ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Secrets de séries : trois secrets sur Dr House

Secrets de séries : trois secrets sur Dr House

Chaque semaine CinéSéries.com revient sur des secrets d’une série culte. Aujourd’hui, on s’intéresse à la série médicale "Dr House", avec le génial Hugh Laurie qui devait résoudre les cas les plus compliqués.

Entre 2004 et 2012, la série médicale Dr House a fait les beaux jours de la Fox aux Etats-Unis - et donc de TF1 en France qui diffusa le show à partir de 2007. Une série devenue culte grâce avant tout à son personnage principal : le docteur Gregory House, qui rend dingue tous ses collègues avec son mauvais caractère mais s'avère indispensable pour l'hôpital fictif de Princeton-Plainsboro. En effet, House est capable de résoudre les cas les plus difficiles, et tient ainsi en haleine le spectateur à chaque épisode. Mais connaissez-vous la série aussi bien qu'il maîtrise ses diagnostiques ?

Dr Holmes ou Sherlock House ?

Dans Dr House, ce cher Gregory est représenté comme un personnage atypique à plus d'un titre. Outre sa canne et son caractère asocial, il fait preuve d'une intelligence hors du commun pour résoudre les cas les plus improbables, et s'enfile des cachetons de Vicodine pour supporter la douleur de sa jambe - une addiction évoquée d'ailleurs par le titre de la série, HOUSE, acronyme de History of USE pour désigner l'addiction à la drogue d'un patient.

Ces caractéristiques ne sont pas sans rappeler un autre personnage célèbre : Sherlock Holmes. Pas de blessure particulière pour le détective, mais une addiction à la cocaïne et le même caractère difficile et une capacité à résoudre n'importe quelle énigme. Ce fut évidemment une forte inspiration pour le créateur de Dr House. Amusant quand on sait que Arthur Conan Doyle s'était, de son côté, basé sur un médecin (le docteur Bell) pour créer le personnage de Sherlock Holmes.

Secrets de séries : trois secrets sur Dr House

Mais cela ne s'arrête pas là puisque les deux personnages partagent quasiment le même logement. Si Holmes habite au 221B Baker Street à Londres, c'est également au 221B Baker Street que vit House, mais à Princeton dans le New Jersey. Et à leurs côtés, on retrouve des acolytes aux noms assez proches : Wilson pour l'un, Watson pour l'autre. Déjà qu'entre Holmes et House la différence est minime... Et enfin, outre Sherlock Holmes, une autre référence plus difficile à trouver vient du cinéaste Orson Welles. Ce dernier jouait dans La Soif du Mal un détective qui boite. Une référence remarquée grâce à la présence d'une affiche du film présente dans le bureau de Wilson.

Qui pour incarner House ?

Comme souvent dans les séries et les films, les choix des acteurs ne sont pas toujours évidents. Il faut passer par de nombreuses auditions avant de trouver la bonne personne. Et parfois, c'est un simple coup de pouce du destin. Comme avec Lisa Edelstein, qui avait d'abord tenté de rejoindre Desperate Housewives dans le rôle de Lynette. N'ayant pas été retenue dans cette série, elle fut prise une semaine après pour le rôle de Lisa Cudy dans Dr House.

Cependant, le plus déterminant restait le choix de l'acteur qui allait incarner Gregory House. Et évidemment, Hugh Laurie ne fut pas forcément le premier choix. Plusieurs noms ont d'abord été envisagés. Notamment Denis Leary, Kyle MacLachlan, David Cross, Rob Morrow, et surtout... Patrick Dempsey ! Celui-là même qui, à la place, s'est engagé sur une autre série médicale populaire : Grey’s Anatomy.

Secrets de séries : trois secrets sur Dr House

Heureusement, c'est finalement Hugh Laurie qui a obtenu le rôle. Pourtant, ce n'était pas forcément gagné d'avance puisque Bryan Singer, alors producteur du show, cherchait à tout pris un acteur américain. Et en voyant Laurie, il déclara être ravi que ce soit le cas... Sauf que Hugh Laurie est en réalité britannique, ce qu'évidemment Singer ignorait. Clin d’œil ou non à cette anecdote, on retrouve une situation plus ou moins similaire dans Avenue 5, nouvelle série avec Hugh Laurie. Dedans, ce dernier se fait passer pour le capitaine d'une croisière spatiale, mais il est en réalité un simple comédien. Une fois la révélation faite, il montre son vrai visage et dévoile même une autre nationalité en reprenant de temps en temps son accent anglais.

Entre fiction et réalité

Une fois n'est pas coutume, la fiction et la réalité se sont rencontrées à plusieurs reprises dans Dr House. Déjà, il est amusant de savoir que Hugh Laurie est le fils d'un médecin. Tout comme Lisa Edesltein. Tous les deux ont donc pu s'appuyer sur leur expérience pour s'assurer une certaine crédibilité. Mais ce qui aura probablement le plus marqué la série, c'est le jour où le show a aidé à résoudre un véritable cas. En effet, Juergen R. Schaefer, un professeur de la Clinique universitaire de Marbourg, a pu établir un diagnostic grâce à Dr House. Pour lui, il s'agissait d'un Allemand de 55 ans souffrant d'une fièvre d'origine inconnue, à laquelle s'ajoutait une insuffisance cardiaque et une déficience visuelle. Dans la série, House finit par trouver qu'il s'agit d'un empoisonnement au cobalt. C'était également le cas, au final, pour ce patient allemand.

Enfin, dans un ton plus léger, outre la romance vécue à l'écran et dans la vraie vie entre Jennifer Morrison (Cameron) et Jesse Spencer (Chase), la série fit un amusant clin d’œil à Olivia Wilde, apparue à partir de la saison 4. Cette dernière fut désignée "Femme la plus sexy du monde" en 2009 par le magazine Maxim. Dr House n'a pas manqué d'y faire référence dans un épisode. Après que son personnage, Numéro Treize, se fait virer, House console Foreman à sa manière en lui disant : "Mes condoléances. Enfin, c'est pas comme si elle était la femme la plus sexy du monde" . Du House tout craché !

Dr House est disponible sur Amazon Prime Vidéo et sur Canal VOD.