ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Hunger Games 3 : découvrez la vraie signification de la chanson "The Hanging Tree"

Hunger Games 3 : découvrez la vraie signification de la chanson "The Hanging Tree"

Hunger Games 3 "La Révolte" sorti en novembre 2014 dans les salles françaises renferme une chanson phare de la saga : "The Hanging Tree" interprétée par Jennifer Lawrence. Découvrez sa signification expliquée dans le roman préquel sorti en mai 2020 : "La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur".

Hunger Games 3 : la révolte de Katniss

Après avoir survécu aux deuxièmes Hunger Games de son existence dans Hunger Games : l'embrasement et détruit ce qu'il restait de l'arène, Katniss Everdeen (Jennifer Lawrence) embrasse son destin de symbole de la résistance. Elle part en direction du célèbre District 13 qu'elle croyait disparu pour organiser, à distance, la rébellion contre le Président Snow, sous le commandement de la Présidente Coin (Julianne Moore). En plus de galvaniser les rebelles, Katniss a également une mission personne à mener à bien : celle de sauver Peeta (Josh Hutcherson) des griffes du Capitole.

Sorti dans les salles françaises en novembre 2014, Hunger Games : la révolte (partie 1), toujours basé sur les romans de Suzanne Collins, est le deuxième plus gros succès de la saga avec 755 millions de dollars de recettes à travers le monde derrière Hunger Games : l'embrasement avec 865 millions de dollars. Le tournage du film a notamment été marqué par la mort de Philip Seymour Hoffman (Plutarch Heavensbee), disparu avant d'avoir tourné l'entièreté de ses scènes. Le réalisateur avait alors décidé de réécrire une partie de ses répliques, pour les faire dire à d'autres personnages alors que des rumeurs avaient annoncé que l'acteur serait présent grâce à un hologramme.

The Hanging Tree : la véritable signification de la chanson

Dans Hunger Games : la révolte (partie 1), Katniss entonne une chanson devenue depuis très connue des fans de la saga, The Hanging Tree, ("l'arbre du pendu") que Jennifer Lawrence a d'ailleurs elle-même interprétée. Elle entonne ce morceau à la demande d'un de ses camarades, lors d'un rare moment de répit, et la mélodie est reprise par les geais moqueurs tout autour d'eux. On devine qu'elle connaît cette chanson depuis son enfance passée dans le District 12, mais sa signification n'est pas révélée dans les films, ni dans les romans. Ou du moins jusqu'à l'arrivée de "La Ballade du serpent de l'oiseau chanteur", le préquel de la saga, disponible en librairie depuis mai 2020 (et qui va être adapté au cinéma).

Ce nouveau roman, toujours écrit par Suzanne Collins, raconte la jeunesse surprenante du Président Snow, et nous offre également de nombreuses explications sur le contexte dans lequel sont nés les Hunger Games, ainsi que sur les habitants du District 12 et leurs traditions.

On y fait notamment la connaissance de la jeune Lucy Gray Baird, tribut du District 12, qui se lie d'amitié avec Coriolanus Snow. Cette dernière fait partie du peuple des Covey, des chanteurs et musiciens qui se produisent partout à Panem. C'est elle qui est à l'origine de la chanson "The Hanging Tree".

Dans le roman, Lucy Gray écrit cette chanson après avoir assisté à la pendaison d'un homme, Arlo, exécuté pour avoir tué trois pacificateurs. Juste avant qu'il ne rende son dernier souffle, l'homme a aperçu sa compagne dans la foule, et lui a crié de s'enfuir. Malheureusement, la corde lui a brisé le cou avant qu'il ne puisse finir sa phrase, et les geais moqueurs autour de lui ont repris son cri d'agonie.

Lucy Gray a écrit cette chanson en hommage à son ex-compagnon, qui lui avait donné rendez-vous à minuit à "l'arbre du pendu" et lui demandait si elle serait présente pour s'enfuir avec lui.

Are you, are you
(Est-ce que, est-ce que)
Coming to the tree ?
(Tu vas venir à l'arbre ?)
They strung up a man
(Ils ont pendu un homme)
They say who murdered three
(Disent-ils qui en a assassiné trois)
Strange things did happen here
(D'étranges choses sont arrivées ici)
No stranger would it be
(Aucun étranger ne pourrait être)
If we met at midnight
(Si nous nous rencontrons à minuit)
In the hanging tree.
(Dans l'arbre au pendu)

Le deuxième couplet peut-être également compris comme étant prononcé par Arlo, l'homme pendu, qui s'adresse à sa compagne, à qui il a hurlé de fuir avant de mourir :

Are you, are you
(Est-ce que, est-ce que)
Coming to the tree ?
(Tu vas venir à l'arbre ?)
Where I told you to run,
(Où je t'ai dit de fuir)
So we'd both be free.
(Ainsi nous pourrions tous deux être libres)
Strange things did happen here
(D'étranges choses sont arrivées ici)
No stranger would it be
(Aucun étranger ne pourrait être)
If we met at midnight
(Si nous nous rencontrons à minuit)
In the hanging tree.
(Dans l'arbre au pendu)
Are you, are you
(Est-ce que, est-ce que)
Coming to the tree ?
(Tu vas venir à l'arbre ?)
Wear a necklace of hope,
(Porter un collier d'espoir,)
Side by side with me.
(Côte à côte avec moi)
Strange things did happen here
(D'étranges choses sont arrivées ici)
No stranger would it be
(Aucun étranger ne pourrait être)
If we met at midnight
(Si nous nous rencontrons à minuit)
In the hanging tree.
(Dans l'arbre au pendu)

 

Voir aussi

Massacre à la tronçonneuse : le nouveau film dévoile sa toute première image

Massacre à la tronçonneuse : le nouveau film dévoile sa toute première image

Le nouveau film « Massacre à la tronçonneuse » produit par Fede Alvarez se précise. Tandis que le long-métrage sera réalisé par David Blue Garcia, pour une sortie en 2021, la production vient de dévoiler la toute première affiche du projet.