9 semaines ½ : Adrian Lyne a voulu "briser" Kim Basinger pour une scène choc coupée au montage

Une séquence controversée

9 semaines ½ : Adrian Lyne a voulu "briser" Kim Basinger pour une scène choc coupée au montage

DOSSIER DE L'ÉTÉ / PARTIE 3 - Pour obtenir la performance qu'il souhaitait de l'actrice et retranscrire l'intensité émotionnelle d'une liaison étouffante, Adrian Lyne a poussé Kim Basinger à bout pendant la production de "9 semaines ½". Le point culminant de cette expérience douloureuse pour l'actrice est probablement le tournage d'une scène jugée choquante.

9 semaines ½ : un calvaire pour Kim Basinger

Dans la première partie de notre dossier de l'été, nous avons évoqué l'audition humiliante de Kim Basinger face à Adrian Lyne et Mickey Rourke pour 9 semaines ½. Des essais durant lesquels le réalisateur britannique demande à la jeune comédienne de ramper pour ramasser des billets, provoquant sa fureur et ses larmes. Ne voulant plus entendre parler de ce drame sentimental et érotique adapté du roman Le Corps étranger d'Elizabeth McNeill, l'actrice accepte malgré tout le rôle principal face à l'insistance du cinéaste, convaincu que ce projet pourrait marquer un tournant dans sa carrière.

À sa sortie en 1986, le film propulse effectivement Kim Basinger au rang de star. Mais avant d'en arriver là, la comédienne doit surmonter une production extrêmement compliquée9 semaines ½ raconte l'histoire d'Elizabeth, employée d'une galerie d'art new-yorkaise qui tombe immédiatement sous le charme d'un cadre de Wall Street prénommé John (Mickey Rourke) lorsqu'elle le croise dans une épicerie. Ils entament très vite une liaison et l'héroïne accepte de se soumettre à la plupart des demandes de son amant. La séduction se transforme peu à peu en manipulation, jusqu'au point de non-retour.

Après l'audition qui vire au cauchemar, Adrian Lyne n'hésite pas à pousser Kim Basinger à bout pour obtenir la détresse émotionnelle qu'il souhaite à l'écran. Cela passe par des moments "de rage et de désespoir". Il fait par ailleurs en sorte que l'actrice soit terrifiée par son partenaire. Le réalisateur déclare au New York Times que "ce n'était pas agréable, mais c'était utile". De son côté, Mickey Rourke exprime des regrets vis-à-vis du traitement de la comédienne, assurant que "si c'était à refaire", il agirait "différemment".

Une scène de suicide coupée au montage

Le point culminant de cette expérience éprouvante est probablement le tournage d'une scène qu'Adrian Lyne a préféré couper au montage. Dans cette dernière, John convainc Elizabeth d'avaler une pilule mortelle en même temps que lui. Sous l'emprise de son partenaire, l'héroïne accepte, avant de se rendre compte qu'il s'agit en fait de sucre. Réalisant qu'elle était prête à renoncer à la vie uniquement pour les jeux de son amant, elle parvient enfin à le quitter.

9 semaines ½
9 semaines ½ ©20th Century Studios

Durant les projections test, les spectateurs sont choqués par cette séquence. Adrian Lyne comprend qu'elle les fait "détester John" pour avoir fait cette proposition, "détester Elizabeth pour l'avoir acceptée", et donc "détester tout le film". Pendant les prises de vues de ce passage, le cinéaste se montre particulièrement cruel envers Kim Basinger, comme il le raconte :

Nous tournions la scène du suicide et (Elizabeth) était censée être totalement dévastée. Mais Kim était ravissante. Je me suis arrêté et j'ai pris Mickey à part. Je lui ai dit que la scène ne fonctionnait pas, que Kim devait être brisée.

Mickey Rourke attrape alors fermement Kim Basinger par le bras, refusant de la lâcher. L'actrice se met à pleurer et à lui hurler dessus. Mais il ne s'arrête pas et la gifle. Une fois la comédienne désorientée et en larmes, Adrian Lyne affirme qu'ils peuvent enfin entamer les prises de vues. Un procédé qui a des conséquences néfastes sur l'interprète d'Elizabeth et sur sa vie personnelle... Découvrez la fin de notre dossier sur les coulisses de 9 semaines ½ dès le mercredi 24 août 2022.

 

Voir aussi

Johnny Depp : le tournage du film de Maïwenn se passerait très mal

Johnny Depp : le tournage du film de Maïwenn se passerait très mal

Le nouveau film de Maïwenn, "Jeanne du Barry", dans lequel Johnny Depp incarne Louis XV, est actuellement en tournage. Un tournage qui ne se passerait pas si bien en raison de rapports compliqués entre l'acteur et la réalisatrice.