ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Les Animaux fantastiques 3 : Jude Law (Dumbledore) réagit au renvoi de Johnny Depp

Les Animaux fantastiques 3 : Jude Law (Dumbledore) réagit au renvoi de Johnny Depp

On sait depuis quelques semaines que Johnny Depp ne sera plus Grindelwald dans la saga des "Animaux fantastiques". Jude Law, qui y joue Dumbledore, s'est confié sur cette affaire.

Les Animaux fantastiques : extension du domaine de la lutte

Quand est sorti Harry Potter et les Reliques de la mort, 2ème partie en 2011, nous nous sommes tous préparés à dire au revoir au monde magique créé par J. K. Rowling au cinéma. 8 films, c'était déjà une belle épopée pour Harry et ses amis. C'était néanmoins sans compter sur l'envie de la romancière d'élargir son univers (et des producteurs d'empiler les dollars). Fut donc annoncée une nouvelle franchise inspirée des Animaux fantastiques, un ouvrage étudié à Poudlard et qui est sorti dans notre monde de Moldus en 2011. L'explorateur Norbert Dragonneau y faisait la liste de toutes les créatures étranges qui peuplaient la Terre.

Les Animaux fantastiques
Copyright@Warner Bros.

Sur ce postulat de départ s'est créée une nouvelle mythologie prévue pour durer 5 films. On y suit Dragonneau (Eddie Redmayne) et une nouvelle troupe de sorciers dans leur lutte contre l'infâme Gellert Grindelwald (Johnny Depp). Le mage maléfique sème le trouble et veut que les magiciens prennent le contrôle du monde. L'homme est un ancien ami d'Albus Dumbledore (Jude Law), mais les deux sont aujourd'hui ennemis, leurs convictions étant diamétralement opposées.

Alors que Les Animaux fantastiques 3 est maintenant prévu pour une sortie en juillet 2022, on apprenait il y a quelques jours que Johnny Depp ne serait finalement plus de la partie. Empêtré dans un procès pour violences conjugales contre son ex-femme Amber Heard, Warner Bros. a gentiment demandé à l'acteur de laisser sa place à un autre. Une rumeur persistante annonce depuis que Mads Mikkelsen pourrait le remplacer. Jude Law a réagi à la nouvelle du licenciement de son ancien rival à l'écran.

Et 1, et 2, et sans Johnny !

Interrogé par nos confrères de ET, on ne peut pas dire que l'acteur anglais se soit beaucoup mouillé en restant plutôt corporate. Une position qui peut se comprendre, Jude Law n'ayant probablement pas très envie de vivre le même sort que Depp. Il a rappelé que le film était énorme et que de très nombreux facteurs devaient être pris en compte. Ayant conscience que ce n'est pas à lui de prendre une quelconque décision, il confie que "dans une situation comme celle-ci, vous vous en remettez au studio. C'est tout ce que vous pouvez faire.". Le comédien ne veut pas mélanger les choses, son boulot, c'est de venir sur le plateau et de jouer son rôle. Point barre.
Jude Law dans Les Animaux fantastiques
Copyright@Warner Bros.

Jude Law explique également que "dans une franchise comme celle-ci, c'est le studio et la société mère qui prennent les grandes décisions. Et vous devez les accepter, car moi et les autres ne sommes que des membres de cette équipe.". Une équipe dont Johnny Depp n'aura fait partie qu'une seule journée sur le plateau du tournage des Animaux fantastiques 3.

Les Animaux fantastiques 2
Copyright@Warner Bros.

L'avenir à Hollywood s'assombrit donc de jour en jour pour celui qui en fut pendant un temps l'enfant chéri. On apprenait déjà il y a quelques mois que Disney allait rebooter la franchise Pirates des Caraïbes sans lui. Johnny Depp en est pourtant l'étendard depuis 2003 et son interprétation folle de Jack Sparrow y est pour beaucoup dans son succès.

Aujourd'hui, aucune grosse production ne semble prête à prendre le risque de le mettre à l'affiche. Les deux derniers films de l'acteur, Waiting for the Barbarians et Minamata sont des films indépendants. Il faudra sûrement attendre la fin de son procès pour que les choses changent. Et encore, rien n'est moins sûr. Dans l'industrie du cinéma américain, la présomption de culpabilité est souvent synonyme de carton rouge éternel. Dans le monde d'Harry Potter, on parlerait de malédiction.

 

Voir aussi

Star Wars 8 : Rian Johnson voulait faire revenir [SPOILER]

Star Wars 8 : Rian Johnson voulait faire revenir [SPOILER]

Opus central contesté d'une trilogie Star Wars qui l'est autant, "Les Derniers Jedi" a failli faire revenir un ancien personnage très connu le temps d'une scène. Le réalisateur Rian Johnson raconte cette anecdote et explique pourquoi l'idée a été abandonnée.