Le réalisateur de Ça prépare un film sur La machine à explorer le temps

Le réalisateur de Ça prépare un film sur La machine à explorer le temps

Après James Whale, Carol Reed, John Frankenheimer et Steven Spielberg, c'est au tour d'Andy Muschietti de s'attaquer à une adaptation d'un roman de H.G. Wells. Alors qu'il est en pleine post-production de "Ça : Chapitre II", le cinéaste argentin, qui croule sous les projets, devrait en effet réaliser une nouvelle version de "La machine à explorer le temps".

Après avoir fait une entrée fracassante dans le cinéma d'horreur avec Mama, Ça et bientôt Ça : Chapitre II, Andy Muschietti s'apprête à changer de registre pour son prochain film. Alors qu'il est attaché à de nombreux projets, le réalisateur vient de s'associer à Warner Bros et Paramount Pictures pour mettre en scène sa version de La machine à explorer le temps, le roman culte de H.G. Wells.

Une troisième adaptation pour La machine à explorer le temps

Que ce soit La Guerre des mondes ou encore L'île du Docteur Moreau, les romans de H.G. Wells n'ont cessé d'inspirer le cinéma et la télévision au fil des décennies. Publié en 1895, La machine à explorer le temps a déjà été porté deux fois à l'écran. La première adaptation, réalisée par George Pal, remonte à 1960. Rod Taylor (Les Oiseaux, Inglourious Basterds) y incarnait l'explorateur qui s'aventure dans le futur et se frotte aux terribles Morlocks, créatures qui se nourrissent des Éloïs, les descendants des hommes.

En 2002, Simon Wells, arrière-petit-fils de H.G. Wells, livra une adaptation fidèle du roman mais largement dispensable, en partie à cause d'effets spéciaux totalement ratés. Dans cette deuxième version de La machine à explorer le temps, c'est le talentueux Guy Pearce qui prêtait ses traits au héros.

17 ans plus tard, Andy Muschietti compte donc dépoussiérer ce mythe de la littérature après s'être approprié le travail de Stephen King. Le challenge est de taille pour le réalisateur argentin, qui sortira pour la première fois du genre horrifique pour s'essayer à la science-fiction. Cette adaptation devrait par ailleurs nécessiter davantage de moyens que Ça, au vu de l'univers particulièrement riche de l'ouvrage de H.G. Wells. On est en tout cas très curieux de découvrir cette nouvelle version de La machine à explorer le temps, qui devrait lui permettre de se diversifier et d'ajouter une nouvelle corde à son arc.

Reste désormais à savoir si Andy Muschietti tournera ce projet avant les autres auxquels il est attaché. En effet, comme le rappelle le site Colliderle cinéaste doit également réaliser l'adaptation live du manga Attack on Titan, ainsi que le projet RoboTech produit par Sony. Extrêmement demandé depuis que Ça a récolté plus de 700,3 millions de dollars au box-office mondial, Andy Muschietti ne devrait donc pas s'ennuyer dans les années à venir. En attendant que ses prochains films se concrétisent, rendez-vous le 18 septembre 2019 au cinéma pour découvrir Ça : Chapitre II.

 

Voir aussi

Les Bronzés 3 : découvrez pourquoi le film n'aurait pas pu se faire sans Astérix

Les Bronzés 3 : découvrez pourquoi le film n'aurait pas pu se faire sans Astérix

Presque trente ans après le premier volet, la troupe du Splendid s'est retrouvée en 2006 pour "Les Bronzés 3", "Amis pour la vie". Et c'est en partie grâce à Astérix, comme l'a expliqué Michel Blanc.