femme incarnée par Sienna Miller, bouleversée par la disparition de sa fille et contrainte d'élever son petit-fils.

Mare of Easttown
Mare of Easttown © HBO

La mini-série s’inscrit donc davantage dans la continuité des œuvres de son auteur que de celle de son réalisateur Craig Zobel, metteur en scène du film d’horreur The Hunt. Mare of Easttown se penche sur des familles dysfonctionnelles, sur des parents qui n’arrivent pas à assumer leurs responsabilités et sur le lourd héritage qui se transmet de génération en génération. Les plus jeunes semblent d’ailleurs d’ores et déjà résignés à l’idée de continuer à évoluer dans cet environnement, plutôt que de le quitter pour tenter de repartir à zéro.

Outre l’excellente Kate Winslet, Angourie Rice, Julianne Nicholson, David Denman, Jean Smart et Cailee Spaeny incarnent avec brio ces habitants qui traînent leurs casseroles tant bien que mal. Dès le pilote, leurs liens sont parfaitement développés, à tel point que les nouveaux arrivants incarnés par Evan Peters et Guy Pearce apparaissent d’emblée comme des étrangers aux yeux du spectateur, là où les autres se fondent totalement dans le décor. Mais à Easttown, les révélations inattendues ne viennent pas forcément des inconnus…

 

Mare of Easttown, disponible sur OCS à partir du 19 avril 2021. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Love, Death + Robots : une saison 2 pleinement réussie

Love, Death + Robots : une saison 2 pleinement réussie

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - L'anthologie "Love, Death + Robots" produite par David Fincher et Tim Miller revient pour un nouveau volume composé de huit films. À l'image de ce qui a fait le charme de l'entreprise par le passé, ce prolongement est une réussite.