ABONNEZ-VOUS À CINESERIES SUR FACEBOOK

N'oublie jamais : Ryan Gosling a été engagé car il n'était pas beau

Pauvre Ryan...

N'oublie jamais : Ryan Gosling a été engagé car il n'était pas beau

Ryan Gosling est considéré aujourd'hui comme une belle gueule du cinéma américain. Il ne pouvait se targuer de l'être à l'époque de "N'oublie jamais". Le réalisateur du film a d'ailleurs jeté son dévolu sur lui pour l'un des rôles principaux car il n'était pas beau.

N'oublie jamais : premier rôle important de Ryan Gosling

Ryan Gosling n'est pas grand chose quand il apparaît à l'affiche de N'oublie jamais. Considéré comme une star importante à Hollywood de nos jours, ce n'était pas le cas en 2004. Avant de nous bouleverser dans Blue Valentine (l'un des plus grands drames conjugaux des années 2010), il tourna une histoire d'amour qui fit aussi couler des larmes. N'oublie jamais raconte la relation entre Allie et Noah, deux êtres qui se sont aimés pendant longtemps. Quand Allie est frappée par la maladie d'Alzheimer, son compagnon lui relit tous les jours le même livre dans lequel elle a écrit leur histoire. Une manière d'entretenir un amour qui pourrait s'éteindre inéluctablement. Le scénario retrace leur parcours pendant des décennies par le biais de nombreux flashbacks.

N'oublie jamais
N'oublie jamais © Metropolitan FilmExport

Le réalisateur Nick Cassavetes base son film sur le best-seller Les Pages de notre amour écrit par Nicholas Sparks. Il en tire une oeuvre qui n'a pas peur d'appuyer ses sentiments. Cette histoire sur le thème de la mémoire met en scène Rachel McAdams et Ryan Gosling. Pas grand monde n'avait l'acteur dans son radar à cette époque. Voilà la raison principale pour laquelle le fils de John Cassavetes et Gena Rowlands (qui joue Allie âgée dans le film) est allé le chercher.

Aujourd'hui il plaît à Eva Mendes

Bien que cela puisse paraître drôle à dire avec le recul que l'on a, Ryan Gosling a été choisi car il n'était ni "beau" ni "cool". L'intention de Nick Cassavetes était de ne pas s'adjuger les services d'un acteur trop populaire. Ni d'une belle gueule stéréotypée comme on en voit par paquet de dix dans la machine hollywoodienne. Quand il rencontra l'acteur, il saisit de suite qu'il devait lui donner le rôle et personne d'autre n'a été envisagé.

Il est toujours simple de juger le passé à la lumière de se qui s'est passé depuis. Mais on doit avouer que l'anecdote est étonnante, surtout quand on voit désormais l'acteur au bras de la divine Eva Mendes... Ryan Gosling est devenu populaire pour son talent et aussi pour son charme magnétique. Que ce soit dans Crazy, Stupid, Love ou encore Drive et The Place Beyond the Pines. Pour la défense de Nick Cassavetes, l'acteur s'est arrangé avec le temps et a su parfaire son image. Plus que quiconque Ryan Gosling se retrouve sûrement dans ces paroles de PNL : "Avant j'étais moche dans la tess, aujourd'hui j'plais à Eva Mendes."

 

Voir aussi

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Jeux interdits : cette méthode traumatisante pour tourner la dernière scène

Grand film de René Clément, "Jeux interdits" révéla Brigitte Fossey alors qu'elle n'était qu'une enfant. Sur le tournage, ce n'était pas toujours facile de lui faire exprimer certaines émotions. Pour la scène finale, le réalisateur opta pour une méthode qui aurait pu la traumatiser.