Les Gardiens de la Galaxie : Dave Bautista critique Disney

Les Gardiens de la Galaxie : Dave Bautista critique Disney

Dave Bautista a continué à exprimer son désarroi sur le cas James Gunn. L'acteur en veut à Disney et le fait savoir par des mots forts.

Le renvoi de James Gunn des Gardiens de la Galaxie 3 a provoqué plusieurs réactions dans la sphère cinéma. En voyant ressortir des anciens tweets au contenu sensible (des blagues autour de la pédophilie et du viol), Disney ne s'est pas fait prier pour virer le réalisateur. La quasi-totalité du casting s'est montrée déçue de son départ et a tenté d'inverser la tendance avec une lettre ouverte à l'intention de leur employeur. Disney en a pris connaissance mais ne compte pas changer son fusil d'épaule. La sentence est irrévocable, ses excuses n'ont pas été suffisantes.

Tous liés par un contrat, ils n'ont pas une énorme marge de manœuvre pour prendre eux aussi une décision. Il faut dire que James Gunn avait insufflé de la personnalité dans le cadre très restreint du Marvel Cinematic Universe. Son univers correspondait bien à l'extravagance nécessaire des Gardiens de la Galaxie.

Dave Bautista monte au créneau

Dave Bautista, l'un des personnages principaux, sera légalement obligé de revenir interpréter Drax dans le troisième volet. Mais la motivation n'est clairement pas au rendez-vous si l'on en croit ce qu'il a déclaré sur son compte Twitter. L'espoir de faire changer les choses avec ce simple message est extrêmement mince mais il ne pouvait pas garder son malaise que pour lui.

Je ferais ce que je suis légalement obligé de faire mais les Gardiens sans James Gunn ce n'est pas pour cela que j'ai signé. Les Gardiens de la Galaxie sans James Gunn ce n'est pas les Gardiens de la Galaxie. C'est par ailleurs nauséabond de travailler avec quelqu'un qui a habilité une campagne puante menée par des fascistes cybernazis. C'est simplement ce que je ressens.

Il n'a pas totalement tort sur le contexte qui a fait réapparaître ces tweets. Ils ont été ressortis par des pro-Trump vexés que le metteur en scène se soit montré agressif envers l'actuel président. Le coup était destiné à faire mal et connaissant l'image de Disney, James Gunn n'aurait pas été conservé. Quoi que l'on pense de la méthode, cela n'enlève rien au fait que ces tweets peuvent choquer. Difficile de passer l'éponge dessus pour une aussi grosse firme orientée grand public. Dave Bautista ne va rien arranger à la situation en se positionnant contre son employeur avec des mots durs qui marquent son mécontentement. Il pourrait être rappelé à l'ordre. Le casting devrait ne pas bouger, comme le rappelle Bautista, ils sont légalement sous contrat.

Maintenant, qui aura le courage de passer après James Gunn et cette polémique ? Le réalisateur était apprécié par le public et la comparaison sera inévitable. On ne sait pas trop où en est la production du film en ce moment ni quand le tournage pourrait avoir lieu. Il fera partie de la prochaine phase du MCU. Celle en cours se terminera avec la sortie d'Avengers 4 le 24 avril 2019.

 

Voir aussi

Tom Cruise a 60 ans : ses dix rôles incontournables

Tom Cruise a 60 ans : ses dix rôles incontournables

Tom Cruise peut se targuer d'avoir collaboré avec certains des plus grands réalisateurs de l'industrie hollywoodienne, de Stanley Kubrick à Paul Thomas Anderson, en passant par Michael Mann, Steven Spielberg et Brian De Palma. À l'occasion des soixante ans de l'acteur, retour sur nos dix rôles favoris de la superstar.