Accueil > News > Cinéma > Avengers Infinity War : le caméo légendaire auquel nous n’avons pas eu droit

Avengers Infinity War : le caméo légendaire auquel nous n’avons pas eu droit

Si il y a bien un personnage que l’on n’attendait pas pour un caméo, c’est bien celui qui avait eu les faveurs des frères Russo !

Les caméos et easter eggs sont devenus monnaie courante dans le système Marvel, à l’image de ces scènes post-génériques qui sont attendues à chaque nouveau film. Ou des petites apparitions furtives de Stan Lee. Il faut l’accepter, le principe d’un tout connecté amène à proposer ce genre de choses. Du moment que l’histoire n’est pas impactée, que cela reste des petites gourmandises à picorer sporadiquement, il n’y a aucun problème. Au contraire, les fans de Marvel se font un plaisir de décrypter les références.

Pour Avengers : Infinity War, la troisième réunification de tous les super-héros, les réalisateurs Anthony et Joe Russo avaient une idée bien particulière : ils voulaient que Howard the Duck fasse un petit caméo. Un personnage de l’univers Marvel moins connu, que le très grand public ne doit pas forcément identifier. Pour les amateurs des comics, ils sont familiarisés avec ce canard particulier. Quasiment jamais impliqué dans des crossovers, sa carrière sur papier se résume à quelques aventures. On est loin des centaines de tomes mettant Spider-Man en évidence.

C’est dans une interview pour Fandom, à l’occasion de la sortie en vidéo de Avengers, que les frangins ont dévoilé à côté de quoi nous sommes passés. Son apparition devait intervenir grâce au personnage de Star-Lord (Chris Pratt) :

Yeah, [Peter] Quill essayait de chercher Howard the Duck sur une planète peu hospitalière pour lui soutirer des informations dont il avait besoin et il l’interrompait durant une partie de poker.

Une scène qui aurait permis un petit troll lors de la rencontre, bien dans l’esprit propre à Star-Lord et aux Gardiens de la Galaxie. Hélas elle ne s’insérait pas convenablement dans un film déjà bien chargé, avec 2h36 au compteur. On apprend aussi dans l’interview que c’était Ken Jeong qui devait prêter sa voix au canard. Ce n’est peut-être que partie remise et la Phase 4 du Marvel Cinematic Universe pourrait permettre cette fois à Howard de passer un petit coucou.

D’autant qu’il a déjà eu le droit à son propre film dans les années 80. Sous le contrôle de Lucasfilm et Universal, Willard Huyck réalise le long-métrage avec au casting Lea Thompson et Tim Robbins. Lors de sa sortie, le succès n’est clairement pas au rendez-vous et plus jamais le personnage ne sera exploité par la suite. Les plus téméraires sur le sujet se souviennent d’ailleurs de l’avoir vu dans la scène post-générique des Gardiens de la Galaxie. Une brève apparition. Avec les effets visuels possibles de nos jours, une nouvelle apparition serait plus crédible rien que d’un point de vue visuel. Mais de là à vouloir lui consacrer entièrement un projet, il y a un pas que nous ne franchirons pas.

Voir aussi

C’est quoi le motion smoothing, le procédé qui irrite Chris Nolan ?

Christopher Nolan et de nombreux autres réalisateurs sont récemment montés au créneau pour que leurs films ne soient plus modifiés pour les téléviseurs à l’aide du procédé dit de « motion smoothing ». Mais de quoi parle-t-on exactement ? Explications.

1 commentaire

  1. Howatd The Duck est déjà apparu par deux fois dans le mcu, il ne s’agirait donc pas d’une « nouvelle »apparition.

Laisser un commentaire

Copyright © 2018 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis