Julia Roberts défend les comédies romantiques

La reine du genre !

Julia Roberts défend les comédies romantiques

Alors qu'elle fera son grand retour dans une comédie romantique le 5 octobre dans "Ticket to Paradise", Julia Roberts a une nouvelle fois défendu ce genre cinématographique cher à son coeur.

Julia Roberts : son grand retour dans une romcom

Après avoir tourné dans des films mineurs, Julia Roberts devient une superstar en 1990 grâce à son rôle dans Pretty Woman (qui n'avait pourtant rien de romantique au début). Sa présence dans Le Mariage de mon meilleur ami, Just Married (ou presque) et surtout Coup de Foudre à Notting Hill en font la reine incontestée du genre.

Julia Roberts dans Le Mariage de mon meilleur ami
Julia Roberts dans Le Mariage de mon meilleur ami © TriStar Pictures

Mais après Couple de Stars sorti en 2001, elle s'éloigne des romcom (elle n'a fait qu'une apparition dans Valentine's Day en 2010). Dans une interview donnée au New York Times il y a quelques mois, elle avait expliqué pourquoi elle avait préféré se tenir en retrait du genre aussi longtemps :

Les gens ont tendance à penser que j'ai arrêté les comédies romantiques car je ne voulais pas en faire. Si j'avais lu quelque chose du niveau d'écriture de Notting Hill ou de délirant façon Mariage de mon meilleur ami, je l'aurais fait. Mais je n'en ai eu aucune entre les mains ces dernières années, jusqu'à ce que je fasse celle de Ol Parker.

Celle de Ol Parker est Ticket to Paradise, attendue dans nos salles le 5 octobre. Dedans, elle y retrouve George Clooney, son ami depuis la saga Ocean's.

Elle défend le genre

C'est à l'occasion de la sortie de Ticket to Paradise que Julia Roberts a tenu à défendre le genre de la comédie romantique, un peu sous-évalué selon elle. Ainsi elle a déclaré de nouveau au New York Times (via Variety) à propos des romcoms :

Je crois que nous avons oublié les excellentes comédies romantiques que nous avions dans les années 90. Comme c'est doux et que les gens rient, les efforts pour y arriver ne se voient pas forcément, pourtant il y a énormément de travail derrière. C'est un genre que j'adore regarder et auquel j'aime participer. Mais c'est un genre de cinéma difficile à faire correctement. La recette est simple mais comment la rendre spéciale ? Comment garder l'attention des spectateurs alors qu'ils peuvent prédire la fin ?

 

Voir aussi

James Bond : et si le successeur de Daniel Craig était français ?

James Bond : et si le successeur de Daniel Craig était français ?

Sauf tremblement de terre, le prochain interprète de James Bond sera un acteur anglophone de nationalité britannique ou, comme de coutume, au moins du Commonwealth. Mais rien n'empêche de rêver un peu et de se poser la question : qui dans les acteurs français du moment pourraient convaincre dans le rôle ?