Accueil > News > Cinéma > Obi-Wan Kenobi : Le spin-off a trouvé son réalisateur

Obi-Wan Kenobi : Le spin-off a trouvé son réalisateur

Alors qu’un film centré sur le chasseur de primes Boba Fett est toujours à l’étude malgré le départ de Josh Trank, celui sur le maître Jedi Obi-Wan Kenobi se précise.

Après Han Solo, les personnages mythiques de Star Wars devraient continuer de rythmer la saga. D’après le Hollywood Reporter le réalisateur Stephen Daldry aurait été choisi pour diriger un film sur Obi-Wan Kenobi. Un des protagonistes les plus importants de la saga, interprété successivement par Alec Guinness et Ewan McGregor. Il fut l’élève de Qui-Gon Jinn, puis le maître d’Anakin et Luke Skywalker.

Jusque-là, le cinéaste Stephen Daldry s’est bâti une assez bonne réputation. Révélé avec Billy Elliot, il tend davantage vers des drames d’époque (The Hours, The Reader, des épisodes de The Crown) quand il ne pose pas son regard sur les « victimes » du monde d’aujourd’hui (Extrêmement fort et incroyablement près, Favelas).

Un choix qui peut laisser perplexe, mais qui pourrait s’avérer intéressant. Jusque-là, Disney ne semblait pas chercher des auteurs pour développer la franchise. Ron Howard (Han Solo) reste un faiseur, capable du meilleur comme du pire. De son côté, Gareth Edwards a eu bien du mal à exister sur le très moyen Rogue One. Stephen Daldry aura donc fort à faire pour parvenir à proposer une vision personnelle, tout en respectant l’habituel cahier des charges.

Bien que le projet ne soit qu’au stade des discussions, Daldry serait envisagé pour superviser également l’écriture. De quoi lui permettre d’apposer un peu plus sa marque. Ce qu’on espère fortement. Il serait en effet dommage, que la saga se développe comme l’univers Marvel. Avec une flopée de films sans personnalité, qui risquerait alors de lasser bien trop vite.

Voir aussi

Le Fidèle : Trailer du nouveau film du réalisateur de Bullhead

"Le Fidèle" s'offre enfin sa première bande-annonce avant sa sortie en salles le 1er novembre prochain. Pour son troisième thriller, Michaël R. Roskam retrouve Matthias Schoenaerts et fait également appel à Adèle Exarchopoulos.