Golden Globes 2018 : le discours poignant d'Oprah Winfrey

Alors qu’elle recevait un prix pour l’ensemble de sa carrière et de ses engagements, Oprah Winfrey a rendu un vibrant hommage à toutes les victimes du patriarcat, et plus précisément aux femmes noires.

Oprah Winfrey a électrisé la soirée des Golden Globes. Alors qu’elle recevait le Cecil B. DeMille Award (une première pour une femme noir), prestigieux prix qui récompense l’ensemble d’une carrière d’un artiste (ainsi que la teneur de ses engagements), la présentatrice et actrice a tenu un rendre un vibrant hommage aux femmes et jeunes filles noires, ainsi qu’à toutes celles maltraitées par les hommes.

Une ode aux femmes

Entre les classiques remerciements à ceux qui lui ont donné sa chance, Oprah Winfrey n’a pas manqué de chaudement saluer la mémoire de Recy Taylor, une femme noire qui avait rapporter aux autorités son viol par plusieurs hommes blancs en 1944, malgré l’omerta tenace. Et qui est décédée en décembre dernier, peu avant ses 98 ans.

Cela va sans dire, mais on le dit tout de même : la femme d’affaires a aussi tenu à souligner les efforts déployés par la campagne anti-harcèlement #MeToo ("moi aussi"), lancée après le scandale Harvey Weinstein, qui a libéré la parole de bien des femmes sur les réseaux sociaux. Toutes les victimes de harcèlement et/ou d’agression sexuelle y avaient été invitées à témoigner publiquement.

Depuis trop longtemps, les femmes n'ont pas été entendues ou crues si elles osaient dire la vérité face au pouvoir de ces hommes. Mais c'est fini pour eux. C'est fini pour eux ! Je veux que toutes les jeunes filles qui regardent maintenant sachent qu'une aube nouvelle se profile à l'horizon.

Une nouvelle aube

La businesswoman a conclu en citant le nom de l'organisation "Time's up" ("C'est fini"), fondée et lancée en début d'année par plusieurs centaines d'actrices (dont Natalie Portman ou Reese Witherspoon) pour financer la défense de victimes d'agressions sexuelles au travail.

Et lorsque cette nouvelle aube sera finalement arrivée, ce sera parce que de nombreuses femmes magnifiques - dont de nombreuses sont dans cette salle ce soir - et quelques hommes plutôt phénoménaux, se battent durement pour s'assurer qu'elles deviendront les leaders qui nous conduiront vers une époque où personne n'aura plus jamais à dire "MeToo".

Un discours poignant de bout en bout, donc.

Voir aussi

Incassable : qu'est devenu le projet

Incassable : qu'est devenu le projet "Incassable 2" ?

En 2000, juste après « Sixième Sens », M. Night Shyamalan réalise un autre de ses grands classiques avec « Incassable ». Avant que « Split » ne vienne au monde, le réalisateur voulait mettre en scène « Incassable 2 ». Voici ce qu'est devenu le projet.