ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Halloween Kills : John Carpenter promet un slasher épique

Halloween Kills : John Carpenter promet un slasher épique

Second volet d'une trilogie qui se positionne juste après le film original de 1978, "Halloween Kills" va remettre Michael Myers et Laurie Strode l'un face à l'autre. John Carpenter suit le dossier de près et nous annonce un nouveau long-métrage qui risque d'être immanquable.

On prend les mêmes et on recommence

Le producteur Jason Blum est un adepte des bons coups. Réanimer la franchise Halloween avec l'intention de zapper tout ce qui a été fait après l'opus initial en est un. Du moins, dans l'esprit. N'importe quel amateur de cinéma d'horreur sait que les volets suivants n'ont jamais égalé la puissance du début et qu'il y a assez peu de bons films dans cette grande saga. Le plus intéressant restera le remake de Rob Zombie, ainsi que la très étonnante suite. Pour ce Halloween moderne, c'est David Gordon Green qui a pris la réalisation. Choix surprenant, le garçon n'étant pas du tout étiqueté comme un artisan du genre.

Pour ce prolongement direct, 40 ans après, Jamie Lee Curtis a accepté de reprendre son rôle de Laurie Strode. Elle a grandi et n'est plus la jeune femme traumatisée par les événements d'Haddonfield. Du temps s'est écoulé et elle a pris le temps de se forger un mental d'acier. Michael Myers moisit de son côté dans un asile psychiatrique. Mais la bête n'est pas du tout endormie, elle attend juste le moment opportun pour s'évader. Lors d'un transfert vers un autre établissement, le tueur parvient à retrouver la liberté et lance une nouvelle série de meurtres sanglants. Laurie est plus que jamais prête, armée et déterminée.

Halloween Kills : John Carpenter promet un slasher épique

Halloween mettait en scène le premier round entre Michael et Laurie. La seconde était parvenue à piéger le premier dans sa cave, encerclé par le feu. Mais on ne se débarrasse pas de cette menace aussi facilement et Michael parvient à s'en sortir - sinon les deux suites n'auraient aucun sens. Le nouveau film, Halloween Kills, se déroulera quelques minutes après ce que l'on vient de raconter. Il sortira dans les salles le 20 octobre 2021 puis la suite, Halloween Ends, sera proposée l'année d'après à la même période.

John Carpenter encense Halloween Kills

En plus de se vanter d'être LA suite du film de John Carpenter, Halloween a pu compter sur l'implication du réalisateur. Il a accepté cette idée de voir un prolongement de son chef-d'oeuvre et a apporté sa pierre à l'édifice en signant la bande-son. Une aubaine pour les fans de la première heure, qui ont senti que le maître avait approuvé le projet. Il ne tarit pas d'éloges aussi en évoquant Halloween Kills. Lors de son apparition au Fantasia International Film Festival, il a donné son avis en y allant franco dans les compliments :

C'est le slasher par excellence... C'est si intense... Mon Dieu... Ça me stupéfie même de voir à quel point c'est incroyable. David a juste fait de l'excellent boulot. J'ai hâte que puissiez le voir.

On aurait d'ailleurs pu le découvrir dès cette année si la crise du COVID-19 n'avait pas entraîné un report à l'année d'après. Un film Halloween ne pouvant symboliquement que sortir à cette période de l'année, impossible d'envisager une sortie en été ou à un autre moment qu'en octobre. Une situation un peu frustrante sachant que le film semble prêt ! Les mots forts de John Carpenter donnent encore plus envie de découvrir cette suite. Malgré quelques faiblesses, le premier film était sacrément efficace avec un respect de la mythologie et des bons moments.

Attention, cependant, à ne pas tomber dans la redite avec deux autres morceaux. Si tout tourne uniquement autour de l'affrontement à répétition entre Laurie et Michael, on risque de vite s'ennuyer devant les schémas narratifs. D'autant plus qu'on sait déjà que le boogeyman ne va pas mourir dans Halloween Kills étant donné que Halloween Ends bouclera l'ensemble.

 

 

 

 

 

Voir aussi

Spider-Man Far From Home : J.K. Simmons révèle pourquoi J. Jonah Jameson est devenu chauve

Spider-Man Far From Home : J.K. Simmons révèle pourquoi J. Jonah Jameson est devenu chauve

Pourquoi J. Jonah Jameson, le personnage culte incarné par J.K. Simmons, est devenu chauve dans "Spider-Man : Far From Home" ? Le comédien apporte quelques éléments de réponse à ce changement physique inattendu.