Fences sur Netflix : découvrez la relation particulière entre Denzel Washington et l'auteur de la pièce

L'acteur et l'auteur comme des âmes soeurs

Fences sur Netflix : découvrez la relation particulière entre Denzel Washington et l'auteur de la pièce

"Fences", le film réalisé par Denzel Washington, est disponible sur Netflix. L'occasion de revenir sur la relation toute particulière entre le comédien/réalisateur et l'auteur August Wilson, qui a écrit la pièce dont est adapté le film.

Fences : coup gagnant pour Denzel Washington

Près de 10 ans après The Great Debaters, Fences marque la deuxième réalisation de Denzel Washington. Ce dernier, notamment habitué aux films d’action, montre une autre facette de sa personnalité avec Fences. Le long-métrage est tiré de la pièce de théâtre éponyme écrite en 1983 par August Wilson, récompensée du Prix Pulitzer en 1987.

Fences
Fences ©Paramount Pictures

Fences raconte l’histoire bouleversante d’une famille où chacun lutte pour exister et être fidèle à ses rêves, dans une Amérique en pleine évolution. Troy Maxson (Denzel Washington) a renoncé à devenir sportif professionnel pour s’occuper de son épouse et de son fils. Cependant, son rêve déchu commence à le ronger de plus en plus, ce qui met en péril l’équilibre fragile de la famille. Via une mise en scène très théâtrale, Denzel Washington offre un film poignant, nommé à quatre reprises aux Oscars. Viola Davis, qui incarne l’épouse de Troy Maxson, est même repartie avec la statuette de la Meilleure actrice dans un second rôle. Côté box-office, Fences a rapporté plus de 64 millions de dollars de recettes (pour un budget de 24 millions).

La relation spirituelle entre Denzel Washington et August Wilson

Denzel Washington a été marqué durablement par l’œuvre d’August Wilson, mais aussi par la personne elle-même. Il a découvert cet auteur en 1984, lorsqu’il a été bouleversé par la pièce de théâtre Ma Rainey’s Black Bottom (récemment adaptée par Netflix). Une rencontre qui va durablement le marquer :

Quand j’ai vu cette pièce, je ne connaissais pas August Wilson. J’ignorais qu’il allait écrire d’autres pièces extraordinaires, mais quelque part le point de vue qu’il défendait trouvait un écho chez moi. Je me souviens très bien de cette soirée au théâtre où j’ai été stupéfait et ému.

Fences
Fences ©Paramount Pictures

Puis le temps a passé. Mais l’œuvre d’August Wilson a continué d’hanter Denzel Washington. Ce dernier a donc cherché à entrer en contact avec l’auteur. Il a fini par y arriver puisque les deux hommes se sont rencontrés au début des années 2000, peu de temps avant le décès d’August Wilson en 2005 :

J’ai pris l’avion jusqu’à Seattle où il vivait à l’époque. Il a plu toute la journée et August n’a pas arrêté de fumer. Et il écrivait. Il écrivait Gem of the Ocean, son avant-dernière pièce, et mon agent m’a conseillé d’aller le voir. Du coup, c’est ce que j’ai fait et on a bavardé toute la journée. Il m’a parlé du contexte dont il avait besoin pour écrire ses pièces : il verrouille toutes les portes, il ferme les fenêtres et il écrit ensuite ce que les personnages lui disent d’écrire. Le message qu’il voulait me faire passer, c’est qu’il écrivait ce qu’il se sentait obligé d’écrire. Je comprenais très bien ce qu’il voulait dire. Je me souviens parfaitement de cette journée. C’était une journée formidable.

Un drôle de rituel

Et cette rencontre va lui permettre, des années plus tard, de mettre en scène Fences. Malgré le décès de l’auteur, Denzel Washington a révélé que son héritage était très important pour lui. Le comédien/réalisateur avait même un drôle de rituel avant chaque jour de tournage. En effet, il demandait à August Wilson ce qu’il pensait de son travail :

Ce n’était pas qu’un simple rituel. Lorsque je ne trouvais pas de réponse à un problème, à un défi ou à un dilemme, je me disais parfois que c’était parce qu’August n’était pas satisfait. Ça m’est arrivé tout au long du tournage. Pourquoi n’a-t-il pas mis cet élément à cet endroit ? Eh bien, sans doute parce qu’il n’en voulait pas. Que se passerait-il si je le mettais quand même ? Parfois, on évoque plusieurs idées jusqu’à ce qu’on se rende compte qu’elles ne sont pas bonnes. Mais il faut bousculer ses certitudes. Il faut constamment se poser des questions.

Une manière un peu particulière d’aborder un tournage, mais qui a visiblement portée ses fruits. Fences est une réussite à tout point de vue, et le film est disponible sur Netflix dès le 1er juillet 2021.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.