ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Fog : une suite à venir pour le film de John Carpenter ?

Le maître lui-même est très ouvert à l'idée

Fog : une suite à venir pour le film de John Carpenter ?

John Carpenter sort du mythique "Halloween, la nuit des masques" quand il se lance dans "Fog". Un film plus modeste, plus orienté vers le fantastique, qui livre quelques visions saisissantes. 41 ans après, le réalisateur révèle qu'une suite est une éventualité à considérer.

Fog, une brumeuse histoire de fantômes

Fog n'est pas ce que John Carpenter a fait de mieux dans sa carrière. Mais il est loin de faire tâche dans une filmographie qui a surtout plongé en qualité dans sa dernière partie. Comme dans le cas de beaucoup d'autres oeuvres du maître, Fog n'a pas été apprécié à sa juste valeur à sa sortie. Un exemple parmi tant d'autres de titres issus du cinéma de genre qui ont eu besoin que le temps fasse son oeuvre pour être appréciées à leur juste valeur. Il faut dire que les spectateurs de l'époque venaient de voir le parfait Halloween, la nuit des masques, et que Fog laissait apparaître des défauts plus flagrants.

L'intrigue se déroule en Californie, du côté d'Antonio Bay. Une petite station balnéaire très cinégénique dans laquelle on se raconte une légende sur des marins naufragés en pleine mer. Leur navire a été coulé par des membres fondateurs de la ville, laissant les fantômes avec l'envie de prendre leur revanche. C'est lors d'une nuit de brouillard que ces revenants émergent et vont terrifier la population locale.

The Fog
The Fog ©Splendor Films

Les actes de Michael Myers étaient ancrés dans une certaine réalité. Cette fois, John Carpenter aborde plus frontalement le fantastique et fait du brouillard une menace. Le film a subi des modifications en cours de route mais se tient bien au final. Une bonne petite série B, avec quelques plans qui marquent la rétine. Comme celui des naufragés débarquant dans l'église. Un remake abominable a été envoyé sur nos écrans en 2006 et tout le monde préfère logiquement l'oublier.

Une inattendue suite pourrait se faire

Dans une interview chez NME, John Carpenter révèle qu'une suite au Fog original a été au centre de plusieurs discussions et que le projet reste toujours faisable. Pendant les quarante dernière années, on n'a jamais attendu un prolongement. Il y aurait à quelque chose à faire, non pas avec une suite, mais avec un préquel. Pour explorer les origines de la malédiction. Le plus étonnant, c'est que John Carpenter avoue être partant pour réaliser le film s'il le pouvait :

Il y a des discussions pour une suite à Fog. Il y a eu des discussions pour des suites de plusieurs de mes films. Ça ne s'est pas encore fait pour différentes raisons. Mais oui, nous en avons parlé et je suis ouvert à ça.

Sa déclaration sous-entend qu'une idée existe pour faire un autre film dans le même univers. Le réalisateur a été dans sa carrière, de manière générale, assez peu partant pour diriger des suites. Le cas Halloween 2 a sûrement été un bon vaccin pour le dégoûter de se lancer dans des entreprises de la sorte (le scénario qu'il a co-écrit était trop mauvais pour qu'il accepte de le mettre en scène).

Peut-on y croire ?

Cependant, il est peut-être plus ouvert au concept de suite de nos jours, maintenant qu'il voit que ce que qu'il se passe pour la franchise Halloween. Les plus optimistes peuvent rêver de revoir John Carpenter en action. Surtout depuis qu'il a déclaré très récemment qu'il travaillait sur "quelques trucs". Sans pour autant affirmer qu'il allait signer un nouveau long-métrage à l'avenir. La configuration la plus probable, si un Fog 2 arrive à se monter, est qu'il soit impliqué comme producteur et/ou compositeur. Pendant que quelqu'un de plus jeune se chargerait de raviver le brouillard meurtrier. Est-ce que l'on signerait pour voir ça ? Évidemment.

 

Voir aussi

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Alien, le huitième passager : qui se cache sous le costume de la créature ?

Plus de 40 ans après sa sortie, "Alien, le huitième passager" est toujours aussi terrifiant. Mais qui se cachait sous le costume de la créature culte ?