MENU
Accueil > Dossiers > Toplists > Top 5 des meilleurs biopics sur les écrivaines

Top 5 des meilleurs biopics sur les écrivaines

À l’occasion de la sortie du biopic « Colette », faisons un tour d’horizon des meilleurs films centrés sur les romancières qui ont fait notre patrimoine littéraire. Ces dernières ont offert des œuvres poignantes qui, aujourd’hui encore, bouleversent, influencent et font rêver.

Colette de Wash Westmoreland est sortie dans les salles ce 16 janvier 2018. Le film nous entraîne en 1893 et raconte la vie de Gabrielle Sidonie Colette (Keira Knightley), jeune fille à l’esprit rebelle et épouse de Willy (Dominic West), écrivain aussi égocentrique que séducteur. Grâce à ses relations, elle découvre le milieu artistique parisien qui stimule sa propre créativité. Sachant repérer les talents mieux que quiconque, Willy autorise Colette à écrire – à condition qu’il signe ses romans à sa place. Suite au triomphe de la série des Claudine, il ne tarde d’ailleurs pas à devenir célèbre. Pourtant, tandis que les infidélités de Willy pèsent sur le couple, Colette souffre de plus en plus de ne pas être reconnue pour son œuvre…

Que dites-vous donc de faire un tour d’horizon des meilleurs films traitant de courageuses écrivaines ? Que leurs noms aient été cachés, modifiés, acclamés à titre posthume ou encore bafoués, chacune d’entre elles a participé à enrichir la littérature. C’est parti pour un hommage aux auteures du XIX et XXème siècle !

1) Les enfants du siècle (1999)

1832, George Sand (Juliette Binoche) vient de publier Indiana, livre scandaleux ou elle évoque sa vie de femme. Musset (Benoît Magimel) avait quant à lui écrit Namouna, dans une langue qui déconcertait et ravissait les femmes. Il avait vingt-deux ans. Elle avait six ans de plus.

En 1999, Diane Kurys nous offrait son biopic Les enfants du siècle, allusion au roman autobiographique d’Alfred de Musset (La Confession d’un enfant du siècle, 1836). La comédie dramatique nous plongeait dans la relation tumultueuse que George Sand et Alfred de Musset (1810 – 1857) vécurent dans les années 1830. Pour rappel, Sand (1804 – 1876) compte parmi les écrivains les plus prolifiques, avec plus de 70 romans à son actif et 50 volumes d’œuvres diverses dont des nouvelles, des contes ou encore des pièces de théâtre. Le film est d’autant plus poignant que l’idylle est vécue par des amants aussi ambitieux l’un que l’autre, et tous deux reconnus.

2) Jane (2007)

En 1795, Tom Lefroy, un jeune irlandais immature et noceur, d’une famille nombreuse et pauvre, est envoyé par son riche oncle et tuteur chez des cousins du Hampshire, dans l’espoir d’y acquérir un brin de sagesse. Son arrivée ne passe pas inaperçue auprès de la jeune Jane, romancière débutante et fille d’un modeste pasteur nanti de peu de fortune, d’un fils à caser et de filles à marier. L’aînée, Cassandra (Anna Maxwell Martin), est fiancée. D’abord rebutée par les mauvaises manières du jeune hôte de ses voisins, Jane se laisse peu à peu conquérir par son charme, son originalité, ses attentions. Cependant, les conventions sociales et le manque de fortune personnelle les empêcheront de se marier. Thomas Lefroy deviendra un avocat célèbre, Jane sera reconnue comme l’un des plus grands écrivains anglais et passera sa courte vie auprès de Cassandra et de sa famille.

Le biopic Jane signé Julian Jarrold est une romance à l’eau de rose. Un portrait de la célèbre écrivain britannique Jane Austen (1775 – 1817) campée par Anne Hathaway, au travers de son histoire d’amour vécue, à l’aube de ses vingt ans, avec Tom Lefroy (James McAvoy). La romance aura ravi les fans de l’auteur, tout en servant de fil conducteur à la découverte de cette féministe à qui l’on doit, entre autres, Orgueil et Préjugés.

3) Miss Potter (2007)

A l’époque de l’Angleterre victorienne, Beatrix aurait seulement dû rêver d’un beau mariage, comme toutes les jeunes femmes de sa condition, mais elle s’intéressait à beaucoup trop de choses. La nature et les animaux la fascinaient, tout comme les sciences, le dessin et la peinture. Il n’aura fallu qu’une lettre illustrée pour que son destin bascule, il aura fallu tout son courage pour qu’elle puisse vivre, aimer et exister comme aucune femme avant elle. Elle a racheté les immenses paysages de la campagne anglaise qui l’ont inspirés pour en faire don aux générations futures. Au-delà de son œuvre, Beatrix Potter était une femme exceptionnelle, aussi avant-gardiste qu’imaginative, aussi fragile que puissante.

