Netflix ajoute 10 nouveaux films portés par Jean-Claude Van Damme

Une filmographie de légende

Netflix ajoute 10 nouveaux films portés par Jean-Claude Van Damme

Le comédien et légende du cinéma d'action Jean-Claude Van Damme envahit Netflix. En effet, pas moins de dix nouveaux films portés par l’acteur débarquent dans le catalogue de la plateforme de streaming.

Jean-Claude Van Damme : star de Netflix

D’origine Belge, Jean-Claude Van Damme est un phénomène à lui tout seul. Connu pour ses répliques cultes et son franc parler en interview, ce comédien a fait carrière en jouant dans des séries B, du nanar au grand succès. Très jeune, il se consacre à la danse, aux arts martiaux et au culturisme. Il devient par ailleurs ceinture noire de karaté à 17 ans. En 1982, avec seulement quelques milliers de dollars en poche, il décide de partir à Hollywood. Il enchaîne d’abord les petits boulots, et est entre autres chauffeur de limousine, livreur de pizzas, poseur de moquette ou encore professeur de danse.

Richard Brumère (Jean-Claude Van Damme) - Le Dernier Mercenaire
Richard Brumère - Le Dernier Mercenaire ©Netflix

Puis en 1984, il entame sa carrière cinématographique en apparaissant dans des petits rôles de productions de seconde zone. Après avoir été engagé comme un grand méchant sur le film Karaté tiger, en 1985, sa carrière est lancée, et JCVD va enchaîner les films d’arts martiaux comme Kickboxer, Full Contact ou Double Impact. Si on parle aujourd'hui de Van Damme, c’est parce qu’il est de retour sur le devant de la scène dans le film Le Dernier mercenaire de Netflix. Pour accompagner la sortie de ce film le 30 juillet prochain, la plateforme vient de publier dans son catalogue, ce jeudi 15 juillet, dix nouveaux films portés par Jean-Claude Van Damme. Voici donc la liste des dix films de JCVD disponibles sur la plateforme :

In Hell (2003)

Réalisé par Ringo Lam, et sorti directement en DVD sur le sol français, In Hell est loin d’être le film le plus célèbre de JCVD. In Hell est la troisième et dernière collaboration entre Ringo Lam et Jean-Claude Van Damme après Replicant et Risque Maximum. Ce long-métrage plonge JCVD dans l’enfer du milieu carcéral. Bien que tourné en Bulgarie, l'action du long-métrage se déroule en Russie, pays dans lequel l'acteur est resté encore très apprécié malgré sa baisse de popularité auprès des cinéphiles à la fin des années 90.

Kyle LeBlanc (Jean Claude Van Damme) - In Hell
Kyle LeBlanc  - In Hell ©Films Corporation

JCVD incarne Kyle Lord, un travailleur américain émigré en Russie. Après un coup de téléphone de son épouse, visiblement agressée, il décide de faire justice lui-même, et tue le meurtrier de sa femme. Il est alors envoyé dans une des plus dures prisons de Russie. Pour l'anecdote, JCVD y donne notamment la réplique à David Leitch, cascadeur et chorégraphe américain devenu réalisateur avec John Wick. Côté box-office, In Hell a rapporté la somme de seulement 263 671 dollars de recettes au box-office…

Point d’impact (2002)

Point d'impact
Point d'impact ©Millennium Films

Réalisé par Bob Misiorowski, un homme réputé pour des séries B extravagantes comme Air Panic ou Alerte aux requins, le film Point d’impact demeure peut-être le plus gros succès de sa carrière (c’est pour dire…). Dans cette nouvelle histoire abracadabrantesque, JCVD est un agent secret slovaque qui part en Allemagne. Sa mission : accompagner une jeune femme transportant une souche mutante de la variole. Sorti directement en DVD, Point d’impact est surtout l’occasion pour Jean-Claude Van Damme de donner la réplique à son propre fils : Kristopher Van Varenberg. Côté box-office, le long-métrage n’a rapporté que 297 835 dollars de recettes.

Replicant (2001)

Edward Garrotte (Jean-Claude Van Damme) - Replicant
Edward Garrotte - Replicant ©Millennium Films

Mis en scène par Ringo Lam (encore lui), Replicant est une production emblématique de la filmographie de JCVD. Dans les années 1990, Jean-Claude Van Damme a entamé de nombreux partenariats avec des cinéastes d’action de Hong Kong comme Tsui Hark, John Woo, Ringo Lam, etc... Replicant fait partie de cette longue liste de productions hybrides entre Hollywood et la Chine. Replicant a connu un grand succès auprès du public. Au point que la double performance de Jean-Claude Van Damme est encore considérée à ce jour comme l'une de ses plus réussies.

The Order (2003)

Rudy Cafmeyer (Jean-Claude Van Damme) - The Order
Rudy Cafmeyer  - The Order ©777 Films Corporation

Directement sorti en DVD sur le sol français, The Order est réalisé par Sheldon Lettich, qui a également signé Double Impact, Full Contact et The Hard Corps avec JCVD. The Order raconte comme Oscar, brillant archéologue, est sur la piste d’un manuscrit sacré en Israël. Mais ce dernier disparaît sans laisser de trace. Rudy (JCVD), son fils, part à sa recherche. Initialement, ce rôle avait été proposé à Steven Seagal, mais Jean-Claude Van Damme a finalement récupéré le contrat. Même si The Order demeure un film de seconde zone, cela a néanmoins permis à Jean-Claude Van Damme de donner la réplique à un acteur emblématique : Charlton Heston, dans l’une de ses toutes dernières apparitions au cinéma.

