MENU
Accueil > News > Cinéma > Brightburn : le « dark » Superman lié à un autre film de James Gunn ?

Brightburn : le « dark » Superman lié à un autre film de James Gunn ?

Prévu pour le 26 juin prochain dans les salles françaises, « Brightburn » serait connecté à un autre film de James Gunn. Le réalisateur de « Les Gardiens de la Galaxie » est en effet producteur de cette relecture horrifique du mythe de Superman.

Brightburn, réalisé par David Yarovesky a de quoi exciter les amateurs de films de super-héros. L’idée de ce métrage est très intéressante, mettant en scène une relecture de l’histoire de Superman, mais d’un point de vue horrifique. Le film raconte comment un enfant, Brandon, venu d’un autre monde est élevé par une famille de fermiers avant de se découvrir des pouvoirs surhumains. Mais à la différence de ce cher Clark Kent, Brandon utilise ses capacités à des fins égoïstes.

Brightburn est connecté à Super

Réunissant également Elizabeth Banks et David Denman, Brightburn est produit par James Gunn, sur un scénario de Brian Gunn et Mark Gunn, ses propres frères. Une belle affaire de famille donc. Brandon apprend qu’il a pour mission de conquérir le monde. Il a toutes les capacités classiques de Superman mais les utilise sans retenue et tue tous ceux qui s’opposent à lui. Et on apprend via ScreenRant que le long métrage est connecté à Super, un film de James Gunn.

Super est sorti en 2010, et racontait le quotidien de Frank D’Arbo, qui devient justicier pour sauver sa femme des griffes d’un important dealer. Le concept suit relativement de prêt celui de Kick-Ass, mettant en avant un individu lambda qui s’invente super-héros. Sans pouvoir, il utilise une violence accrue pour se débarrasser de ses ennemis. Les thématiques sont cependant différentes, Kick-Ass montrant la rébellion d’une jeune génération contre l’ordre établi, tandis que Super préfère traiter de la solitude qui accapare la génération précédente. Le rôle principal était tenu par Rainn Wilson, tandis que le casting se complétait de Ellen Page, Liv Tyler, Kevin Bacon et l’acteur fétiche de James Gunn : Michael Rooker. Mais Super n’a pas vraiment cartonné au box office, récoltant un peu plus de 327 000 dollars, cantonné à une sortie nationale, pour un budget de 2,5 millions.

Il s’agit du plus gros échec commercial de la carrière de James Gunn. Un échec injuste tant Super permettait d’offrir autre chose au style super-héroïque et se plaçait comme une comédie dramatique intelligente douce-amère.

Quoi qu’il en soit, d’après ScreenRant toujours, on apprend à la fin de Brightburn, que les deux films sont connectés. La brutalité qu’utilise Frank dans Super pourrait facilement tourner à des pulsions personnelles et égoïstes. James Gunn pourrait ainsi lancer un univers où les super-héros seraient belliqueux. A la fin de Brightburn, un animateur théoricien du complot interprété par Michael Rooker (encore lui), tente de convaincre ses téléspectateurs qu’il existe des êtres surpuissants et que Brightburn n’est que le dernier d’une longue lignée. Parmi les photographies proposées par l’animateur pour appuyer sa thèse, le justicier de Super et son costume rouge apparaîtrait. Une pensée qui rejoint celle exprimée dans Glass par M. Night Shyamalan.

Alors, James Gunn a-t-il pour but de créer une Justice League « Dark », où s’agit-il simplement d’un easter egg ? Nous verrons bien ce que nous réserve Brightburn. Ce dernier est déjà sorti aux Etats-Unis et reçoit pour l’instant des critiques mitigées, mais fait pour le moment un départ honorable au box-office (sept millions de dollars sur sa première semaine), surtout pour une œuvre classée R. Rendez-vous le 26 juin pour découvrir un Superman inédit.

Voir aussi
Matrix 4 : Lana Wachowski constitue son équipe

Selon the Hollywood Reporter, le directeur de la photographie John Toll serait en négociations pour rejoindre l'équipe de Matrix 4. Il a déjà travaillé avec Lana Wachowsky, et a remporté deux oscars dans sa carrière.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis