Jurassic World 3 : la scène d'introduction va représenter le rêve de Spielberg

Ça s'annonce fou !

Jurassic World 3 : la scène d'introduction va représenter le rêve de Spielberg

La scène d’ouverture de « Jurassic World : Le Monde d'après » va réaliser l’un des rêves passés de Steven Spielberg. En effet, la séquence en question va prendre place il y a 65 millions d’années, ce que n’avait pas pu faire le cinéaste en 1993.

Jurassic World 3 : dernière ligne droite

Prévu pour le 8 juin 2022 dans les salles obscures, Jurassic World : Le Monde d'après marque le retour de Colin Trevorrow derrière la caméra. Le cinéaste avait déjà mis en scène le premier opus, avant d’être remplacé par Juan Antonio Bayona sur le deuxième épisode. Ce troisième volet va donc conclure la trilogie Jurassic World, mais également proposer des connexions appuyées avec la saga Jurassic Park. Un peu à la manière de L’Ascension de Skywalker, ce nouveau film va servir de dénouement global à une franchise qui a débuté en 1993 devant la caméra de Steven Spielberg.

Jurassic World : Dominion
Jurassic World : Dominion ©Universal Pictures

Pour l’occasion, Colin Trevorrow a réuni un casting impressionnant qui rappelle des figures emblématiques des deux trilogies. Ainsi, Chris Pratt et Bryce Dallas Howard sont évidemment de la partie. Mais le long-métrage va également présenter les retours de Jeff Goldblum, Laura Dern et Sam Neill, qui incarnaient les personnages iconiques des premiers films. A noter également le retour de notre compatriote Omar Sy, absent du deuxième chapitre.

Le rêve de Spielberg devient réalité

Jurassic Park est une œuvre phare de la pop culture. A ce jour, le film a rapporté plus de 1 milliard de dollars de recettes (pour un budget de 63 millions). Un triomphe monstrueux, qui faisait du film l’un des plus gros succès au box-office de tous les temps. Mais si le film est une réussite absolue sur tous les points, il y a cependant un élément que Steven Spielberg n’a pas pu intégrer à son histoire.

En effet, à l’époque, le cinéaste voulait ouvrir son œuvre sur une séquence se déroulant il y a 65 millions d’années, à l’époque du Crétacé. Une approche qui a finalement été abandonnée par la suite. Presque trente ans après, c’est Colin Trevorrow qui récupère cette idée pour introduire Jurassic World : Le Monde d'après. Le réalisateur va en effet livrer une séquence prologue qui va expliquer comment Jurassic Park a été créé.

Jurassic World : Dominion
Jurassic World : Dominion ©Universal Pictures

Dans cette scène d’ouverture, plusieurs dinosaures vont être présentés, jusqu’à ce qu’une confrontation éclate entre un T-Rex et un Gigantosaurus. Ce dernier tue le T-Rex. Puis, un moustique se pose sur le cadavre du carnivore. L'insecte suce son sang avant d’être piégé dans la sève d’un arbre. Un hasard qui a permis au généticien John Hammond (Richard Attenborough dans les films de Spielberg) de cloner le T-Rex ! Et finalement, si Jurassic Park pouvait devenir réalité, ça se déroulerait certainement aussi de cette manière-là dans la vraie vie.

Ce prologue de Jurassic World : Le Monde d'après est donc un bon moyen de boucler la boucle. Il va permettre de rendre hommage à la fois à Jurassic Park et à Steven Spielberg. Dans le film d’origine, l’explication est apportée par un court-métrage animé qui décrit comment une mouche a mordu un Brachiosaure. Colin Trevorrow va donc aller plus loin, en matérialisant tout ceci avec des images de synthèse. Les technologies actuelles vont donc permettre au cinéaste d’emmener son film encore plus loin que les précédents opus. Et espérons-le, épater les fans de la première heure.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.