ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Festival de Cannes 2020 : Spike Lee président du Jury

Festival de Cannes 2020 : Spike Lee président du Jury

Le nom du successeur d'Alejandro González Iñarritu à la présidence du jury du Festival de Cannes vient d'être annoncé par Pierre Lescure et Thierry Frémeaux. Il s'agit de Spike Lee, réalisateur familier du festival depuis ses débuts.

En 2018, après plusieurs films passés sous le radar comme Da Sweet Blood of Jesus et Chi-Raq, Spike Lee opérait un retour sur le devant de la scène avec BlacKkKlansman - J'ai infiltré le Ku Klux KlanAvant de décrocher l'Oscar du Meilleur Scénario adapté, le pamphlet retraçant l'histoire du policier Ron Stallworth avait été récompensé par le Grand Prix au Festival de Cannes.

Deux ans après avoir été honoré par le Jury, Spike Lee s'apprête à le présider en mai prochain. Dans un communiqué, Pierre Lescure, président du festival, et Thierry Frémeaux, délégué général, ont affirmé avec enthousiasme :

Le regard de Spike Lee est plus que jamais précieux. Cannes est une terre d’accueil naturelle et une caisse de résonance mondiale pour ceux qui (r)éveillent les esprits et questionnent chacun dans ses postures et ses convictions. La personnalité flamboyante de Spike Lee promet beaucoup.

Une déclaration qui reflète à merveille l'esprit et les ambitions du réalisateur de Do The Right Thing et La 25e Heure, dont l'historique avec le Festival de Cannes remonte à 1986. Cette année-là, le cinéaste avait raflé le Prix de la jeunesse, qui n'est plus décerné depuis 2013, pour Nola Darling n'en fait qu'à sa tête, son premier film. Le choc Do The Right Thing avait ensuite été sélectionné en compétition officielle trois ans plus tard. En 1991, le superbe Jungle Fever avait reçu le Prix du Jury œcuménique. Spike Lee avait par la suite présenté le thriller Summer of Sam à la Quinzaine des réalisateurs en 1999. Le film à sketches Ten Minutes Older : The Trumpetauquel le cinéaste a participé, avait également été projeté à Un Certain Regard en 2002.

Le prochain film de Spike Lee attendu sur Netflix

Dans un communiqué, Spike Lee s'est dit honoré et étonné de se voir proposer la présidence du Jury du Festival de Cannes. Le réalisateur, qui succède à Alejandro González Iñarritu, a ainsi déclaré :

Tout au long de ma vie, les événements heureux me sont arrivés de façon inopinée sans que je m’y attende. Quand on m’a appelé pour devenir Président du Jury de Cannes en 2020, je n’en suis pas revenu, j’étais à la fois heureux, surpris et fier. À titre personnel, le Festival de Cannes (outre le fait qu’il soit le plus grand festival de cinéma au monde – sans vouloir offenser qui que ce soit) a eu un impact énorme sur ma carrière de cinéaste. On pourrait même aller jusqu’à dire que Cannes a façonné ma trajectoire dans le cinéma mondial.  Pour couronner le tout, je suis honoré d’être la première personne de la diaspora africaine (États-Unis) à assurer la présidence du Jury de Cannes et d’un grand festival.

L'année sera chargée pour Spike Lee puisque le cinéaste devrait également dévoiler son nouveau film courant 2020. Intitulé Da 5 Bloodsce long-métrage sera centré sur quatre vétérans afro-américains qui retournent au Vietnam. Leur objectif : retrouver la dépouille de leur chef et mettre la main sur un trésor enfoui. Réunissant Chadwick Boseman, Delroy Lindo, Jean Reno, Mélanie Thierry, Clarke Peters et Jonathan Majors, le film sera diffusé sur Netflix.

 

Voir aussi

Alien : pourquoi Ridley Scott n'a pas réalisé la suite ?

Alien : pourquoi Ridley Scott n'a pas réalisé la suite ?

Malgré l'énorme succès du film « Alien : le huitième passager », Ridley Scott n'est pas revenu derrière la caméra pour mettre en scène le deuxième épisode. Une décision étrange qui a enfin son explication.