MENU
Accueil > News > Cinéma > La Malédiction de Llorone : le nouveau cauchemar de James Wan

La Malédiction de Llorone : le nouveau cauchemar de James Wan

James Wan, le nouveau maître incontesté de l’horreur, qui possède à son actif pléthore de réalisations horrifiques et tout autant de productions qui nous ont glacé le sang, vient de dévoiler les premières images de sa nouvelle production horrifique intitulée La Malédiction de Llorone, qui sortira dans les salles françaises le 17 avril 2019.

Après nous avoir fait flipper avec la saga Conjuring et tous ses spin-offs, dont le dernier en date, La Nonne continue d’affoler les compteurs au box-office, James Wan est de retour à la production d’un long-métrage horrifique intitulé La Malédiction de Llorone (The Curse of La Llorona). Les premières images à découvrir ci-dessus sont particulièrement flippantes.

La Llorona, qui signifie « la femme en pleurs » en espagnol est une légende mexicaine et vénézuélienne à propos d’un spectre terrifiant, déambulant entre le paradis et l’enfer. Quand elle était en vie, elle a noyé ses enfants dans un accès de jalousie puis s’est jetée dans un fleuve déchaîné, par désespoir. Depuis, elle erre à la recherche de jeunes âmes pouvant remplacer ses enfants.

Ses larmes sont devenues éternelles, et sont même mortelles pour tous ceux qui entendent ses appels la nuit. Tapie dans l’ombre, La Llorona s’attaque aux enfants de façon cruelle et ses méthodes sont devenues de plus en plus terrifiantes au fil des années.

Le film se déroule à Los Angeles dans les années 1970.

Ignorant les avertissements d’une mère soupçonnée de violence sur mineurs, une assistante sociale et ses enfants sont projetés dans un monde surnaturel des plus effrayants. Pour espérer survivre à la fureur mortelle de la Llorana, leur seul recours est un prêtre désabusé et ses pratiques mystiques destinées à repousser les forces du mal.

À la réalisation de ce long-métrage, on retrouve Michael Chaves, un petit nouveau ayant remporté le prix du meilleur court-métrage au Shriekfest en 2016 pour The Maiden. Remarqué par James Wan, Chaves pourrait également réaliser Conjuring 3. 

Si les premières images de La malédiction de Llorone nous laissent penser que le scénario signé Mikki Daughtry et Tobias Iaconis ne sera pas franchement très original (le mythe de la sorcière s’attaquant aux enfants a été maintes fois exploité au cinéma), on peut en revanche être agréablement surpris par la mise en scène appliquée de Michael Chaves qui transparaissait déjà dans The Maiden.

Néanmoins, on redoute déjà l’avalanche de jump scares, qui font le bonheur des dernières productions horrifiques récentes (coucou La Nonne) et qui apparaissent déjà dans cette bande-annonce.

Rendez-vous le 17 avril 2019 en salles pour le verdict. Et d’ici là, planquez vos enfants.
 

Voir aussi

Chambers : premier aperçu d’Uma Thurman dans la série Netflix

Nouvelle série horrifique événement pour la plateforme Netflix, "Chambers" se dévoile davantage avec des nouveaux visuels du casting ; inclue l'immense Uma Thurman, qui nous avait bien manqué depuis le temps.

1 commentaire

  1. Pas très emballé par cette bande-annonce, même estampillée James Wan. Trop de jump scares tuent le jump scares!

Exprimez vous !

Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis