Michael Bay estime avoir fait trop de films "Transformers"

L'honnêteté de Michael Bay

Michael Bay estime avoir fait trop de films "Transformers"

Cinq films de la saga "Transformers" ont été réalisés par Michael Bay. Pourtant, le cinéaste voulait d'abord s'arrêter à trois. Il estime aujourd'hui en avoir fait trop.

Transformers, une saga impressionnante

Une grosse partie de la filmographie de Michael Bay se compose de films Transformers. Sur les quinze réalisations du cinéaste, cinq longs-métrages ont été consacrés à la saga robotique tirée des jouets et de la série d'animation. Dans le premier opus (2007), on suit Sam Witwicky (Shia LaBeouf), un adolescent lambda qui n'a d'yeux que pour la belle Mikaela (Megan Fox) qui est dans sa classe. Mais sa vie va être bouleversée lorsque son père lui offre sa première voiture. Une vieille Chevrolet Camaro jaune en piteux état mais qui, en réalité, est un Autobot, un robots extra-terrestre en provenance de la planète Cybertron et capable de se transformer en véhicule.

Transformers
Transformers ©Paramount

Nommé Bumblebee, il s'était caché parmi les humains pendant des années tout comme Optimus Prime, le leader des Autobots. Mais en raison de la menace de Mégatron, le chef des Decepticons, les Autobots vont se révéler à Sam et au reste du monde pour empêcher que la Terre soit envahie.

Transformers a fait entrer Shia LaBeouf dans une autre dimension en tant qu'acteur. Et a révélé par la même occasion Megan Fox. Le film offre un spectacle efficace et généreux comme Michael Bay en a le secret. Et avec plus de 700 millions de dollars engrangés au box-office mondial, Michael Bay a logiquement rempilé pour un second film (2009), puis un troisième (2011), un quatrième (2014) et un cinquième (2017) jusqu'à l'overdose. Pourtant, à l'origine, le réalisateur n'avait pas l'intention d'en faire autant.

Deux films en trop d'après Michael Bay

Dans une récente interview donnée à Unilad UK pour la sortie d'Ambulance, Michael Bay est revenu sur ces films. Il raconte que le premier opus a été une expérience "effrayante", en raison des nouvelles technologies employées et sur lesquelles il n'y avait pas la même maîtrise qu'aujourd'hui. Mais également que c'était "amusant" à faire.

Transformers 5 de Michael Bay
Transformers 5 de Michael Bay ©Paramount

Puis, le cinéaste raconte que Steven Spielberg lui avait conseillé de s'arrêter à trois films. Ce qu'il pensait faire. Mais que face à l'insistance de Paramount, il a rempilé à chaque fois. La preuve que quand il y a de l'argent à se faire, les studios ne lâchent pas une franchise aussi facilement.

J'en ai fait trop. J'avais dit que j'arrêterais . Mais le studio m'a supplié d'en faire un quatrième, qui a encore rapporté un milliard. J'ai dit que maintenant c'était terminé. Et ils m'ont encore supplié. J'aurais dû arrêter. Mais c'était quand même amusant à faire.

Michael Bay continue donc de se montrer honnête sur ses films. Récemment, il avouait être déçu de certains effets numériques de son nouveau film Ambulance. Cette fois, il dit de lui-même avoir fait trop de Transformers. Si le premier opus est un bon divertissement, et que le second fonctionne encore, on ressentait dès le trois une lassitude face à la surenchère. Et, pour nous, les Transformers 4 et 5 ont poussé trop loin l'absurdité avec des scénarios laborieux. Même s'il y a toujours du plaisir à voir des robots géants se taper dessus, avouons que cela devenait un peu too much...

Même s'il n'a pas prévu de réaliser d'autres Transfomers, la saga ne va pas s'arrêter. Après le bon spin-off Bumblebee (2018) de Travis Knight, Transformers: Rise of the Beasts de Steven Caple Jr. est prévu pour 2023.

 

Voir aussi

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

Mamma Mia ! Here We Go Again : ce que l'on sait du troisième film de la saga musicale

"Mamma Mia!", saga familiale fraîche et rythmée par les reprises du célèbre groupe Abba, reviendra-t-elle oui ou non pour un troisième volet tant attendu ?