ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Jurassic World : plusieurs dinosaures hybrides auraient dû apparaître dans le film

Pourquoi Jurassic World ne contient qu'un seul dinosaure hybride

Jurassic World : plusieurs dinosaures hybrides auraient dû apparaître dans le film

Sorti en 2015, Jurassic World introduit le premier dinosaure hybride, le redoutable Indominus Rex, dans la saga lancée par Steven Spielberg. Mais le film aurait pu contenir plus de dinosaures crées par les scientifiques du parc.

Jurassic World, un nouveau dinosaure terrifiant pour une nouvelle suite

Quatorze ans après la sortie de Jurassic Park III, la franchise lancée par Steven Spielberg en 1993 reprend vie en 2015 avec Jurassic World. Vingt-deux ans après les événements du premier film, le parc imaginé par John Hammond a désormais pris vie. Jurassic Park est maintenant ouvert depuis plusieurs années, et accueille des milliers de visiteurs chaque jour. Mais ceux-ci commencent à se lasser du manque de nouveauté du parc, et les chiffres de fréquentation s’en ressentent. Claire Dearing, en charge de l’ensemble des opérations, a donc donné son feu vert aux scientifiques de créer un dinosaure hybride qui captiverait les spectateurs. Ces derniers ont donc mis au point le terrifiant Indominus Rex, dont l’ADN provient de différents dinosaures. Alors que les neveux de Claire sont en visite sur l’île, elle sollicite l’aide d’Owen Grady, un ancien marine ayant réussi à dompter des raptors, pour s’assurer que l’enclos de l’Indominus est assez sécurisé. Mais la créature parvient à s’échapper, et sème la destruction sur son passage. Owen et Claire vont alors devoir faire équipe pour l’empêcher d’arriver jusqu’aux visiteurs, et notamment ses neveux…

S’il est considéré comme une suite au Jurassic Park original, Jurassic World est constitué d’un tout nouveau casting. C’est Colin Trevorrow qui le réalise, tandis que Chris Pratt et Bryce Dallas Howard jouent les deux nouvelles têtes d’affiches de la franchise, Owen Grady et Claire Dearing. Les neveux de cette dernière, Zach et Gray Mitchell, sont eux interprétés par Nick Robinson et Ty Simpkins. Le seul acteur du premier Jurassic Park à revenir est B.D. Wong, dans la peau du scientifique Henry Wu. S’il ne tenait qu’un petit rôle dans le premier film, il a cette fois une plus grande importance puisque c’est lui qui dirige l’équipe ayant créé l’Indominus Rex, et il est donc directement responsable du monstre qui a été créé.

Un seul dinosaure hybride grâce au fils de Colin Trevorrow

Jurassic  World explore de nouvelles frontières dans l’univers de la saga, puisqu’on y voit pour la première fois un dinosaure hybride. Le terrifiant Indominus Rex se montre ainsi plus mortel que toutes les créatures déjà vues dans la saga, puisqu’il a été conçu comme une véritable machine à tuer. Mais comme l’a révélé Colin Trevorrow, dans une version plus ancienne du scénario que celle qui a été adaptée, l’Indominus Rex n’était pas seul, puisqu’elle incluait plusieurs dinosaures hybrides.

Jurassic World
Jurassic World ©Universal Pictures International France

Au final, les scénaristes ont décidé de n’inclure qu’un seul d’entre eux dans l’histoire. Et c’est au fils de Trevorrow que l’on doit cette idée. Alors qu’il était seulement âgé de cinq ans à ce moment, ce dernier a fait remarquer à son père que dans Un nouvel espoir, le premier Star Wars de la saga, les Jedi sont considérés comme étant très importants et uniques car il ne reste que l’un d’eux : Luke. Trevorrow a donc appliqué ce raisonnement à son film, et c’est ainsi que l’Indominus Rex est le seul dinosaure hybride à semer la panique dans Jurassic World.

Jurassic World rend hommage à Richard Attenborough

Durant les années entre Jurassic Park III et Jurassic World, de nombreuses rumeurs laissaient entendre que Richard Attenborough reprendrait son rôle de John Hammond, le milliardaire à avoir imaginé Jurassic Park. Malheureusement, l’acteur est mort en 2014, un an avant la sortie du film de Trevorrow. Mais si on ne le voit donc pas à l’écran, le réalisateur a quand même tenu à lui rendre hommage. On peut ainsi voir dans Jurassic World une statue de Hammond à l’entrée du parc.

Jurassic World
Jurassic World ©Universal Pictures International France

Ed Verreaux, le chef décorateur du film, explique ainsi :

Lorsqu’on pénètre dans le centre d’accueil, on le voit à l’autre bout de la rotonde, le regard plein d’espoir tourné vers le futur. Si on regarde attentivement, on s’aperçoit que sa cane contient un morceau d’ambre renfermant un moustique. Nous tenions à  ce que les gens se souviennent de John  Hammond, sans qui Jurassic World n’aurait jamais vu le jour.

 

Voir aussi

Godzilla vs Kong : Godzilla saccage l'océan dans de nouvelles images

Godzilla vs Kong : Godzilla saccage l'océan dans de nouvelles images

Deux des monstres les plus emblématiques du cinéma vont se rencontrer dans "Godzilla vs Kong". L'affrontement réalisé par Adam Wingard s'annonce épique. Un nouvel extrait vient d'être dévoilé pour teaser la première rencontre entre les deux titans.