Death Wish : pourquoi le scénariste Joe Carnahan a complètement renié le film ?

Death Wish : pourquoi le scénariste Joe Carnahan a complètement renié le film ?

Après "Le Territoire des loups", Joe Carnahan souhaite réunir Liam Neeson et Frank Grillo dans "Death Wish" mais abandonne le projet en raison de différends créatifs. S'il reste crédité au scénario, le cinéaste fustige le remake d'Eli Roth avant sa sortie, révélant que le film a pris une direction bien différente de ce qu'il souhaitait.

Death Wish : Bruce Willis succède à Charles Bronson

Alors qu'il enchaîne déjà les DTV interchangeables entre deux bonnes surprises (Glass, Brooklyn Affairs), Bruce Willis fait son retour au cinéma en 2018 dans Death Wish. Un remake signé Eli Roth (Hostel, Knock Knock) du vigilante movie culte Un justicier dans la ville de Michael Winner, où la star succède à Charles Bronson dans le rôle de Paul Kersey.

Dans cette nouvelle adaptation du roman de Brian Garfield, le personnage est un chirurgien urgentiste installé dans les beaux quartiers de Chicago avec son épouse Lucy (Elisabeth Shue) et leur fille Jordan (Camila Morrone). Un soir, ces dernières sont sauvagement agressées pendant que Paul est en intervention à l'hôpital. Sa compagne meurt, tandis que sa fille est dans le coma.

Death Wish
Paul Kersey (Bruce Willis) - Death Wish ©Paramount Pictures France

Il s'en remet à la police mais constate que leur enquête n'avance pas en raison de la multitude d'affaires à traiter. Après s'être procuré une arme, Kersey décide de se faire justice lui-même. Il se lance dans une croisade d'une violence inouïe, prenant goût aux fusillades et à la torture.

Vincent D'Onofrio, Dean Norris, Beau Knapp, Kimberly Elise et Len Cariou complètent la distribution de ce long-métrage, accusé à sa sortie de faire l'apologie du port d'armes pendant que les tueries de masse se multiplient aux États-Unis. À ce tollé critique s'ajoute l'échec au box-office, puisque Death Wish ne récolte que 49,5 millions de dollars de recettes mondiales pour un budget estimé à 30 millions.

"Une star de l'action arrogante"

Un bide qui survient après plus de dix ans de gestationDeath Wish est un projet qui passe entre de nombreuses mains, dont celles de Sylvester Stallone ou encore de Joe Carnahan. En 2012, le réalisateur des excellents Narc et Mise à prix se retrouve aux commandes du film, dans lequel il souhaite réunir Liam Neeson et Frank Grillo après Le Territoire des loups. Il finit par jeter l'éponge en raison de désaccords avec la MGM, qui veut imposer Bruce Willis dans le rôle principal.

Death Wish
Paul Kersey (Bruce Willis) - Death Wish ©Paramount Pictures France

Dans un mail adressé à l'ancien président de la MGM Jonathan Glickman après son départ et révélé par The Hollywood Reporter en 2013, le cinéaste déclare :

Tu avais un film potentiellement primé aux Oscars avec peut-être le meilleur script d'Hollywood mais étant donné que tu es un lâche et un idiot, tu te retrouves avec un réalisateur inexpérimenté (Gerardo Naranjo, ndlr) et une star de l'action arrogante (Bruce Willis, ndlr), paresseuse et vieillissante qui va faire sombrer ce pauvre gosse.

Joe Carnahan remonté contre le remake

En 2016, Eli Roth est à la tête du film. Joe Carnahan reste crédité comme le principal scénariste de Death Wish, alors que son script a été réécrit. Interrogé par Collider, il fustige le fait que sa vision ne sera pas préservée :

Le tournage se déroule en ce moment, ils filment une version (de mon scénario) avec Bruce Willis à Montréal ou peut-être à Chicago, je ne suis pas sûr. (...) J'ai aperçu ce scénario, qui devait être une réinvention du mien, et je serais beaucoup moins sympa si je le commentais. (...) Je pense qu'ils ont exactement ce qu'ils voulaient, et ce n'était pas ce qui m'intéressait.

Joe Carnahan ajoute à propos de son scénario et de son envie de s'y consacrer à nouveau à l'avenir :

Ça ne fait pas un pli, et je pense attendre quelques années et y revenir car je crois qu'en termes de film de genre et de vigilante movie c'était vraiment cool. Une bonne partie du film se déroulait à Los Angeles. (...) C'était beaucoup plus proche d'un film de Michael Mann et d'un Collatéral que d'un film avec Bronson.

Quant à Eli Roth, il répond aux critiques en 2018 lors d'un entretien accordé à Entertainment Weekly, au moment de la sortie. Il affirme avoir voulu faire "un film sur la protection de la famille et jusqu'où on est prêt à aller lorsque justice n'est pas rendue", précisant :

Ça, ce n'est pas pro-flingues.

Death Wish
Paul Kersey (Bruce Willis) - Death Wish ©Paramount Pictures France

Pourtant, à aucun moment dans Death Wish le goût de Paul Kersey pour la violence n'est montré comme un problème, ce que faisait Un justicier dans la ville, notamment dans l'inoubliable plan final où le regard de Charles Bronson confirme qu'il a atteint le point de non-retour, et qu'il est irrécupérable.

 

Voir aussi

Channing Tatum a

Channing Tatum a "failli tuer" Salma Hayek pendant une scène torride de "Magic Mike 3"

Le tournage de "Magic Mike's Last Dance" n'a pas été simple pour Salma Hayek. La comédienne s'est fait une belle frayeur pendant les répétitions d'une lap dance avec Channing Tatum, puisqu'elle a failli se cogner la tête alors qu'elle était en train de perdre son pantalon.