Loin du périph : Netflix dévoile l'impressionnant making-of du film

Le cinéma du futur

Loin du périph : Netflix dévoile l'impressionnant making-of du film

Pour "Loin du périph", le réalisateur Louis Leterrier a pu profiter de ce qui fait de mieux en termes de technologie de tournage, avec l'utilisation de la technologie StageCraft, des murs de LED qui permettent une illusion parfaite. Son utilisation est détaillée dans une vidéo dévoilée par Netflix.

Loin du périph, une technologie next level

Pour donner suite au succès De l'autre côté du périph sorti en 2012, Netflix a vu grand en reformant le duo Laurent Lafitte - Omar Sy et en plaçant Louis Leterrier derrière la caméra. Pour Loin du périph, ils s'embarquent pour les Alpes, où les attendent de nombreuses péripéties. Dont une course-poursuite automobile impressionnante où les deux flics tentent d'échapper à leurs poursuivants.

Loin du périph
Loin du périph ©Netflix

Pour réaliser cette séquence - et d'autres du film -, Louis Leterrier a pu profiter de la technologie la plus avant-gardiste du moment, à savoir des panneaux LED sur lesquels sont projetées des images. Ces panneaux peuvent être disposés verticalement et jusqu'à 360 degrés, proposant ainsi un plateau de tournage aux possibilités quasi infinies. Une vidéo a été dévoilée par Netflix et elle est assez impressionnante (ci-dessous).

Comme pour The Batman et The Mandalorian

Pour Loin du périph, cette technologie a été principalement utilisée pour mettre en scène des séquences à bord de voitures. Sur le principe, rien de très nouveau en réalité. Depuis toujours, pour filmer des personnages embarqués dans un véhicule, des images ont été projetées à l'extérieur pour créer l'illusion du mouvement. Bien sûr, cette illusion ne marchait qu'à moitié, et on remarquait assez vite le trucage. Mais avec la technologie LED, l'illusion est enfin parfaite.

Soupçons
Soupçons ©Warner Bros.

Cette technologie appelée StageCraft a été mise au point par la célèbre société Industrial Light & Magic, créée en 1975 par George Lucas pour réaliser des effets spéciaux de pointe. Aujourd'hui filiale de Disney, ILM a développé cette technologie avec Jon Favreau au moment de produire le remake live-action Le Roi Lion, puis sur la série The Mandalorian. L'intérêt de cette technologie est doublé par l'utilisation du moteur physique Unreal Engine, le must technologique utilisé dans le secteur du jeu vidéo, qui permet ainsi d'agir en temps réel sur les images projetées.

The Batman
The Batman ©Warner Bros.

Autre film ayant récemment profité avec succès de cette technologie : The Batman de Matt Reeves. Comme on le rapportait à l'été 2020, cette technologie est aussi à l'oeuvre pour la série Obi-Wan Kenobi, qui arrive très prochainement sur Disney+.

 

Voir aussi

Incassable : qu'est devenu le projet

Incassable : qu'est devenu le projet "Incassable 2" ?

En 2000, juste après « Sixième Sens », M. Night Shyamalan réalise un autre de ses grands classiques avec « Incassable ». Avant que « Split » ne vienne au monde, le réalisateur voulait mettre en scène « Incassable 2 ». Voici ce qu'est devenu le projet.