Inferno (1999)

Eddie Lomax (Jean-Claude Van Damme) - Inferno
Eddie Lomax - Inferno ©Millenium Film

Réalisé par John G. Avildsen (Rocky V, trilogie Karaté Kid), Inferno raconte le destin de Eddie, un aventurier solitaire, qui parcourt les routes de l’ouest américain à moto. Il arrive à Inferno, une petite ville où sévit une bande d'hommes sanguinaires. Inferno a une histoire un peu particulière. En effet, le cinéaste John G. Avildsen, réalisateur oscarisé pour le premier Rocky, a été très mécontent du résultat final de Inferno. La collaboration entre le cinéaste et JCVD a tourné à la catastrophe. John G. Avildsen a renié le film et a exigé d’être crédite au générique sous un pseudonyme, tandis que Jean-Claude Van Damme a lui-même supervisé le montage final du film sorti directement en vidéo.

Légionnaire (1998)

Alain Lefebre (Jean-Claude Van Damme) - Légionnaire
Alain Lefebre - Légionnaire ©Long Road Productions

Sorti au cinéma, Légionnaire est un film de Peter MacDonald, connu pour être un réalisateur de seconde équipe. Pourtant, en de rares occasions, il a tourné en solo. C’est notamment lui qui a mis en scène L’histoire sans fin 3 et Rambo III. Avec Légionnaire, il place son intrigue à Marseille. Il raconte le destin de Alain Lefebre, un boxeur qui subit la pression de la mafia. Alors qu’il devait se coucher en plein combat, le héros refuse, met son adversaire K.O. et se retrouve avec la mafia sur le dos. Il décide alors de s’engager comme légionnaire au Maroc. Fortement impacté par des changements de dernières minutes (initialement Sheldon Lettich devait mettre en scène le film, qui devait être une comédie d’action), Légionnaire permet cependant à JCVD de renouer avec ses origines francophones.

Black Eagle - L’Arme absolue (1998)

Black Eagle - L’Arme absolue
L’Arme absolue ©Rotecon B.V.

Black Eagle - l'arme absolue est un film d'action au succès confidentiel. Dans ce long métrage, Van Damme prête ses traits à un agent du KGB en équipe avec un espion américain, scénario qui rappelle celui du film Double Détente avec Arnold Schwarzenegger sorti la même année. Le film est mis en scène par Eric Karson, réalisateur méconnu à qui l’on doit La Fureur du juste et Angel Town.

Le Grand tournoi (1996)

Christopher Dubois (Jean-Claude Van Damme) - Le Grand tournoi
Christopher Dubois - Le Grand tournoi ©MDP Worldwide

Il s’agit d’un des grands classiques de Jean-Claude Van Damme. Unique réalisation de JCVD, Le Grand tournoi marque un tournant dans la carrière du comédien belge. Le film raconte le destin de Christophe Dubois, un acrobate de rue, qui s’occupe d’un groupe d’orphelins. Ces derniers volent une mallette pleine d’argent à un dangereux gangster. Christophe s'enfuit et se cache dans les cales d'un cargo en partance pour l'Extrême-Orient. Découvert par l'équipage, il est enchainé puis libéré par des pirates qui écument les côtes chinoises. Lord Dobbs, leur chef, remarque l'extraordinaire aptitude de Christophe au combat et décide d'un faire un champion de combats clandestins. Malheureusement pour Van Damme, Le Grand tournoi est considéré comme un échec au box-office, avec seulement 57 millions de dollars de recettes, et ce, malgré la présence de Roger Moore au casting. Le Grand tournois demeure donc, pour le moment, la seule réalisation de JCVD.

Full Contact (1990)

Léon Gaultier (Jean-Claude Van Damme) - Full Contact
Léon Gaultier - Full Contact ©Imperial Entertainment Corporation

Autre grand classique de JCVD, Full Contact est mis en scène par Sheldon Lettich. A cette époque, le long-métrage fait office de confirmation pour Van Damme, qui sort tout juste des succès de Bloodsport et Kickboxer. Rendu célèbre pour ses scènes de combat de haute volée, le film est également resté dans les mémoires pour son affiche iconique voyant JCVD réaliser son célèbre grand écart sur une voie de chemin de fer. Côté box-office, le long-métrage a rapporté plus de 24 millions de dollars de recettes (pour un budget de 6 millions).

Timecop (1994)

Max Walker (Jean-Claude Van Damme) - Timecop
Max Walker - Timecop ©Largo Entertainment

Inspiré du comic book éponyme, Timecop marque la troisième incursion de Jean-Claude Van Damme dans le registre de la science-fiction après Cyborg (1989) et Universal Soldier (1992). En l'an 2004, l'homme sait enfin voyager dans le temps, générant une nouvelle race de criminels spéculateurs. Les Etats-Unis ont donc créé la T.E.C, une unité d'élite chargée de contrôler tout déplacement temporel. Timecop est mis en scène par Peter Hyams, un cinéaste extrêmement productif qui a notamment signé D’Artagnan ave Catherine Deneuve, La Fin des temps avec Arnold Schwarzenegger, ou encore Mort Subite avec Jean-Claude Van Damme.

 

Voir aussi

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Star Wars : Disney dévoile les détails de son incroyable hôtel immersif

Après avoir ouvert un land entièrement consacré à Star Wars à Walt Disney World en Floride, et à Disneyland en Californie, Disney passe à la vitesse lumière en dévoilant les premiers détails de son expérience immersive ultime : la Galactic Starcruiser Adventure.