ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Independence Day : la bataille de Roland Emmerich pour imposer Will Smith

Independence Day : la bataille de Roland Emmerich pour imposer Will Smith

Sorti en 1996, "Independence Day" a fait exploser le box office et fait de Will Smith une superstar du cinéma. Pourtant, le réalisateur Roland Emmerich a dû se battre pour l'imposer dans le rôle.

Independence Day : un succès garanti ?

Roland Emmerich et le scénariste Dean Devlin ont collaboré pour la première fois ensemble en 1992 sur Universal Soldiers, avec Jean-Claude Van Damme, Dolph Lundgren et Ally Walker. 3 ans plus tard, nouvelle collaboration et énorme succès avec Stargate : La porte des étoiles avec Kurt Russell et James Spader. Les deux hommes sont sur le toit du monde et les studios les pressent à se lancer dans un nouveau projet. Dans la même mouvance que leur film précédent, ils basent alors leur prochain sur une question toute simple : que se passerait-il si des extraterrestres débarquaient pour conquérir la Terre ? Leur réponse : l'Amérique sauverait la planète ! Simple, efficace, et affriolant sur le papier puisque 9 studios se montrent intéressés par ce scénario intitulé Independence Day !

L'histoire se passe donc aux États-Unis, un jour d'été comme les autres. Le ciel s'assombrit pourtant et des ombres gigantesques surgissent de derrière les nuages. Ces immenses vaisseaux semblent d'origine extraterrestre. Les petits hommes verts viennent-ils en paix ? Le faisceau lumineux qui descend des soucoupes et détruit des villes entières semble suggérer le contraire. L'avenir de la planète et la survie de l'humanité sont en jeu ! Le dernier espoir de sauver le monde est placé entre les mains de trois hommes : le scientifique David Levinson (Jeff Goldblum), le capitaine Steven Hiller (Will Smith) et, of course, le Président Thomas J. Whitmore (Bill Pullman).

La Fox, qui a une confiance aveugle dans le succès du film, donne un budget illimité à Emmerich. Produit en 1996 pour $75 millions, le film en rapporte 817. C'est ce qu'on appelle une bonne pioche.

I will (Smith) survive

Si le film a réuni autant de spectateurs dans le monde, c'est avant tout pour ses effets spéciaux assez réussis à l'époque et des scènes d'action et d'explosions vraiment impressionnantes. Mais sa distribution a également marqué les esprits. Quand Roland Emmerich et Dean Devlin ont vendu leur scénario, ils ont déjà un casting en tête. Il s'agit de Will Smith et de Jeff Goldblum. Le studio fait pourtant grise mine en entendant les deux noms, ayant des doutes sur le fait que ce soit de bons choix pour les rôles principaux. Le réalisateur et le scénariste, sûrs de leur coup, insistent. Emmerich se bat vraiment pour imposer ses choix, y voyant là la preuve que son intuition est bonne.

Independence day Will Smith et Jeff Goldblum

La Fox est pourtant catégorique sur le besoin de recaster les deux rôles avec d'autres comédiens. Le réalisateur et le scénariste prennent alors une décision radicale qui met le studio dos au mur : s'ils ne veulent pas de Smith et Goldblum, ils iront voir ailleurs. Universal n'attend que ça ! Un ultimatum qui fait plier la production qui accepte enfin de leur confier les rôles. Après trois semaines de règne sur le box office, la Fox propose même un contrat pour plusieurs films à Will Smith. Ce dernier, fier et rancunier, refuse poliment.

Il ne sera pas non plus de sa suite Independence Day : Resurgence, alors qu'il devait y participer au départ. L'acteur quitta en effet la production pour tourner Suicide Squad à la place. Le film de science-fiction ne se remettra pas de cette absence. Emmerich change le scénario à la hâte, tourne sans envie en sachant pertinemment que son film ne sera pas bon. Avec un budget de plus de $160 millions, il n'en rapporte même pas 400. Un flop qui enterrera les envies d'un troisième épisode et l'amitié entre les deux hommes.

 

Voir aussi

Uncharted le film : découvrez la première photo officielle de Tom Holland en Nathan Drake

Uncharted le film : découvrez la première photo officielle de Tom Holland en Nathan Drake

L'adaptation des jeux video "Uncharted" a longtemps été une arlésienne. Le film a commencé son tournage depuis des semaines et Tom Holland, attaché au projet de longue date, se montre dans la toute première photo officielle de lui en Nathan Drake, le héros.