MENU
Accueil > News > News Cinéma > Après Roma, Alfonso Cuarón est prêt à retravailler avec Netflix
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Après Roma, Alfonso Cuarón est prêt à retravailler avec Netflix

Salué au dernier festival de Venise, acclamé à sa sortie et désormais nommé 10 fois aux Oscars, rien ne semble pouvoir stopper « Roma », dernier film d’Alfonso Cuarón dont la sortie a eu lieu sur Netflix. Le réalisateur mexicain sait que cette collaboration a été bénéfique et serait totalement ouvert pour remettre le couvert.

Depuis hier, on doit se frotter les mains chez Netflix. Le Roma d’Alfonso Cuarón domine les nominations des Oscars 2019. 10 fois nommé, il paraît inévitable qu’il reparte avec au minimum un prix – et même plusieurs. Forcément en compétition pour les plus gros titres, dont celui du Meilleur Film, il pourrait permettre au service de SVOD d’asseoir sa domination avec des récompenses de la profession. Ce qui serait un beau pied de nez aux distributeurs plus traditionnels qui n’ont pas eu le courage de soutenir le film pour une sortie dans les salles.

Alfonso Cuarón l’a d’ailleurs dit : sans Netflix, Roma aurait eu du mal à voir le jour. Un film en noir et blanc sans aucune star au casting qui raconte comment une nourrice tisse des liens avec une famille dans le Mexico des années 70, ça n’a rien de terriblement sexy sur le papier. Sauf que derrière se cache l’un des plus grands réalisateurs contemporains. Et que son travail a de grandes chances d’être récompensé durant une cérémonie scrutée aux quatre coins du globe. Sans oublier qu’il est déjà reparti du dernier festival de Venise avec le Lion d’or.

Le réalisateur mexicain sait qu’avoir trouvé Netflix sur sa route a été une chance. Interrogé par Deadline suite aux nominations des Oscars, il a avoué qu’il aimerait retravailler avec la plate-forme suite à cette première collaboration plus que satisfaisante de son point de vue.

Je travaillerais avec Netflix une seconde fois. Ils ont donné beaucoup plus que ce qu’ils avaient promis. Je suis si content. J’ai fait un film qui sur le papier semble improbable et très difficile. […] Il aurait pu terminer dans un cinéma à Los Angeles, un à New York et quelques autres dans d’autres villes du monde.

Il est clair que Netflix a vraiment offert à Roma une campagne promotionnelle à la hauteur de l’événement, avec mise en avant sur la page d’accueil de la plate-forme et des publicités répandues un peu partout à la télé ou sur internet. Pas sûr qu’il aurait eu le droit à un tel traitement dans le cadre d’une sortie au cinéma. Sans compter que les abonnés se comptent par millions, donnant au film l’opportunité d’être vu aisément pour peu qu’on se laisse tenter dans nos canapé. Plus, en tout cas, qu’avec une distribution plus confidentielle dans quelques salles.

Les deux partis sont gagnants dans cette affaire. Alfonso Cuarón peut travailler avec une grande liberté sans se brider et Netflix peut d’adjuger les services d’un des auteurs les plus réputés du cinéma international. On les sait très friand de ce type de collaboration pour prouver qu’ils veulent et peuvent faire du « vrai » cinéma, exactement comme les studios traditionnels. En cas de succès le 24 février prochain aux Oscars, plus personne ne pourra leur dire le contraire.

Voir aussi
Scarlett Johansson : une décennie exceptionnelle au box-office

Scarlett Johansson est l'actrice la mieux payée et la plus rentable de ces dix dernières années à Hollywood. À l'occasion de son rôle dans "Jojo Rabbit", le cinéaste Taika Waititi revient sur cette performance inédite dans le monde du cinéma.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis