ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Grease : le préquel est toujours d'actualité, avec un réalisateur à bord

Grease : le préquel est toujours d'actualité, avec un réalisateur à bord

L'année dernière était annoncé un préquel du cultissime "Grease" chez la Paramount. Titré "Summer Lovin'", le projet s'était fait très discret depuis. Rassurez-vous, il est toujours d'actualité et on sait même quel réalisateur va le mettre en scène.

Grease, l'une des comédies musicales les plus cultes

Avant que Flashdance et Dirty Dancing ne viennent prendre leur part du gâteau, c'est Grease (et La Fièvre du samedi soir) qui avait provoqué un vrai phénomène à la fin des années 70. Un film culte, qui suit la rencontre entre la belle Sandy Olsson (Olivia Newton-John), une Australienne aux Etats-Unis le temps de ses vacances estivales, et Danny Zuke (John Travolta), le boss des T-Birds, une bande de loubards en T-shirt blanc et veste noire. Leur histoire d'amour va entrer en collision avec une guerre que se livrent ce groupe de garçons et les Scorpions. Intemporel, ce petit classique reste l'une des références dans le genre.

Le préquel s'est trouvé un réalisateur

Au milieu de l'année dernière, la Paramount dévoilait son intention de faire un préquel titré Summer Lovin' pour réactiver le succès de Grease. Une pratique qui n'étonne pas, en ces temps où le cinéma américain trouve n'importe quel prétexte afin de recycler ses classiques. Ce film avait disparu des radars mais il revient donner de ses nouvelles grâce à Deadline, qui annonce que Brett Haley a été engagé pour le mettre en scène. L'Américain n'est pas encore très connu, il est à créditer de quelques tentatives modestes dans le cinéma indépendant, comme The Hero ou Hearts Beat Loud. On a pu mieux le découvrir sur Netflix avec le long-métrage Tous nos jours parfaits. Il mettra en images un scénario rédigé par Leah McKendrick dont le titre évoque la chanson Summer Nights, qui a participé au succès du premier film.

L'intrigue se déroulant avant le film de 1978, John Travolta et Olivia Newton-John ne devraient pas être au casting. La façon dont ce nouveau scénario va se connectera avec l'original n'est pas encore connue. Il faudra bien que l'on sente cette connexion entre les deux pour que le préquel prenne son sens. Grease se déroulant à la fin des années 50, c'est aussi cette décennie qui pourrait servir de cadre une nouvelle fois. Le média américain précise que la Paramount mise fort sur ce préquel et que la possibilité de lancer une série de films à partir de Summer Lovin' n'est pas à exclure. De son côté, la Warner aurait lancé un projet de série spin-off pour la plateforme HBO Max.

Pour rester dans le genre et pour finir, on rappelle également qu'une suite de Dirty Dancing serait peut-être en préparation. Ou, si ce n'est pas exactement ça, une nouvelle comédie musicale avec Jennifer Grey impliquée. A suivre...

 

Voir aussi

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Les Sept de Chicago sur Netflix : découvrez les différences marquantes entre le film et le véritable procès

Le 16 octobre dernier, Netflix a mis en ligne le deuxième film d'Aaron Sorkin : « Les Sept de Chicago ». Le long-métrage retrace le procès qui a suivi les célèbres manifestations en marge de la convention démocrate de 1968. Ses organisateurs sont accusés de conspiration et d'incitation à la violence. Voici quelques différences entre le film et le véritable procès.