ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

Mourir peut attendre : un nouveau très grand méchant ?

Mourir peut attendre : un nouveau très grand méchant ?

Alors qu'on attend impatiemment "Mourir peut attendre", Rami Malek a profité de l'attention pour évoquer un aspect de son personnage encore inconnu. Comme promis, il semblerait bien que cet antagoniste-là fasse date dans l'histoire de la saga 007.

Mourir peut attendre : Rami Malek prépare le terrain

James Bond n'a sans doute jamais traversé une période aussi sombre. La franchise pleure son premier interprète Sean Connery, et doit a priori attendre avril 2021 pour présenter Mourir peut attendre, 25ème opus des aventures de 007 continuellement repoussé depuis le début de la pandémie. Avec son stock de matériel promotionnel épuisé et l'impatience des fans à son paroxysme, difficile d'en montrer plus, comme de ne rien dire... Heureusement, avec une certaine habileté, Rami Malek a lâché quelques mots sur son personnage pour lever un petit coin du voile sur ses origines, dans une interview à GQ.

Voici ce qu'on sait, à ce jour, sur Safin : c'est un ancien assassin de SPECTRE et une puissante figure du terrorisme.

Si on savait pour le terrorisme, c'est la première fois qu'un lien spécifique avec l'organisation SPECTRE est confirmé. Ce qui, l'air de rien, en dit peut-être beaucoup. En effet, dans l'ère Craig et son intention de reboot, la fameuse organisation terroriste a été assez peu directement montrée. Le Chiffre est un financier, à l'origine dans le premier roman un collaborateur du SMERSH (contre-espionnage soviétique), et dans Casino Royale un membre de Quantum. Comme le méchant suivant, Dominic Greene, lui-même membre de Quantum. Cette organisation est en réalité la branche politique et économique de SPECTRE. Le méchant de Skyfall, "Raoul Silva", est lui un ancien agent du MI6 passé membre du SPECTRE, sans que le film n'insiste sur ce point. C'est dans Spectre - logiquement - que Sam Mendes remet l'organisation au premier plan, en parallèle de sa thématique familiale récurrente.

Mourir peut attendre

Safin plus fort que Blofeld ?

Ainsi, le N°1 de l'organisation, Ernst Stavro Blofeld, est de retour sous les traits de Christoph Waltz dans Spectre, et il est aussi à l'affiche de Mourir peut attendre. James Bond va-t-il donc avoir à faire avec deux grands ennemis ? Cela semble très probable, puisque Lyutsifer Safin (son pseudo "officiel") est un ancien assassin de SPECTRE, et s'est donc a priori émancipé de Blofeld. Celui-ci est emprisonné et déclare à James Bond, comme vu dans la bande-annonce, qu'ils ont maintenant un ennemi commun. En plus de sa rancune envers Madeleine Swann, fille du décédé M. White, un membre de Quantum, il semblerait donc bien que Safin soit lui-même un ennemi de SPECTRE... Concernant sa relation avec Madeleine Swann, on peut supposer que quelque chose s'est déjà joué entre eux si on croit ses mots dits à James Bond dans Spectre :

Un homme est venu chez nous pour tuer mon père. Il ne savait pas que j'étais là-haut en train de jouer dans ma chambre.... ni que papa gardait un 9mm sous l'évier avec l'eau de javel.

Safin pourrait-il être ce tueur, un nettoyeur alors aux ordres de SPECTRE ? S'il ne l'est pas, est-il lié à ce tueur ? Il est en tout cas quasiment établi que le fameux secret qui "tuera" James Bond concerne Madeleine Swann et Safin. Et sa mystérieuse et très puissante technologie, qui semble pouvoir altérer d'une manière ou d'une autre le cours normal de la vie humaine, laisse rêveur sur ce qu'il a réussi à en faire, sur lui-même... À n'en pas douter, ce méchant-là semble déjà très haut dans la hiérarchie des méchants de la saga Bond.

 

Voir aussi

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action

Top Gun Maverick : aucun fond vert n'a été utilisé pour les scènes d'action

Le comédien Miles Teller promet que « Top Gun : Maverick » sera comme le film original et, pour apporter des sensations maximales, sans aucun fond vert pour mettre en scène les séquences d'action.