C’est en 2007 que Chris Noonan délivrait sa comédie dramatique Miss Potter, incarnée par la délicieuse Renée Zellweger. Principalement connue pour ses livres destinées à la jeunesse, la naturaliste et écrivaine anglaise à qui l’on doit entre autres le conte Pierre Lapin était une belle âme. En cela le biopic est touchant, tant la gracieuse simplicité de Beatrix Potter (1866 – 1943) rime avec la propreté des décors et la beauté des costumes.

4) Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney (2014)

Lorsque les filles de Walt Disney (Tom Hanks) le supplient d’adapter au cinéma leur livre préféré, Mary Poppins, celui-ci leur fait une promesse… Qu’il mettra vingt ans à tenir ! Dans sa quête pour obtenir les droits d’adaptation du roman, Walt Disney va se heurter à l’auteure, Pamela Lyndon Travers (Emma Thompson), femme têtue et inflexible qui n’a aucunement l’intention de laisser son héroïne bien aimée se faire malmener par la machine hollywoodienne. Mais quand les ventes du livre commencent à se raréfier et que l’argent vient à manquer, elle accepte à contrecœur de se rendre à Los Angeles pour entendre ce que Disney a imaginé… Au cours de deux semaines intenses, Walt Disney va se démener pour convaincre la romancière. Armé de ses story-boards bourrés d’imagination et des chansons pleines d’entrain composées par les talentueux frères Sherman (Jason Schwartzman et B.J. Novak), il jette toutes ses forces dans l’offensive, mais l’ombrageuse auteure ne cède pas. Impuissant, il voit peu à peu le projet lui échapper… Ce n’est qu’en cherchant dans le passé de P.L. Travers, et plus particulièrement dans son enfance, qu’il va découvrir la vérité sur les fantômes qui la hantent. Ensemble, ils finiront par créer l’un des films les plus inoubliables de l’histoire du 7ème art

John Lee Hancock nous offrait en 2014 son biopic Dans l’ombre de Mary – La promesse de Walt Disney. La comédie dramatique revenait sur un pan d’histoire passionnant, à savoir la rencontre entre le géant Disney et la maman de Mary Poppins. Son personnage fut notamment adapté au cinéma en 1964 avec Julie Andrews puis en 2018 avec Le retour de Mary Poppins, campé cette fois par Emily Blunt. Haut en couleur et émouvant, le film offre des prestations majestueuses afin de mettre en lumière les difficultés de la création et les exigences des auteurs. Sublime.

5) Mary Shelley (2018)

En 1814, Mary Wollstonecraft Godwin (Elle Fanning) entame une relation passionnée et scandaleuse avec le poète Percy Shelley (Douglas Booth) et s’enfuit avec lui. Elle a 16 ans. Condamné par les bien-pensants, leur amour tumultueux se nourrit de leurs idées progressistes. En 1816, le couple, ainsi que la demi-sœur de Mary (Bel Powley), sont invités à passer l’été à Genève, au bord du lac Léman, dans la demeure de Lord Byron (Tom Sturridge). Lors d’une nuit d’orage, à la faveur d’un pari, Mary a l’idée du personnage de Frankenstein. Dans une société qui ne laissait aucune place aux femmes de lettres, Mary Shelley, 18 ans à peine, allait révolutionner la littérature et marquer la culture populaire à tout jamais.

C’est en 2018 que sortait Mary Shelley, signé Haifaa Al-Mansour. Le drame historique nous contait l’histoire renversante de Mary Shelley (1797 – 1851), avant-gardiste et féministe passionnée à l’imagination débordante. Un biopic bouleversant, une déferlante de bons et mauvais sentiments, de ferveur et de vice. Un génie littéraire qui aura beaucoup souffert avant d’être enfin reconnue et récompensée.

N’hésitez pas non plus à revoir The Hours (2002) de Stephen Daldry, romance dramatique en trois temps où l’écrivaine Virginia Woolf (1882 – 1941), magnifiquement campée par Nicole Kidman,  influence les « Mrs Dalloway » d’autres époques. Et vous, y a-t-il d’autres films avec pour héroïnes des écrivaines qui vous ont particulièrement marqué ?

Ça pourrait vous intéresser

Voir aussi

The 100 saison 6 : un nouveau mort à venir dans l’épisode 10 ?

Attention, SPOILERS !!! En attendant la diffusion du prochain épisode de "The 100" saison 6, la CW a dévoilé un sneak peak, un extrait montrant une partie des protagonistes enfermés par les Primes. Devant leur discussion, tout porte à croire que certains pourraient faire leurs adieux à la série très prochainement...

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis