Le Retour de Chucky : ce final que le réalisateur Don Mancini espérait depuis plus de 20 ans

Le Retour de Chucky : ce final que le réalisateur Don Mancini espérait depuis plus de 20 ans

ATTENTION, cet article contient des spoilers ! Se déroulant dans un hôpital psychiatrique, "Le Retour de Chucky" permet à Don Mancini de rendre hommage à certaines influences comme "Shock Corridor" et "Shutter Island". Avec le septième opus de la saga, le créateur de la poupée meurtrière peut par ailleurs enfin concrétiser une idée géniale née plus de 20 ans plus tôt.

Le Retour de Chucky : panique à l'asile

En 2017, soit près de 30 ans après le début de la saga, Don Mancini offre un nouveau massacre à sa poupée adorée. Septième opus de la franchise et troisième volet mis en scène par le créateur du jouet démoniaque après Le Fils de Chucky et La Malédiction de ChuckyLe Retour de Chucky se déroule dans l'hôpital psychiatrique de Harrogate. Une manière pour le réalisateur d'investir un environnement trouble et inquiétant où Chucky (Brad Dourif) peut se déchaîner, et de rendre hommage à plusieurs références comme Shock CorridorShutter Island ou encore Les Griffes du cauchemar.

Le Retour de Chucky
Le Retour de Chucky ©Universal Pictures

Quatre ans après sa rencontre avec la poupée possédée par l'esprit du tueur en série Charles Lee Ray, Nica Pierce (Fiona Dourif) a donc été jugée responsable des meurtres des membres de sa famille. Internée, elle est persuadée d'être coupable et essaie de se convaincre que Chucky n'était qu'une manifestation de ses troubles psychologiques. Pour la soigner, le docteur Foley (Michael Therriault) a la très mauvaise idée de la confronter à un jouet Good Guys. Étrangement, la tuerie reprend...

Plus on est de fous...

Outre celui de Chucky et Nica, le film marque également le retour de plusieurs personnages phares de la saga comme Tiffany (Jennifer Tilly), Andy (Alex Vincent) et Kyle (Christine Elise). Le long-métrage témoigne encore de l'envie de Don Mancini de continuer à faire vivre son monstre et tout ce qui l'entoure, en tentant de se renouveler à chaque projet et en travaillant avec des personnes qu'il apprécie. Pour la sortie de la saison 2 de la série Chucky, le réalisateur et scénariste nous confie en octobre 2022 :

J'adore Chucky, j'adore tous les personnages, j'adore les acteurs, j'adore les personnes qui ont travaillé dessus pendant des années. C'est comme une famille. Et nous avons toujours pu réinventer la franchise. Pour les films, nous voulions une saveur différente à chaque fois. (...) Je n'arrête jamais de penser à "Chucky", j'ai des tonnes d'idées.

Don Mancini a d'ailleurs dû se montrer patient pour concrétiser certaines idées. À la fin du Retour de Chucky, un trio de poupées meurtrières fait son apparition. La confrontation entre plusieurs jouets tueurs est une péripétie que le créateur souhaitait intégrer depuis plus de 20 ans, comme il l'explique à Collider en 2017 :

C'est quelque chose que je voulais faire depuis longtemps. Je ne savais pas vraiment comment l'intégrer dramatiquement, je savais juste que l'image d'une bande de Chucky était cool. J'ai senti qu'à ce stade de la franchise, il était temps de le faire. Il était temps de proposer quelque chose de vraiment nouveau, de passer à un autre niveau.

Une idée abandonnée de Chucky 3

La séquence en question n'est pas évidente à tourner pour les marionnettistes, qui s'inspirent avant tout des dialogues de Brad Dourif enregistrés à l'avance pour animer les poupées. Et dans le cas présent, Don Mancini n'a cessé de les réécrire jusqu'au moment des prises de vues, ce qui a quelque peu compliqué leur travail.

Le Retour de Chucky
Le Retour de Chucky ©Universal Pictures

À l'origine, le créateur pensait multiplier les poupées dès Chucky 3, sorti en 1991 et réalisé par Jack Bender. Dans la conclusion du deuxième opus, l'objet hanté par Charles Lee Ray meurt dans une usine de jouets à l'abandon. Mais lorsqu'elle rouvre, le sang encore frais du tueur s'écoule dans les matériaux d'un nouveau "Good Guy". Don Mancini souhaitait initialement que le sang contamine plusieurs poupées, mais cela aurait compliqué l'intrigue centrée dans l'école militaire Kent.

Andy n'aurait par exemple jamais pu convaincre ses camarades de l'existence de Chucky s'il y avait eu plusieurs jouets, l'un pouvant notamment feindre l'innocence pendant que les autres s'en seraient donnés à coeur joie. Finalement, Don Mancini a bien fait d'attendre puisqu'il a désormais à sa disposition une armée de Chucky dans la série, ce qui donne des scènes jubilatoires.

 

Voir aussi

Les Lignes courbes de Dieu : l’auteur a été hospitalisé pour écrire son œuvre

Les Lignes courbes de Dieu : l’auteur a été hospitalisé pour écrire son œuvre

"Les Lignes courbes de Dieu" est disponible sur Netflix. Ce polar sombre prend place dans un hôpital psychiatrique, dont la description est pour le moins fidèle à la réalité puisque l'auteur du roman s'est fait hospitaliser dans un établissement psychiatrique.