Midsommar : A24 tease le prochain cauchemar d'Ari Aster

Midsommar : A24 tease le prochain cauchemar d'Ari Aster

Après "Hérédité", le cinéaste américain Ari Aster, bonne pioche des studios A24, dévoile davantage son prochain film, intitulé "Midsommar". Plus d'horreur, plus d'angoisse, plus de génie... Le film est teasé par deux clips énigmatiques mais glauques. On craint le pire.

On va tenter de se calmer un peu avant d'écrire ces lignes. Puisque nous n'avons pas affaire à n'importe quel gaillard. Ari Aster, qui s'est dévoilé (et on s'en souviendra encore longtemps) l'année dernière avec un premier film effarant de cruauté et de terreur : Hérédité, prépare son nouveau film. Intitulé Midsommar, qui se traduit en langue française par la Saint-Jean ; une, si ce n'est LA plus grande fête suédoise et dans d'autres pays d'Europe du Nord. Cette célébration, qui se déroule en plein solstice d'été, entre le 21 et le 25 juin, est le cadre idyllique pour Aster, qui semble aimer déconstruire les traditions.

Attendu au cinéma sur le sol américain pour cet été en août, Midsommar rassemble un très joli casting. Ont été annoncés jusqu'à aujourd'hui Will Poulter, Jack Reynor, et Florence Pugh, mais aussi Vilhem Blomgren, Archie Madekwe, William Jackson Harper et Ellora Torchia.

Selon Indiewire, qui a pu toucher deux mots au réalisateur, le film serait une véritable descente aux Enfers, une plongée dans les méandres du folklore scandinave. Ça annonce que du bon...

La Suède, pays accueillant

Si ce n'est le casting, A24 a également dévoilé un court synopsis, totalement flippant :

Un couple traverse la Suède pour rendre visite à un de leurs amis et assister à un festival local. Mais les retrouvailles se transforment vite en culte païen et sordide.

Il semble que le studio continue sa grande traversée honorable au cœur du paysage indé du cinéma. Fondée en 2012, la société de production et de distribution a su acquérir, c'est vrai, un formidable catalogue. Allant des films d'horreur aux budgets moyens mais aux qualités graphiques remarquables (The Witch, It Comes at Night, Hérédité...) jusqu'aux drames acclamés par la critique (Lady Bird, Moonlight, Room...). Un trésor inégalé qui va jusqu'à concurrencer les grosses boîtes, en propulsant ses films jusqu'aux plus grandes cérémonies. Ce nouveau pari, Midsommar, s'annonce comme un des frissons les plus attendus (et appréhendés) de l'année 2019.

Pour fêter l'annonce, A24 a également dévoilé deux clips plutôt sanglants. On remarquera l'évidente ironie, avec l'utilisation des émojis. Vous pouvez les voir ci-dessous :

Ainsi que cette magnifique affiche, qu'on vous laisse contempler :

midsommar-a24-tease-le-prochain-cauchemar-d-ari-aster

Même si on ne sait pas encore si le film sortira en France cet été, on croise les doigts. Cher Ari Aster, on vous laisse carte blanche. En attendant, pour ceux qui n'auraient pas encore vu Hérédité, vous savez quoi faire...

 

Voir aussi

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a

Les Compères : cette décision de Francis Veber qui a "déçu" Pierre Richard

"Les Compères" est le premier film de Francis Veber où un dénommé François Pignon apparaît. Et face au succès de la comédie, puis de celui de "Les Fugitifs", Pierre Richard se convainc que le personnage lui appartient.