Netflix veut produire des blockbusters dans la lignée de Marvel

Netflix veut produire des blockbusters dans la lignée de Marvel

Dans son catalogue de films originaux, Netflix propose déjà du contenu extrêmement varié, qui va de la comédie romantique aux films d'auteurs réalisés par des cinéastes en vogue, en passant par le thriller, le film d'horreur ou encore le documentaire. Prochaine étape pour le géant du streaming : ne plus pâlir face à des géants comme Marvel en investissant dans de plus grosses productions.

Le géant du streaming continue d'affirmer sa volonté de devenir un studio majeur qui n'aurait rien à envier aux autres mastodontes hollywoodiens. Début juillet, nous apprenions que Netflix comptait investir entre 12 et 13 milliards de dollars dans ses contenus en 2018. Grâce à ces investissements, 82 films originaux sortiront cette année sur la plateforme. Désormais, la société envisage de produire des blockbusters qui n'auraient rien à envier à des sagas comme Le Seigneur des anneaux ou Avengers pour élargir davantage son catalogue.

Un budget colossal accordé au prochain film de Michael Bay

Netflix n'en est pas à sa première grosse production. L'hiver dernier, nous avons en effet pu découvrir Bright, le thriller sur fond d'heroic fantasy porté par Will Smith et Joel Edgerton. L'an prochain sortira The Irishman, qui marquera le grand retour de Robert De Niro, Al Pacino, Joe Pesci et Harvey Keitel au film de gangsters. Selon IMDb, le film de David Ayer a bénéficié d'un budget estimé à 90 millions de dollars et le long-métrage de Martin Scorsese a quant à lui eu droit à une enveloppe estimée à 125 millions de dollars. Dorénavant, le géant du streaming prévoit d'investir encore plus dans certains de ses prochains films.

Si la plateforme de streaming s'est fait connaître grâce à des séries comme House of Cards ou Orange is the New Black, elle souhaite aujourd'hui miser énormément sur la production de longs-métrages. Selon The Hollywood Reporter, Scott Suber, à la tête de la division cinéma chez le géant du streaming, envisage désormais de concurrencer des productions à l'image de celles de Marvel Studios. Le premier exemple qui témoigne de cette envie est Six Underground, le prochain film d'action de Michael Bay porté par Ryan Reynolds et Mélanie Laurent. Une enveloppe estimée entre 150 et 170 millions de dollars a été accordée au projet. Pour rappel, le budget d'Avengers : Infinity War est estimé à 321 millions de dollars, et celui d'Ant-Man et la Guêpe à 162 millions.

En parallèle, Netflix veut continuer de laisser carte blanche à certains réalisateurs renommés. C'est le cas avec Roma d'Alfonso Cuarón ou The Ballad of Buster Scruggs des frères Coen. Par ailleurs, après les succès de Petits coups montés et The Kissing Boothla plateforme de streaming envisage également de multiplier les comédies romantiques au vu de l'engouement du public pour le genrePetits coups montés pourrait d'ailleurs avoir droit à sa suite, tout comme À tous les garçons que j'ai aimés.

Récemment, des rachats comme ceux The Cloverfield Paradox ou le Mowgli d'Andy Serkis à d'autres studios ont soulevé des interrogations quant à la stratégie de la division cinéma de Netflix, qui n'est toujours pas clarifiée. La volonté de se diversifier est en tout cas palpable, et d'autant plus avec cette envie de produire des blockbusters. Reste à savoir si ces investissements s'avèreront rentables.

 

Voir aussi

Mr and Mrs Smith 2 : pourquoi le film n'a jamais vu le jour ?

Mr and Mrs Smith 2 : pourquoi le film n'a jamais vu le jour ?

Déjà stars importantes toutes deux, Brad Pitt et Angelina Jolie prennent une autre dimension avec « Mr and Mrs Smith » qui marque le début de leur histoire d’amour ultramédiatisée. Pourtant, malgré le succès commercial du film, il n’a jamais connu de suite. Pourquoi ?