Les Gardiens de la Galaxie vol. 3 : quelle chanson James Gunn refuse d'intégrer dans son film ?

Et sa décision semble irrévocable

Les Gardiens de la Galaxie vol. 3 : quelle chanson James Gunn refuse d'intégrer dans son film ?

Depuis son lancement en 2014, la saga « Les Gardiens de la Galaxie » est plébiscitée pour ses choix musicaux. Pourtant, malgré tous les morceaux cultes qui sont passés dans les films, une chanson brille par son absence. Et ce malgré les demandes incessantes des fans depuis des années. Cela ne risque d’ailleurs pas de changer, si l’on se fie aux récentes déclarations du réalisateur James Gunn.

"Ooga-Chaka Ooga-Ooga"

En 2014, Les Gardiens de la Galaxie donne un grand coup de pied à la fourmilière du MCU. En effet, alors que Marvel nous avait livré jusqu’ici des films consacrés à des super-héros déjà connus du grand public (Iron Man, Thor, Hulk, Captain America), il décide de prendre des risques en mettant au premier plan un groupe de personnages moins célèbres. Dirigé par James Gunn qui était très loin d’avoir la notoriété d’aujourd’hui, et composé d’un casting qui n’était pas encore considéré comme 5 étoiles (Chris Pratt et Dave Bautista étaient encore des seconds couteaux en 2014), Les Gardiens de la Galaxie est pourtant un énorme succès critique et commercial.

Si la mise en scène, les acteurs et l’humour sont salués, c’est aussi la bande-son qui tape dans l’œil (ou devrait-on dire l’oreille) des spectateurs. Il faut dire qu’avec des morceaux vintage tels que Hooked on a feeling, Come and Get Your Love, Ain't No Mountain High Enough ou bien encore I want you back, le film ravit les mélomanes nostalgiques. Trois ans plus tard, Les Gardiens de la Galaxie vol. 2 frappe également très fort avec des chansons telles que Mr. Blue Sky, The Chain et Father and Son. Les Grammy Awards ne s’y sont d’ailleurs pas trompés en nommant cette bande-son, comme cela fut le cas pour le premier volet.

Les Gardiens de la Galaxie vol.2
Baby Groot (Vin Diesel) - Les Gardiens de la Galaxie vol.2 ©Marvel Studios

James Gunn refuse catégoriquement ce morceau

Pour les besoins de Les Gardiens de la Galaxie vol. 3, les fans de la franchise tiennent absolument à ce que James Gunn intègre un morceau, en particulier : Dancing in the Moonlight. Chanson écrite par le groupe de rock franco-américain King Harvest, elle est sortie en 1972 et a très rapidement atteint le Billboard Hot 100. En 2000, une reprise du groupe anglais Toploader a de nouveau popularisé le morceau, lui offrant un succès mondial.

Jusqu’ici, Dancing in the Moonlight est seulement présente dans les adaptations vidéo-ludiques des films. Cependant, malgré les réclamations de plus en plus insistantes d’entendre cette chanson dans le troisième volet, James Gunn reste ferme sur ces positions. Et il l’a fait de nouveau savoir sur Instagram. Ainsi, comme à son habitude, il a répondu lui-même à toutes les questions que lui posaient les internautes sur la saga. Lorsque l’un d’eux lui a encore demandé pour Dancing on the Moonlight, le metteur en scène américain n’a pas hésité à légèrement tacler le morceau, estimant qu’il était bien trop banal, pour ne pas dire "ringard".

Les gardiens de la galaxie
James Gunn / Instagram

Ce n’est pas la première fois que James Gunn répond par la négative lorsqu’il s’agit d’évoquer ce morceau. En effet, en 2019, il s’était déjà fendu d’un tweet, précisant que plus on lui demanderait d’intégrer cette chanson, plus il refuserait de le faire. 

Il faudra donc lui faire aveuglément confiance sur les choix musicaux de Les Gardiens de la Galaxie vol. 3 ! Pour rappel, cet ultime volet de la saga est prévu pour le 3 mai 2023.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.