Les Minions 2 : pourquoi des spectateurs vont voir le film en costume ?

Drôle d'idée

Les Minions 2 : pourquoi des spectateurs vont voir le film en costume ?

En France, "Les Minions 2" débarque le 06 juillet dans les salles obscures. Pour autant, le long-métrage d'animation a déjà été projeté en avant-première dans de nombreux autres pays. Surprise, nombre de spectateurs vont voir le film en costume. Ci-dessous, on décrypte ce drôle de phénomène !

Les Minions 2 : l'amour du rétro

L'intrigue du long-métrage Les Minions 2 : Il était une fois Gru s'articule, comme son nom l'indique, autour du personnage doublé en version originale par Steve Carell. Ainsi, le film propose de découvrir sa jeunesse durant les années 70. Alors que le mouvement hippie bat son plein, l'adolescent a bien d'autres préoccupations. En effet, Gru tente de rejoindre un fameux groupe de méchants, les Vicious 6.

Pour l'assister dans son entreprise, il peut compter sur l'aide des Minions, compagnons colorés et survoltés. Avec l'aide d'une petite brochette d'entre eux, Gru met ses différents plans en mouvement... mais il ne se doutait pas que, bientôt, le chef des Vicious 6 serait mis à la porte par ses camarades.

Les Minions 2
Les Minions 2 ©Universal Studios

Gru passe alors un entretien avec les autres membres du groupe, dans l'espoir de les rejoindre. Malheureusement, l'entrevue tourne au vinaigre. Pire, les personnages que Gru adulait jusqu'alors le voient désormais comme une menace. Il devient leur nouvel ennemi juré ! L'aspirant méchant n'a d'autre choix que de prendre ses jambes à son cou. Mais comment se tirer de ce mauvais pas ? Peut-être en se rapprochant de Wild Knuckles, l'ancien leader déchu. Une aventure qui apprendra à Gru que même lorsqu'on est un super méchant, on peut avoir besoin d'un ami.

Pour rappel, Les Minions 2 sort sept ans après son prédécesseur, qui avait engrangé plus d'un milliard de dollars au box-office mondial. Un très beau score qui se répètera certainement - du moins, c'est tout le mal qu'on souhaite à la saga ! Ainsi, le film devait initialement sortir en 2020 mais la date a été encore et encore repoussée. Aussi, on imagine sans mal l'impatience des fans de la franchise qui attendent depuis tout ce temps. Justement, pourquoi un grand nombre de ces derniers vont-ils voir Les Minions 2 en costume ?

Les Minions 2 : challenge ou tendance ?

Sur sa page Twitter, le média Spotters note cette tendance plus ou moins surprenante. Vidéos à l'appui, on voit bien de nombreux adolescents et jeunes adultes qui se rendent au cinéma en costume. Mais pourquoi une telle élégance pour fouler les salles obscures ? Selon Spotters, cette hype trouve son origine dans les mèmes. Il y a quelque temps, la tendance était de se montrer habillé de manière très classe pour une occasion qui ne sort pourtant pas vraiment de l'ordinaire : voir un épisode de série très attendu, aller au cinéma, etc. Voici un aperçu du phénomène juste ci-dessous !

Vous l'aurez compris, l'avalanche de costumes pour assister à la projection est donc le prolongement de cette tendance humoristique. Mais pourquoi Les Minions 2 ? D'abord, parce que le film touche de plein fouet la génération la plus en phase avec TikTok. Ensuite, parce qu'il est synonyme de réel décalage. Comme l'expliquent nos confrères de Spotters, "Aller voir le dernier James Bond en costard, il peut y avoir une logique". Si vous croisez une ou plusieurs personnes très bien habillées en allant voir le long-métrage, vous saurez désormais pourquoi ! Mais, outre l'aspect comique, on peut reconnaître que c'est une manière originale de montrer son attachement envers un programme.

Universal Pictures a d'ailleurs réagi en disant aux fans qu'ils voyaient ce qu'il se passait, et qu'ils les aimaient :

 

Voir aussi

Amanda Seyfried regrette profondément les scènes de nu de son début de carrière

Amanda Seyfried regrette profondément les scènes de nu de son début de carrière

Révélée très jeune grâce à des films comme "Lolita malgré moi" et "Alpha Dog" ainsi que la série "Veronica Mars", Amanda Seyfried garde des souvenirs compliqués de son début de carrière.