Megalopolis : le tournage du film de Francis Ford Coppola sombrerait dans "une folie absolue"

Megalopolis : le tournage du film de Francis Ford Coppola sombrerait dans "une folie absolue"

Très mauvaise nouvelle en provenance d'Atlanta, où se tourne actuellement "Megalopolis" de Francis Ford Coppola. Un tournage qui aurait sombré dans le chaos, menaçant la production de s'arrêter net. En cause, une importante vague de renvois et de départs volontaires, couplée à un budget de production qui explose.

Le projet Megalopolis au plus mal

Alors que la production du grand film de Francis Ford Coppola est à peu près à mi-chemin, rien ne va plus sur le tournage de Megalopolis. Projet porté par son réalisateur depuis des décennies, Megalopolis avait pourtant bien débuté sa production et fait l'actualité notamment pour son impressionnant casting. Avec notamment Adam DriverNathalie Emmanuel, Laurence Fishburne, Forest Whitaker, Talia Shire, Shia LaBeouf, Jason Schwartzman, Aubrey Plaza et Dustin Hoffman, Francis Ford Coppola voyait très grand pour son film de science-fiction auto-financé à hauteur de 120 millions de dollars.

Mais, et ce n'est pas si étonnant puisqu'on parle ici d'un tournage de l'auteur d'Apocalypse Now, les nouvelles sont mauvaises et la rumeur court que la production pourrait être interrompue.

Henry McHenry - Annette
Henry McHenry - Annette ©UGC

Renvois et démissions en pagaille

Selon les multiples sources de The Hollywood Reporter, Megalopolis vient en effet de perdre dans la semaine du 1er janvier 2023 des membres-clés de l'équipe artistique, notamment la production designer Beth Mickle et le directeur et superviseur artistique David Scott. Deux départs qui ne sont pas un événement isolé, puisque Francis Ford Coppola a viré l'essentiel du département des effets spéciaux le 9 décembre 2022, avant que le reste de l'équipe ne parte elle aussi.

Pas une première pour le légendaire cinéaste, qui avait fait de même lors du tournage de son Dracula en 1992. Un agent d'un des membres du département artistique virés du tournage a expliqué que ce renvoi était au final un soulagement :

Sur ce tournage, c'était une folie absolue.

Un budget qui explose

Il y a peu, il était annoncé que Megalopolis serait tourné avec une des technologies les plus avancées pour ses CGI :  le LED Volume. Une technologie inédite proche de celle inaugurée par la série de The Mandalorian, et dont la coût semble avoir malheureusement considérablement augmenté. Ce serait en tout cas la raison qui conduirait la production à revenir à une approche plus traditionnelle, avec des écrans verts classiques. Sans doute un crève-coeur pour le cinéaste, qui développait une ambition artistique démesurée avec Megalopolis. Un des cadres de la production a déclaré à The Hollywood Reporter :

Il n'y a pas de bonne réponse... Coppola va devoir investir plus qu'il ne l'imaginait. Vous pouvez imaginer combien il a déjà investi... Ce serait une pilule très amère à avaler s'il ne finissait pas le film.

Le chaos semble donc s'être totalement emparé du tournage de Megalopolis. Un mal pour un bien ? Rappelons que les conditions exceptionnelles du tournage d'Apocalypse Now ont finalement accouché d'un des plus grands films de l'histoire du cinéma. Mais à l'époque, comme le racontait Francis Ford Coppola au Festival de Cannes en 2022, il y avait "trop d'argent" et "trop d'équipement" pour que l'équipe reste saine. Soit apparemment la problématique inverse de celle de Megalopolis...

 

Voir aussi

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela, A Love Story : pourquoi Pamela Anderson refuse de regarder le documentaire Netflix ?

Pamela Anderson dévoile une partie de ses archives personnelles dans "Pamela, a love story". Un documentaire disponible sur la plateforme Netflix, que la star préfère ne pas regarder.