MENU
Accueil > News > News Cinéma > Al Pacino explique pourquoi il joue parfois dans de mauvais films
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Al Pacino explique pourquoi il joue parfois dans de mauvais films

Al Pacino est un des plus grands acteurs de l’histoire du cinéma, et ce statut lui octroie une certaine liberté. Celle de dire ce qu’il veut, de s’amuser et, aussi, de jouer dans des mauvais films, alors que sa fortune et sa réputation sont faites. Jamais à court de réponses, il a une explication pour ça.

Alors que The Irishman va arriver sur Netflix dans moins d’une semaine – et pour lequel Al Pacino est un candidat à l’Oscar du meilleur second rôle -, l’acteur américain de 79 ans fait la tournée des médias, seul ou avec son confrère et ami Robert De Niro. Et c’est dans le cadre d’une interview commune pour GQ qu’Al Pacino s’est exprimé sur les quelques – disons-le – mauvais films dans lesquels il est apparu ces dernières années. Évidemment, ceux-là ne pèsent pas lourd dans la balance, lui qui possède une des plus belles filmographies depuis 1970.

Al Pacino : « Je vais rendre le film meilleur »

Dans cette interview-fleuve, les deux hommes sont assez à l’aise pour répondre à une question particulière, celle de leur présence dans des films peu recommandables. Ils s’accordent tous les deux pour dire que, parfois, l’argument financier l’emporte, et que peut-être certains éléments du film seront bons. Une forme d’auto-persuasion pour prendre un gros cachet et garder sa conscience tranquille. Mais Al Pacino précise sa pensée, et explique qu’il développe peut-être « une mauvaise habitude ».

Vous savez quoi ? Je prends peut-être en ce moment une mauvaise habitude. Je pense que je deviens un peu pervers. C’est comme le dit Bob : parfois on vous offre de l’argent pour quelque chose qui ne va pas. Et vous vous faites à l’idée. Au fond de vous-même, vous savez que ça va être un navet. Mais au moment de le faire, vous vous dites : « Oh, non. Je vais le rendre meilleur. » Et ça prend beaucoup de temps, et vous faites tout ce qu’il faut, et vous pensez « si je peux simplement en faire un film médiocre », et alors cette idée devient excitante. C’est une pulsion que j’essaye de combattre en ce moment.

La remarque fait sourire, parce qu’elle contient sa part de condescendance, une certaine estime de soi – mais sa carrière parle pour lui – et une forme de supériorité. Mais dans le même temps, jouer dans un mauvais film n’exige pas d’y être mauvais soi-même, et avec son amour connu pour le théâtre et le métier d’acteur classique, nul doute que Pacino ne bâcle jamais un de ses rôles.

Voir aussi
Ghostbusters L’Héritage : un superbe poster et quelques photos en attendant la bande annonce

"Ghostbusters : L'Héritage" a révélé une toute nouvelle affiche, quelques photographies et certains nouveaux détails de l'intrigue avant le lancement de la première bande annonce ce lundi 9 décembre 2019.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis