ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

I Care a Lot sur Netflix : le réalisateur révèle la fin alternative du film

Cela aurait tout changé

I Care a Lot sur Netflix : le réalisateur révèle la fin alternative du film

Le réalisateur et scénariste de "I Care a Lot", J Blakeson, s’est exprimé sur la fin de son film. Il a révélé avoir envisagé une autre conclusion que celle que l’on peut voir à l’écran. Attention, car cet article contient évidemment des SPOILERS sur la fin du long-métrage !

I Care a Lot, un thriller aux personnages particulièrement immoraux

Sorti le 19 février sur Netflix, I Care a Lot est un thriller qui franchit à certains moments les frontières de la comédie noire. Le film suit Marla Grayson, une tutrice qui s’occupe de placer des personnes âgées dans des maisons de retraite. Alors qu’elle a acquis une certaine réputation dans son métier, elle est en réalité particulièrement malhonnête, et cible des gens riches pour s’emparer de leurs biens après les avoir envoyés dans des établissements spécialisés. Mais Marla fait une erreur avec sa dernière victime. Alors que rien ne le laisse penser à première vue, Jennifer Grayson possède des connexions qui pourraient attirer de gros problèmes à la tutrice.

C’est J Blakeson qui a réalisé I Care a Lot, s’appuyant sur un scénario qu’il a lui-même écrit. Le film est porté par Rosamund Pike particulièrement convaincante en personnage immoral et manipulateur, et dont la performance a d’ailleurs été comparée à celle qu’elle avait donnée dans Gone Girl. Eiza González joue Fran, sa fidèle associée et petite amie. Parmi les seconds rôles, Dianne West incarne Jennifer Peterson, Peter Dinklage son fils et Chris Messina l’avocat de ce dernier.

Une fin alternative qui voyait Marla s’en sortir

À la fin d’I Care a Lot, Marla paie finalement très cher son traitement des personnes âgées. Le fils de l’une de ses anciennes patientes, joué par Macon Blair, lui tire dessus par vengeance pour la façon dont elle a traité sa mère. Si on ne la voit pas exactement mourir à l’écran, on peut supposer sans trop de doutes qu’elle succombe à ses blessures dans les bras de Fran quelques secondes après les dernières images du film. La tutrice paie donc de sa vie ses multiples escroqueries.

I Care A Lot
I Care A Lot © Seacia Pavao / Netflix

Mais J Blakeson vient de révéler au cours d’une interview à CinemaBlend qu’il a pensé donner une autre fin à son film. Le réalisateur et scénariste a envisagé la possibilité de ne pas faire mourir Marla. Mais il a choisi de la tuer car il trouvait bizarre de laisser le personnage s’en tirer sans conséquence et devenir de plus en plus riche. Le cinéaste souhaitait également faire réfléchir les spectateurs avec sa conclusion. Blakeson explique ainsi :

On a essayé d’explorer une autre piste, mais ça semblait trop dérangeant de penser que c’est comme ça que le monde marche. Mais également, ce que j’aime à propos de la fin, c’est que je pense que c’est le genre de choses que les spectateurs veulent, et ils aiment le voir, mais ensuite avec un peu de chance, cinq minutes plus tard, cela laisse un goût amer, et le spectateur se dit, « C’est normal que je veuille ça ? Que j’aime ce passage ? Qu’est-ce que ça veut dire ? » Et ne pas avoir cette fin et mettre l’autre aurait été quelque chose de plus simple et moins trouble à gérer pour les gens.

Si on ne sait pas si cette fin alternative a été tournée ou non, Blakeson a donc envisagé la possibilité de laisser Marla gagner à la fin d’I Care a Lot. Mais le cinéaste britannique a préféré faire payer le personnage pour ses actions, pour laisser penser qu’un tel comportement ne pourrait rester impuni.

I Care a Lot est actuellement disponible sur Netflix.

 

Voir aussi

Them : c'est quoi cette nouvelle série horrifique ?

Them : c'est quoi cette nouvelle série horrifique ?

On vous dit tout sur "Them", nouvelle série d'anthologie horrifique qui n'est pas sans rappeler certains longs-métrages du cinéaste américain Jordan Peele.