MENU
Accueil > News > Cinéma > Once Upon a Time in Hollywood réalise le meilleur démarrage de la carrière de Tarantino

Once Upon a Time in Hollywood réalise le meilleur démarrage de la carrière de Tarantino

Lancé vendredi dernier dans les salles américaines, « Once Upon a Time…in Hollywood » a réussi son entrée en devenant le meilleur démarrage de la carrière de Quentin Tarantino. Peut-on s’attendre à ce qu’il devienne purement et simplement le plus gros succès de sa carrière ?

Une réception critique cannoise plus que positive et un casting XXL auront donné envie aux spectateurs de se ruer dans les salles pour découvrir Once Upon a Time…in Hollywood. Le nouveau long-métrage de Quentin Tarantino était d’ailleurs quelque peu mystérieux pour le grand public. Si le sujet était connu, personne en dehors de la presse spécialisée ne savait ce que contenait le film. Cette plongée dans les arcanes du cinéma américain de la fin des années 60 n’est effectivement pas un film comme en voit tous les jours.

Sur le marché américain, les deux plus gros démarrages de Tarantino ont été Inglourious Basterds (38 millions de dollars) et Django Unchained (30 millions). Des films dont le potentiel commercial est plus évident car on cerne ce face à quoi on va se retrouver une fois dans la salle. Ce qui n’est pas du tout le cas de Once Upon a Time…in Hollywood, malgré un casting extraordinaire, avec en tête Leonardo DiCaprio, Brad Pitt et Margot Robbie. Rien que la présence de ces trois acteurs est suffisante pour faire la promo, qu’importe si le film est quelque chose d’atypique qui dure plus de 2h40, à la structure éclatée et sans enjeux narratifs traditionnels.

Un premier week-end fulgurant

Les premiers résultats aux USA sont plus que satisfaisants puisque le film a réalisé le meilleur démarrage de la carrière de Tarantino avec 40,3 millions de dollars pour 3,659 salles. Des débuts positifs qui peuvent permettre à Once Upon a time…In Hollywood de passer devant les 425,3 millions à travers le monde de Django Unchained. On ne s’enflammera pas trop en avance et on attendra de voir les résultats ailleurs lorsque le film sera disponible. Budgeté à environ 90 millions, hors frais de promotion, il ne devrait y avoir aucun problème pour que Sony entre dans ses frais dans peu de temps. Il ne faut également pas oublier que Once Upon a time…In Hollywood est Rated-R aux USA, un classement empêchant les jeunes de moins de 17 ans d’aller voir le film sans un accompagnant majeur. S’ils ne sont pas le cible prioritaire, c’est tout de même à noter.

En voyant le succès en train de se construire, on repasse directement aux propos de Tarantino datant du mois dernier. Il avouait qu’il pourrait arrêter sa carrière à neuf – et non dix – films si Once Upon a Time…in Hollywood était un succès. Une manière de stopper sa filmographie au sommet. On peine à croire qu’il le fera mais sait-on jamais…

Rendez-vous dans les salle française le 14 août prochain et, en attendant, notre critique sans spoilers reste disponible pour vous dire tout l’immense bien qu’on pense du film.

Voir aussi
Breaking Bad : le film a été tourné en secret

Les studios prennent de plus en plus au sérieux la menace d'une fuite et se camouflent comme ils peuvent. Marvel ou Amazon n'hésitent pas à tout cadenasser, pendant que d'autres, comme AMC, viennent de tourner dans le plus grand secret le film Breaking Bad.

Exprimez vous !
Copyright © 2019 cineserie.com. Tous droits réservés. Un site E-borealis