ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Secrets de séries : quatre secrets sur The Office (US)

Secrets de séries : quatre secrets sur The Office (US)

Chaque semaine CinéSéries.com revient sur des secrets d’une série culte. Aujourd’hui, on s’intéresse à « The Office (US) ». Diffusée sur NBC entre 2005 et 2013, on pouvait y suivre le quotidien tourmenté des salariés d’une fabrique de papier située à Scranton en Pennsylvanie.

The Office (US) est une des séries les plus populaires aux États-Unis. La fiction, qui dépeint le quotidien des salariés d'une entreprise de papier, a marqué les esprits car tout le monde peut s’identifier à ces personnages charismatiques, attachants et bien souvent hilarants malgré eux. La plupart des spectateurs apprécient Michael Scott, interprété par l’excellent Steve Carell, le directeur dépassé mais persuadé d’être un manager de très haut niveau.

Mais ce qui fait la force de The Office, c’est que chaque protagoniste dispose à un moment ou à un autre de son moment de gloire… Ou de totale détresse. Au-delà de cet humour ravageur, les 209 épisodes permettent aussi d’aborder des thèmes beaucoup plus sérieux et notamment de parler de la digitalisation de l’économie qui a bousculé les habitudes et les vies des Américains au cours des quinze dernières années. Mais connaissez-vous absolument tout sur la série ?

Ricky Gervais a alerté les scénaristes au sujet de Michael Scott

L’anecdote est révélée à Insider par Jenna Fischer qui interprète Pam Beesly. Ricky Gervais, le créateur de la version anglaise de la série, était présent lors du tournage du pilote et il en a profité pour distiller un certain nombre de conseils au casting et aux scénaristes. Pour lui, il semblait important que le personnage de Michael Scott soit différent de la série originale. Le Michael Scott britannique est en effet très peu doué dans son travail et il semble inamovible. Selon Ricky Gervais, ce n’est pas possible pour la version US et cela pourrait même énerver le spectateur américain, frustré de voir un travailleur incompétent ne pas voir sa place menacée.

Le message a été très bien reçu par l’équipe. Au fil des épisodes, on peut donc voir Michael Scott se comporter de manière idiote, ne pas beaucoup travailler ou sortir des blagues graveleuses. Pour autant, il reste un vendeur dans la moyenne, voire plutôt doué.

Bob Odenkirk a failli être recruté pour le rôle de Michael Scott

Bob Odenkirk est surtout connu pour son interprétation de Saul Goodman dans la série Breaking Bad puis dans Better Call Saul. L’acteur a participé à une audition pour obtenir le rôle du directeur Michael Scott. Il était alors ami avec Jenna Fischer et tous deux avaient même préparé un joli coup pour tenter de rafler la mise. Ils devaient en effet interpréter une sorte de numéro de chant couplé à la guitare pour impressionner les recruteurs. Le destin en a voulu autrement et leurs auditions ont finalement été menées séparément.

Bob Odenkirk était également très bien placé en raison de l'absence de Steve Carell, occupé sur la série Come to Papa. Finalement, ce dernier est redevenu disponible annihilant ainsi les chances de Bob Odenkirk.

Jenna Fischer a créé une mixtape et écrit un essai sur Pam

Se glisser dans la peau d’une autre personne n’est jamais évident et chaque acteur a son secret pour y parvenir. Jenna Fischer a pour sa part choisi d’adopter une méthode très particulière et artistique. Elle profitait donc de l’heure de trajet quotidienne qui la menait vers le tournage pour écouter une mixtape composée par ses soins à partir de morceaux rock classique et d’un peu de musique country.

La préparation ne s’est pas arrêtée là, puisque l’actrice a rédigé un essai complet sur le personnage de Pam Beesly. L’idée étant de creuser la personnalité complète de la standardiste, son passé, ses enjeux et ses aspirations.

Mindy Kaling s’est battu pour que Kelly soit plus extravertie

Kelly Kapoor est interprétée par Mindy Kaling à l’écran. Initialement, ce personnage est sensé être introverti et peu bavard. L’idée semble même de la rendre totalement transparente. Cela n’a pas vraiment été du goût de son interprète. Cette dernière a insisté auprès de la production pour qu’elle porte des vêtements plus brillants et que sa personnalité soit beaucoup plus ouverte. Ce travail de lobbying a fini par convaincre les responsables. Si bien que d’après les intéressés, le personnage de Kelly ressemble énormément à celui de Mindy Kaling dans la vraie vie.

The Office (US) est disponible sur Amazon Prime Vidéo.