MENU
Accueil > News > Cinéma > Le Chant du Loup : comment se sont préparés les acteurs ?

Le Chant du Loup : comment se sont préparés les acteurs ?

×

À bien des égards, Le Chant du Loup, premier film d’Antonin Baudry, impressionne. Que ça soit par sa très grande précision de mise en scène ou par l’écriture méticuleuse de ses personnages. Mais ce qui fascine le plus dans cette fiction, c’est le sentiment de réalisme qui entoure les scènes se déroulant dans les sous-marins. Comment l’équipe du film s’est préparée en amont du tournage ? Découvrez les explications !

Pour Le Chant du Loup, son premier long-métrage en tant que réalisateur, on peut dire qu’Antonin Baudry, scénariste de Quai d’Orsay, n’a pas lésiné sur les moyens ! Pour apporter suffisamment de réalisme à son épopée suffocante qui se déroule la majeure partie du temps à bord d’un sous-marin, le metteur en scène, ancien diplomate, a tenu à passer du temps à bord de ces impressionnants géants des mers. Il déclare :

J’ai passé en tout plusieurs semaines en immersion sous l’eau, à bord des deux types de sous-marins français (les Sous-marins Nucléaires d’Attaque, SNA, et les Sous-marins Nucléaires Lanceurs d’Engin, SNLE). J’ai beaucoup observé tout ce qui se passait, de la chaufferie nucléaire à la salle des commandes. Toutes les procédures que je montre dans le film sont basées sur une observation précise, de la plus simple (détecter un bateau inconnu) à la plus complexe (vérifier l’authenticité d’un ordre du président de la république).

Si au premier abord, le langage très spécifique des sous-mariniers peut paraître difficile à comprendre pour un spectateur novice, Antonin Baudry a tenu à le conserver pour plus de réalisme et de vérité humaine, et a misé sur les images pour aider à la compréhension.

Les acteurs dans le grand bain

Si c’est évidemment une bonne chose que le réalisateur se soit immergé dans l’univers des sous-marins pour maîtriser son sujet, les acteurs ont, eux aussi, dû se plier à un entraînement rigoureux avant de se glisser dans les uniformes de leurs personnages.

Comme nous pouvons le découvrir dans la vidéo making-of en tête d’article, François Civil, Omar Sy, Reda Kateb et Mathieu Kassovitz ont passé du temps en compagnie des sous-mariniers pour tout d’abord comprendre leurs métiers, et également maîtriser le jargon militaire très spécifique à ces professions.

Ils ont également tous passés 24h en immersion dans un sous-marin. 

Omar Sy revient sur cette expérience :

C’était assez intense. En fait, 24 heures je trouvais que c’était court pour pouvoir vraiment s’imprégner de ce personnage qui est tout de même un gradé avec beaucoup d’expérience (…) il a fallu tout prendre, tout assimiler en très peu de temps. On a eu la chance d’avoir des sous-mariniers très accueillants et surtout très pédagogues (…) c’était tellement intense que c’est seulement dans l’après coup que je me suis rendu compte de ce que j’avais assimilé.

Le Chant du Loup d’Antonin Baudry est à découvrir actuellement dans les salles. Vous pouvez lire notre critique du film en cliquant ICI

Voir aussi
Toronto 2019 : Jojo Rabbit de Taika Waititi remporte le prestigieux prix du public

Le superbe film "Jojo Rabbit" de Taika Waititi avec Scarlett Johansson et Sam Rockwell succède à "Green Book" et remporte le prix du public du 44e Festival de Toronto 2019. Un très bon indicateur pour les prochains Oscars, en attendant la sortie du film le 22 janvier 2020.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis