MENU
Accueil > Critiques > Critiques séries > NOS4A2 : une réflexion sur l’adolescence

NOS4A2 : une réflexion sur l’adolescence

Critique Série – On a pu voir au festival CanneSéries le pilote de « NOS4A2 », la prochaine série horrifique d’AMC. Cette adaptation d’un bouquin de Joe Hill est bien plus qu’un petit trip fantastique. On vous dit pourquoi ce premier épisode nous a enthousiasmés et pourquoi il faudra y jeter un œil lors de sa diffusion.

C’était notre plus grosse attente de cette seconde édition de CanneSéries. NOS4A2, de chez AMC s’est partiellement révélé le temps de son pilote. Nous aurions aimé en voir plus mais les premières impressions sont, disons-le, plutôt positives. Maintenant que Stephen King est redevenu l’une des poules aux oeufs d’or de l’industrie, on se dit que s’intéresser aux capacités de son fiston, Joe Hill, devenu également auteur, peut être intéressant. Comme le veut le proverbe, les chiens ne font pas des chats, et c’est tout naturellement que ce NOS4A2 plonge à fond dans le fantastique. Mais, de la même manière que chez le papa, cette histoire vise un but plus grand que simplement nous faire frissonner.

La série raconte les méfaits de Charles Manx, une créature qui kidnappe des enfants pour se nourrir de leurs âmes. Une fois satisfait, il les laisse à Christmasland, une ville qu’il a inventée dans laquelle on fête Noël tous les jours et où le malheur est interdit. Lorsque Vic se découvre un pouvoir lui permettant de retrouver les objets disparus en traversant un pont, elle va s’en servir pour aider les enfants disparus.

NOS4A2 s’ouvre sur un enlèvement qui met dans la lumière Zachary Quinto en Manx. La mère du gamin disparu est retrouvée morte, avec une scène de crime énigmatique. Les autorités locales s’emparent de l’affaire mais n’ont aucune idée de son caractère surnaturel. Très rapidement la série bifurque et s’intéresse à la jeune Vic. Peu d’amis, des parents qui ne roulent pas sur l’or et qui se disputent sans cesse, puis cette inquiétude quant à son avenir. NOS4A2 met au second plan son versant fantastique pour causer de l’adolescence. On retrouve la patte King qui, lui aussi, parle toujours de sujets très humains en prenant pour base le genre comme source d’inspiration. Le pilote s’attarde beaucoup sur la vie privée de Vic et s’applique à construire psychologiquement ce personnage. Si vous attendez directement des grands frissons, vous risquez de rester sur votre faim. Au contraire, la série est assez timide sur ce point. Les apparitions de Manx sont peu nombreuses mais toujours notables (Zachary Quinto y est pour beaucoup) et les éléments étranges sont implantés uniquement plus pour créer du mystère que provoquer que l’angoisse.

C’est ce que nous attendons d’un pilote et ce qui le rend si efficace. Le coup est réussi. Disposant d’une ambiance qui ne demande qu’à être approfondie, NOS4A2 installe progressivement son intrigue. Le meilleur est probablement à venir parce qu’en l’espace d’un seul épisode, on arrive à s’attacher à cette future adulte, partagée entre la découverte d’un don et son entrée dans le monde des grands. La série touche même à quelque chose de très beau dans sa relation avec son père, présenté d’abord comme un raté puis finalement nuancé. La véritable horreur se niche dans les tourments intérieurs de Vic, dans ce plan où elle découvre un bleu sur la visage de sa mère. Ou lorsqu’elle voit son père dans une situation compromettante, après avoir traversé le pont. On ne doute pas que lorsque son évolution personnelle cohabiter frontalement avec le fantastique, NOS4A2 risque de valoir le détour.

Il faudra revenir sur son cas une fois que nous en aurons vu plus pour juger si, effectivement, la première impression était la bonne. AMC débutera la diffusion aux USA dès le 2 juin prochain. Bonne nouvelle pour nous, Amazon vient d’acquérir les droits pour proposer les épisodes dans la foulée. Une sortie en période de fin d’année aurait été plus judicieuse, pour pervertir un peu la magie de Noël. Mais là, on pinaille.

 

NOS4A2 créée par Joe Hill et Jami O’Brien, saison 1 disponible sur Amazon Prime Video à partir du 7 juin 2019. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

C'était notre plus grosse attente de cette seconde édition de CanneSéries. NOS4A2, de chez AMC s'est partiellement révélé le temps de son pilote. Nous aurions aimé en voir plus mais les premières impressions sont, disons-le, plutôt positives. Maintenant que Stephen King est redevenu l'une des poules aux oeufs d'or de l'industrie, on se dit que s'intéresser aux capacités de son fiston, Joe Hill, devenu également auteur, peut être intéressant. Comme le veut le proverbe, les chiens ne font pas des chats, et c'est tout naturellement que ce NOS4A2 plonge à fond dans le fantastique. Mais, de la même manière que…

Conclusion

Note de la rédaction

NOS4A2 laisse entrevoir son potentiel en ne misant pas principalement sur son argument horrifique mais en s'avérant être une très belle réflexion sur l'adolescence. À voir si le reste de la saison confirme nos bonnes premières impressions.

Note spectateur : Sois le premier !

Ça pourrait vous intéresser

Voir aussi

Euphoria : bienvenue dans l’âge ingrat

CRITIQUE / AVIS SERIE – Adaptation d’une mini-série israélienne, « Euphoria », créée par Sam Levinson, est une plongée violente et fascinante dans le monde adolescent d’aujourd’hui. Un nouveau tour de force de la part de HBO, emmené par l'actrice Zendaya qui impressionne.

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis