The Witcher : une saison 2 qui relève le niveau

Le Sorceleur est de retour

The Witcher : une saison 2 qui relève le niveau

CRITIQUE / AVIS SÉRIE - Après deux ans d’attente, "The Witcher", avec notamment Henry Cavill, fait son grand retour sur la plateforme Netflix. Que vaut cette saison 2 ?

The Witcher : le pari fou de Netflix

Le succès énorme de Game of Thrones sur HBO a inspiré bon nombre de médias, notamment Netflix. C’est ainsi qu’au milieu des années 2010, la plateforme américaine a mis en chantier un projet énorme : celui d’une adaptation en série de The Witcher. Tirée de la saga littéraire du même nom et écrite par le polonais Andrzej Sapkowski, cette œuvre déjà très populaire dans les librairies l’est devenue encore plus avec son passage par la case vidéoludique. Plusieurs jeux vidéo inspirés des livres ont vu le jour à partir de 2007. Le plus célèbre reste sans nul doute The Witcher 3, sorti notamment sur Playstation 4 et Xbox One.

Passer après des livres et des jeux vidéo fut donc le pari audacieux de Netflix. Un pari qui s’est révélé fructueux puisque depuis son intégration dans le catalogue de la plateforme, The Witcher est devenue l’une des séries les plus visionnées du moment, tout services streaming confondus.

The Witcher
The Witcher ©Netflix

Pour rappel, The Witcher se déroule dans un univers médiéval où les Hommes sont constamment menacés par des monstres. C’est dans ce contexte qu’apparaît Geralt de Riv, un Sorceleur qui est régulièrement missionné pour combattre ces créatures terrifiantes. La série conte ses aventures, mais également celles de Ciri et Yennefer - voir notre résumé de la saison 1.

Une saison 2 largement supérieure à la première

La première saison a souvent été critiquée pour sa narration particulièrement compliquée, qui mélangeait les timelines à foison. Pour cette saison 2, la série écrite par Lauren Schmidt se révèle bien plus structurée, narrativement parlant. Étant donné que cette fois toutes les intrigues se déroulent dans la même chronologie, le spectateur sait plus facilement dans quelle ligne temporelle se situe une action.

Même chose pour le récit qui est bien plus simplifié et accessible pour l’ensemble du public. En effet, que ce soit pour les interactions entre les personnages et la complexité de l’univers de la série, la saison 1 de The WItcher ne semblait être construite que pour ceux qui avaient lu les livres d’Andrzej Sapkowski. C'est bien moins le cas pour cette saison 2 qui va droit au but et s'embarrasse moins des sous-intrigues. L’épopée de Geralt et Ciri dans les grands espaces du Continent sont ainsi les points centraux de cette deuxième saison. C’est donc autour d’eux que vont se construire les meilleurs passages de la série, de leurs affrontements avec des monstres sanguinaires à l’entraînement de la jeune princesse pour devenir une guerrière aussi redoutable que son garde du corps. Et les intrigues politiques de Nilfgaard face au Nord ? En second plan. Et c’est tant mieux !

The Witcher
The Witcher ©Netflix

Certes, la série possède encore ses défauts habituels. The Witcher a toujours des problèmes de rythme, alternant très mal séquences d’action et passages plus contemplatifs. De même, l’écriture, les dialogues et la caractérisation de certains personnages restent particulièrement pauvres pour une série qui se veut être l’égale de Game of Thrones. Concrètement, excepté Geralt, Ciri et Yennefer, la plupart des personnages sont inconsistants et pas toujours dignes d’intérêt.

Cependant, que dire de la beauté visuelle de cette série ? On le sait, Netflix a dépensé sans compter. Comme pour la saison 1, le budget a une nouvelle fois été utilisé à bon escient. Les créatures présentes sont aussi terrifiantes que fascinantes à regarder (vous n'aurez d'yeux que pour la bruxa, cette effrayante vampire), les combats sont parfaitement chorégraphiés, et la réalisation fait preuve d’originalité sur de nombreux plans. Quant aux décors et aux paysages, les amateurs d’espaces verts ne pourront qu’être ravis. Le premier épisode qui revisite de manière sombre La Belle et la Bête est, à titre d'exemple, la preuve de l'esthétisme quasi-parfait de la série.

Henry Cavill excellent, et bien accompagné

Mais la grande force de cette seconde saison est, sans conteste, la relation nouvelle entre Geralt et Ciri. Les deux personnages possèdent un lien qui rappelle celui d'un père envers sa fille. Le duo est parfaitement aidé par les belles performances d’Henry Cavill et Freya Allan.

Pour l’acteur britannique, cela n'est pas surprenant lorsqu’on sait qu’il a sauvé à lui tout seul de nombreuses faiblesses de la première saison grâce à son charisme. Pour la seconde, en revanche, le cas est un peu plus différent. L’actrice étoffe ici son jeu et parvient à donner bien plus de profondeur à un personnage qui en manquait dans la précédente saison. Une amélioration nécessaire pour définitivement faire basculer la série dans la cours des grandes.

The Witcher saison 2, disponible sur Netflix le 17 décembre 2021. Ci-dessus la bande-annonce. Retrouvez ici toutes nos bandes-annonces.

 

 

 

 

 

 

 

Voir aussi

Hawkeye : une petite sucrerie sans prétention ni ambition

Hawkeye : une petite sucrerie sans prétention ni ambition

CRITIQUE / AVIS SERIE - Les six épisodes de la première saison de « Hawkeye » sont tous disponibles sur Disney+. Puisque cette première saison est terminée, voici notre avis sur cette nouvelle proposition du Marvel Cinematic Universe.