MENU
Accueil > News > Cinéma > Jurassic World 2 : une scène coupée révèle l’homosexualité d’un personnage
ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jurassic World 2 : une scène coupée révèle l’homosexualité d’un personnage

Sommes-nous passés à côté d’un personnage homosexuel dans « Jurassic World : Fallen Kingdom » ? Il semblerait que oui.

Le scénario n’est clairement pas le point fort de Jurassic World : Fallen Kingdom. Si la mise en scène de Juan Antonio Bayona sauve par intermittence les apparences, les grosses faiblesses narratives font couler l’ensemble. En plus d’accumuler les trouvailles hautement discutables, le film s’est même vu amputé de quelques éléments dont un qui ne manquera pas de titiller la communauté LGBT.

Zia Rodriguez (la sauveuse de Blue, pour ceux qui ne suivent pas), incarnée par Daniella Pineda, était dans le scénario un personnage homosexuel. Durant une interview pour AOL Build, l’actrice a décrit la scène coupée qui aurait permis aux spectateurs de comprendre cette facette de sa personnalité. 

Je regarde Chris [Pratt] et je suis ainsi : « Ouais, mâchoire carrée, bonne carrure, grand, musclé. Je ne sors pas avec des hommes, mais si je le faisais, ce serait avec toi. Ça me dégoûterait, mais je le ferais ». J’aimais regarder Chris Pratt, le mec le plus sexy du monde, en me disant : « Ça me dégoûterait, mais je pense que je le ferais ! » C’était aussi cool, parce que ça donnait un aperçu de mon personnage. Mais ils l’ont coupé.

Coupé pour quelles raisons ? Le mystère est là. Déjà que les personnages autour de Chris Pratt et Bryce Dallas Howard peinent à exister autrement que par des clichés (le geek peureux, la médecin tête brûlée, le mercenaire sans pitié), un petit peu de substance n’aurait pas été de trop. Encore faut-il que cet élément serve réellement le film. Et dans le cas présent, on a envie de dire qu’avec ou sans, le résultat final est le même. Qu’est-ce que cela aurait réellement apporté ? Peu de choses, si ce n’est un personnage un poil plus épais dans sa caractérisation. Des broutilles sur le pur plan narratif.

Des coupes de plus en plus répandues

La vraie question qu’il faut se poser c’est : pourquoi l’écrire, le tourner et refuser de le garder dans le montage ? La crainte de confronter le grand public venu voir un blockbuster à des personnages aux orientations sexuelles jugées différentes ? Loin de nous l’envie de se montrer accusateur coûte que coûte mais, à force, il faudra se pencher sur ces coupes.

Il y a quelques semaines on nous disait que le Lando incarné par Donald Glover dans Solo : A Star Wars Story était pansexuel, sans que cela ne soit exploité dans le film. Bien avant, le refus de traiter l’homosexualité de Dumbledore dans Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald avait fait grand bruit, provoquant une vague d’indignations. Daniella Pineda n’a pas cherché à provoquer le studio, préférant jouer la carte de la diplomatie en déclarant que cette scène n’était « pas pertinente pour l’histoire ».

Voir aussi
Top des rôles majeurs de Christian Bale

A l'occasion de la sortie de "Le Mans 66", porté par Christian Bale et Matt Damon, retour sur la carrière du premier. Le comédien est connu pour ses changements de poids, mais a surtout pour lui une impressionnante filmographie.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis